Discussion:
nitrox
(trop ancien pour répondre)
luc
2003-08-22 23:04:30 UTC
Permalink
Bonsoir à tous,

en suivant le fil sur les cours de niveau 2, je suis tombé sur les cours
de niveau 4 de E. Georges: felicitations pour ce travail tres clair, et
merci de le partager ainsi (mes commentaires portent sur le fond)

c'est alors qu'est apparue la confirmation de ce que j'avais deja
entendu dans une reunion de medecins federaux, à savoir que le melange
nitrox standard choisi par la fédé est le 40% (page 101, tableau des
profondeurs hyperoxiques)

quelqu'un pourrait-il donner une explication claire d'un choix aussi
bizarre?

si on voulait prouver à tous que c'est pas si génial que ça, il
suffisait de choisir le 40%!!!
melange "border line" en matière de securité et de facilité de
fabrication, donc cher.
sans compter qu'avec 1.2 bars de ppO2 confortable (cf effet narcotique
de l'O2 etc...), ça nous donne 20m de profondeur d'utilisation.
pourquoi aller payer un supplement pour faire un profil deja secu à l'air???
et puis la plongée à 30 "sans soucis" de l'apres midi (15 lignes plus
haut dans les avantages du nitrox), on la fait à l'air?

desolé d'etre un peu sarcastique, mais j'aimerais bien comprendre

amicalement
luc
Patrick CHENE
2003-08-23 09:38:30 UTC
Permalink
N'étant pas plongeur fédé, je ne m'avancerais pas sur la réglementation
interne.
Mais si je suis la logique, je suis un peu étonné de ce que tu annonce.
Les 40% c'est la limite d'oxy, à ne pas dépasser lors de la fabrication du
mélange afin de pouvoir conserver un matériel standard de plongée ainsi que
le compresseur.
Au dela des 40 % il faut utiliser un matériel spécifique dit NITROX. Ce
matériel (bloc + détendeur + mano) est tout bonnement graissé avec une
graisse compatible oxy et des joins eux ausi compatibles oxy.

Quand à la Ppo2, il ne faut pas exagérer, 1,6 suffira pour de la plongée
loisir. En plongée spéléo, mon dada, je plonge (et je ne suis pas le seul)
avec une ppo2 de 1,4 du fait des efforts (3 à 4 blocs, palmage important,
stress....). Pour la théorie : Plonger au mélanges - Juvenspan & Thomas

Donc en résumé pour une plongée loisir tu paramètre ton ordi avec une ppo2
de 1,5 et tu es tranquille pour l'hyperoxy. Quand à au gonlage NITROX
jusqu'à 40% tu n'as pas besoin d'utiliser un matériel spécifique. Lorsque je
fabrique mes mélanges, j'utilise souvent du NIRTOX 32 ou approchant et le 40
% je le réserve pour les blocs relais pour assurer la descente et la
remontée avec un mélange fortement oxygéné mais compatible avec mon matos
standard. Quand à mes 2 blocs posés sur le dos, ils sont gonflés soit avec
un NITROX légé (entre 25 et 33) soit carrément avec de l'air.

Pour fabriquer le mélange, ce n'est pas si onéreux que ca, il faut arrêter
d'affirmer ce que l'on ne pratique pas !
Sur le sujet, il existe un excellent bouquin : Oxygen Hacker's Companion /
AirSpeed Press - www.airspeedpress.com


Ce que j'utilise : une B50 d'oxy (rechargement oxy industriel : aux
alentours de 450 F), un stick (mélangeur fabrication maison), un simple
compresseur et un analyseur d'oxy (650F) - dans mes souvenirs entre l'achat
de la B50, des pièces pour fabriquer le stick et le kit analyseur d'oxy je
m'en suis tirer pour 2500 F.
L'analyseur d'oxy : http://oxycheq.com/

Mon avis pour l'utilisation du NITROX : Pour une plongée au carré cool dans
20 à 30 m d'eau, c'est du luxe. Maintenant pour des plongées à profil yoyo
ou comportant de nombreux efforts ce n'est plus du luxe mais un bon moyen
d'éviter totalement ou partiellement les conséquences d'un accident.
Pour des plongées au delà de 30, c'est un bon moyen de déco surtout si on
dispose d'un petit 6 ou 7 L de déco avec un nitrox 40 et un ordi permettant
de changer de mélange en cour de plongée (Vytec par exemple). Personnellemet
j'ai en plus le bloc d'oxy pur (bloc alu industriel 6L + adaptateur Din
indus/Din plongée + détendeur NITROX), pour la déco à partir de 6m selon les
types de plongée.

A+

Patrick
Post by luc
Bonsoir à tous,
en suivant le fil sur les cours de niveau 2, je suis tombé sur les cours
de niveau 4 de E. Georges: felicitations pour ce travail tres clair, et
merci de le partager ainsi (mes commentaires portent sur le fond)
c'est alors qu'est apparue la confirmation de ce que j'avais deja
entendu dans une reunion de medecins federaux, à savoir que le melange
nitrox standard choisi par la fédé est le 40% (page 101, tableau des
profondeurs hyperoxiques)
quelqu'un pourrait-il donner une explication claire d'un choix aussi
bizarre?
si on voulait prouver à tous que c'est pas si génial que ça, il
suffisait de choisir le 40%!!!
melange "border line" en matière de securité et de facilité de
fabrication, donc cher.
sans compter qu'avec 1.2 bars de ppO2 confortable (cf effet narcotique
de l'O2 etc...), ça nous donne 20m de profondeur d'utilisation.
pourquoi aller payer un supplement pour faire un profil deja secu à l'air???
et puis la plongée à 30 "sans soucis" de l'apres midi (15 lignes plus
haut dans les avantages du nitrox), on la fait à l'air?
desolé d'etre un peu sarcastique, mais j'aimerais bien comprendre
amicalement
luc
luc
2003-08-23 12:08:03 UTC
Permalink
bonjour,

merci pour cette reponse detaillée mais je sais bien tout ça et c'est
justement ce qui me conduit à poser la question de depart!
Post by Patrick CHENE
N'étant pas plongeur fédé, je ne m'avancerais pas sur la réglementation
interne.
Mais si je suis la logique, je suis un peu étonné de ce que tu annonce.
Les 40% c'est la limite d'oxy, à ne pas dépasser lors de la fabrication du
mélange afin de pouvoir conserver un matériel standard de plongée ainsi que
le compresseur.
Au dela des 40 % il faut utiliser un matériel spécifique dit NITROX. Ce
matériel (bloc + détendeur + mano) est tout bonnement graissé avec une
graisse compatible oxy et des joins eux ausi compatibles oxy.
Quand à la Ppo2, il ne faut pas exagérer, 1,6 suffira pour de la plongée
loisir. En plongée spéléo, mon dada, je plonge (et je ne suis pas le seul)
avec une ppo2 de 1,4 du fait des efforts (3 à 4 blocs, palmage important,
stress....). Pour la théorie : Plonger au mélanges - Juvenspan & Thomas
bon livre mais qui date un peu, le consensus semble se dessiner autour
de 1.2 de ppO2 en plongée.
Post by Patrick CHENE
Donc en résumé pour une plongée loisir tu paramètre ton ordi avec une ppo2
de 1,5 et tu es tranquille pour l'hyperoxy. Quand à au gonlage NITROX
jusqu'à 40% tu n'as pas besoin d'utiliser un matériel spécifique. Lorsque je
fabrique mes mélanges, j'utilise souvent du NIRTOX 32 ou approchant et le 40
% je le réserve pour les blocs relais pour assurer la descente et la
remontée avec un mélange fortement oxygéné mais compatible avec mon matos
standard. Quand à mes 2 blocs posés sur le dos, ils sont gonflés soit avec
un NITROX légé (entre 25 et 33) soit carrément avec de l'air.
Pour fabriquer le mélange, ce n'est pas si onéreux que ca, il faut arrêter
d'affirmer ce que l'on ne pratique pas !
Sur le sujet, il existe un excellent bouquin : Oxygen Hacker's Companion /
AirSpeed Press - www.airspeedpress.com
je le sais par coeur...
Post by Patrick CHENE
Ce que j'utilise : une B50 d'oxy (rechargement oxy industriel : aux
alentours de 450 F), un stick (mélangeur fabrication maison), un simple
compresseur et un analyseur d'oxy (650F) - dans mes souvenirs entre l'achat
de la B50, des pièces pour fabriquer le stick et le kit analyseur d'oxy je
m'en suis tirer pour 2500 F.
L'analyseur d'oxy : http://oxycheq.com/
Mon avis pour l'utilisation du NITROX : Pour une plongée au carré cool dans
20 à 30 m d'eau, c'est du luxe.
au prix que tu annonces, c'est presque un luxe, quoique..., un 15l de
32% me coute 1.78 € en fabrication maison.
une plongée à 30 dans ces conditions est tout sauf un luxe, c'est du
simple bon sens.
pour 20m en revanche tu as raison.

amicalement
luc
Post by Patrick CHENE
Maintenant pour des plongées à profil yoyo
ou comportant de nombreux efforts ce n'est plus du luxe mais un bon moyen
d'éviter totalement ou partiellement les conséquences d'un accident.
Pour des plongées au delà de 30, c'est un bon moyen de déco surtout si on
dispose d'un petit 6 ou 7 L de déco avec un nitrox 40 et un ordi permettant
de changer de mélange en cour de plongée (Vytec par exemple). Personnellemet
j'ai en plus le bloc d'oxy pur (bloc alu industriel 6L + adaptateur Din
indus/Din plongée + détendeur NITROX), pour la déco à partir de 6m selon les
types de plongée.
A+
Patrick
Post by luc
Bonsoir à tous,
en suivant le fil sur les cours de niveau 2, je suis tombé sur les cours
de niveau 4 de E. Georges: felicitations pour ce travail tres clair, et
merci de le partager ainsi (mes commentaires portent sur le fond)
c'est alors qu'est apparue la confirmation de ce que j'avais deja
entendu dans une reunion de medecins federaux, à savoir que le melange
nitrox standard choisi par la fédé est le 40% (page 101, tableau des
profondeurs hyperoxiques)
quelqu'un pourrait-il donner une explication claire d'un choix aussi
bizarre?
si on voulait prouver à tous que c'est pas si génial que ça, il
suffisait de choisir le 40%!!!
melange "border line" en matière de securité et de facilité de
fabrication, donc cher.
sans compter qu'avec 1.2 bars de ppO2 confortable (cf effet narcotique
de l'O2 etc...), ça nous donne 20m de profondeur d'utilisation.
pourquoi aller payer un supplement pour faire un profil deja secu à
l'air???
Post by luc
et puis la plongée à 30 "sans soucis" de l'apres midi (15 lignes plus
haut dans les avantages du nitrox), on la fait à l'air?
desolé d'etre un peu sarcastique, mais j'aimerais bien comprendre
amicalement
luc
Guilhem Molines
2003-08-24 00:05:52 UTC
Permalink
Bonjour,

***@club-internet.fr,Internet a écrit:
<cut>
Post by Patrick CHENE
Quand à la Ppo2, il ne faut pas exagérer, 1,6 suffira pour de la plongée
loisir. En plongée spéléo, mon dada, je plonge (et je ne suis pas le seul)
avec une ppo2 de 1,4 du fait des efforts (3 à 4 blocs, palmage important,
stress....).
Je suis un peu etonne de voir un speleo planifier ces plongees a 1.4,
d'autant plus qu'en grotte, on a tendance a rester dans l'eau tres
longtemps.
Sans polemique aucune, j'avais souleve le sujet il y a quelques temps, et
j'en viens a me demander si les differences de chiffres ne sont pas
simplement liees au cote de l'Atlantique ou l'on se trouve.
Aux US je ne connais personne qui songerait a planifier une plongee au
dela de 1.4. J'ai l'impression qu'on prend un peu plus de liberte en
France. Me gourre-je ?

<cut>
Post by Patrick CHENE
compresseur et un analyseur d'oxy (650F) - dans mes souvenirs entre l'achat
de la B50, des pièces pour fabriquer le stick et le kit analyseur d'oxy je
m'en suis tirer pour 2500 F.
L'analyseur d'oxy : http://oxycheq.com/
Oxycheq est une tres bonne source, mais Patrick Duffy a parfois la main un
peu lourde sur les tarifs...
Pour les bricolos qui veulent se fabriquer un analyseur d'O2 pas cher, un
copain a publie des plans: http://members.cox.net/bee2/
Post by Patrick CHENE
Mon avis pour l'utilisation du NITROX : Pour une plongée au carré cool dans
20 à 30 m d'eau, c'est du luxe. Maintenant pour des plongées à profil yoyo
ou comportant de nombreux efforts ce n'est plus du luxe mais un bon moyen
d'éviter totalement ou partiellement les conséquences d'un accident.
Autre cas ou l'utilisation du nitrox est interessante: beaucoup de
plongees sur plusieurs jours consecutifs. Plonger au nitrox, le traiter
comme de l'air donne une marge supplementaire.
Post by Patrick CHENE
Pour des plongées au delà de 30, c'est un bon moyen de déco surtout si on
dispose d'un petit 6 ou 7 L de déco avec un nitrox 40 et un ordi permettant
de changer de mélange en cour de plongée (Vytec par exemple).
Tout a fait d'accord sur l'utilite du nitrox.

A+

Guilhem
jct
2003-08-24 06:43:46 UTC
Permalink
Post by Guilhem Molines
Post by Patrick CHENE
Quand à la Ppo2, il ne faut pas exagérer, 1,6 suffira pour de la plongée
loisir. En plongée spéléo, mon dada, je plonge (et je ne suis pas le seul)
avec une ppo2 de 1,4 du fait des efforts (3 à 4 blocs, palmage important,
stress....).
Je suis un peu etonne de voir un speleo planifier ces plongees a 1.4,
d'autant plus qu'en grotte, on a tendance a rester dans l'eau tres
longtemps.
Sans polemique aucune, j'avais souleve le sujet il y a quelques temps, et
j'en viens a me demander si les differences de chiffres ne sont pas
simplement liees au cote de l'Atlantique ou l'on se trouve.
Aux US je ne connais personne qui songerait a planifier une plongee au
dela de 1.4. J'ai l'impression qu'on prend un peu plus de liberte en
France. Me gourre-je ?
Dans le risque hyperoxique il n'y a pas que la ppo2 qui intervient mais
la combinaison entre le ppo2 et la durée d'exposition . il faut donc
calculer le %CNS pour évaluer le risque d'intoxication. le NOAA
(National Oceanographic and Atmospheric Administration -USA) préconise
de ne pas dépasser un %CNS=75
Le risque de crise hyperoxique est augmenté si le sujet présente des
tendance éppileptique je pense que pense que si on programme des
plongées avec des PP02 voisin de 1.6 et des %CNS (Central Nervous
System) de l'ordre de 75 un electro encéphallograme n'est pas du luxe
(cet examen est obligatoire à la LIFRAS même pour les plongeurs air)

Pour des séjours très long (caisson, plongée pro en tourelle) il faut
aussi determiner l'OTU (Oxygen Tolerance Unit), permet de calculer
l'intoxication O2 à long terme (Effet Lorrain Smith) et d'estimer le
risque de "pneumonie chimique". Le NOAA préconise de ne pas dépasser un
OTU de 625


Exemple:
une plongée unitaire de 30 minutes avec un ppo2 de 1.6 donne un %CNS de 68
la même plongée avec un ppo2 de 1.4 donne un %CNS de 20 et 25 pour une
PPO2 de 1.5


pour en savoir plus et faire quelques simulations visiter mon site
http://www.jctdive.ht.st
http://www.ping.be/~pin14150/page-version2003/nitrox/page1c.html

PS: la lecture de mon site ne dispense pas de suivre une formation
NITROX :-))))

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
luc
2003-08-24 21:48:53 UTC
Permalink
tres joli cours sur le sujet!
super complet notamment sur les CNS et OTU.

un bemol sur les inconvenients: il faut arreter de dire que c'est cher,
un 15L de nitrox 32% à 230b me coute moins de 2€, et mes blocs ne sont
pas tous degraissés, alors que mes detendeurs sont simplement revisés
selon le protocole scubapro (y compris mes detendeurs de paliers), c'est
à dire nettoyés parfaitement à la cuve à ultra son, remontés avec des
joints nitrile lambda et de la graisse type christolube, cela coute le
meme prix qu'une revision standard, il suffit de s'entendre avec la
boite qui le fait (je n'y touche pas). quand à degraisser un bloc, c'est
quand meme pas tres compliqué.
mon compresseur a deja gonflé x m3 de 32% sans aucun pb jusque à present
(je touche quand meme un peu de bois là...)

amicalement
luc
jct
2003-08-25 06:34:04 UTC
Permalink
Post by luc
tres joli cours sur le sujet!
super complet notamment sur les CNS et OTU.
un bemol sur les inconvenients: il faut arreter de dire que c'est cher,
un 15L de nitrox 32% à 230b me coute moins de 2€, et mes blocs ne sont
pas tous degraissés, alors que mes detendeurs sont simplement revisés
selon le protocole scubapro (y compris mes detendeurs de paliers), c'est
à dire nettoyés parfaitement à la cuve à ultra son, remontés avec des
joints nitrile lambda et de la graisse type christolube, cela coute le
meme prix qu'une revision standard, il suffit de s'entendre avec la
boite qui le fait (je n'y touche pas). quand à degraisser un bloc, c'est
quand meme pas tres compliqué.
mon compresseur a deja gonflé x m3 de 32% sans aucun pb jusque à present
(je touche quand meme un peu de bois là...)
amicalement
luc
Bonjour LUC
Effectivement lorsque qu'on fabrique soit même ses mélanges le surcout
par rapport à l'air n'est pas trés important, surtout vis a vis des
avantages du NITROX; mais c'est pas souvent le cas. Le remplissage des
bouteilles dans les centres de la zone géographique ou nous plongons
régulièrement (Zélande) revient entre 2 et 4 fois le prix d'un
remplissage air. Il faut dire que la plupart des centres ont choisi la
technologie de fabrication la plus couteuse en matériel et énergie
(je ne cite pas de marque....:-))))

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Emmanuel GEORGES
2003-08-25 09:50:16 UTC
Permalink
Post by luc
tres joli cours sur le sujet!
super complet notamment sur les CNS et OTU.
un bemol sur les inconvenients: il faut arreter de dire que c'est cher,
un 15L de nitrox 32% à 230b me coute moins de 2€, et mes blocs ne sont
(...)
Post by luc
mon compresseur a deja gonflé x m3 de 32% sans aucun pb jusque à present
(je touche quand meme un peu de bois là...)
Oui, mais lorsqu'on habite en appartement (pour la B50..... :-(,
et qu'on a pas de compresseur perso, on est bien obligé de passer
par des gonfleurs extérieurs, des magasins, des centres, etc...
et là, on arrive même pas à trouver de l'air pour 2 euros, alors bon,
le nitrox, hein............. ;-)


Emmanuel.
Patrick CHENE
2003-08-25 10:34:23 UTC
Permalink
Entierement d'accord Emmanuel, mais n'est ce pas aussi le rôle du club de
plongée de pouvoir apporter ce type de plongée. N'est ce pas aussi à la fédé
auquel est rattaché ce club de former et de soutenir ce type de plongée ? La
fédé ne doit elle pas aussi présenter des solutions d'équipements bon marché
pour les clubs afin qu'ils resistent mieux aux vagues commerciales ?
La B50 est une solution, mais ce n'est pas si volumineux que ça, c'est
surtout lourd à manipuler (environ 80kg pour la mienne). La B25... peux
aussi s'envisager, le rechargement sera un peu plus cher.

La solution de la lyre de transvasement et de la boutielle d'oxy pur voir du
booster peux aussi s'envisager, mais attention matos parfaitement dégraissé,
doucement sur l'arrivé d'oxy et pas question de gonfler le bloc à l'air sans
filtrer au maximum l'air envoyé. En résumé c'est plus "chaud" à mettre en
oeuvre mais dans le cadre de l'appart ca peut facillement s'envisager sur le
parking exterieur ou la pelouse. Une lyre oxy, ce n'est cher que dans les
magasins Tek. Pour les solutions cf google et autres sur le thème : whip.
Mais aussi, je me repete, "Oxygen Hacker's Companion" qui présente plusieurs
solutions "low cost", y compris pour l'oxygénothérapie.

Autre point : J'ai signalé l'envoie de mail m'invitant à la sencure
précédement, mais je viens aussi de recevoir un mail me demandant de
préciser certains points pour le montage d'une installation NITROX pas cher
pour un club, comme quoi le sujet doit être abordé et soutenue par ceux qui
pratiquent et les solutions bon marché doivent être présentée.

A+

Patrick
Post by Emmanuel GEORGES
Post by luc
tres joli cours sur le sujet!
super complet notamment sur les CNS et OTU.
un bemol sur les inconvenients: il faut arreter de dire que c'est cher,
un 15L de nitrox 32% à 230b me coute moins de 2?, et mes blocs ne sont
(...)
Post by luc
mon compresseur a deja gonflé x m3 de 32% sans aucun pb jusque à present
(je touche quand meme un peu de bois là...)
Oui, mais lorsqu'on habite en appartement (pour la B50..... :-(,
et qu'on a pas de compresseur perso, on est bien obligé de passer
par des gonfleurs extérieurs, des magasins, des centres, etc...
et là, on arrive même pas à trouver de l'air pour 2 euros, alors bon,
le nitrox, hein............. ;-)
Emmanuel.
Guilhem Molines
2003-08-25 13:54:36 UTC
Permalink
Bonjour,

***@pi.be,Internet a écrit:
<cut>
Post by jct
Dans le risque hyperoxique il n'y a pas que la ppo2 qui
intervient mais
Post by jct
la combinaison entre le ppo2 et la durée d'exposition . il faut donc
calculer le %CNS pour évaluer le risque d'intoxication. le NOAA
(National Oceanographic and Atmospheric Administration -USA) préconise
de ne pas dépasser un %CNS=75
Oui, par fenetre de 24 h glissante.

<cut>
Post by jct
une plongée unitaire de 30 minutes avec un ppo2 de 1.6 donne un %CNS de 68
Ce qui veut dire qu'on peut dire adieu a la deuxieme plongee de la
journee. Effectivement, dans le cas d'un speleo, il y a des fortes chances
qu'il ne fasse qu'une plongee dans la journee.
Post by jct
la même plongée avec un ppo2 de 1.4 donne un %CNS de 20 et 25 pour une
PPO2 de 1.5
pour en savoir plus et faire quelques simulations visiter mon site
http://www.jctdive.ht.st
http://www.ping.be/~pin14150/page-version2003/nitrox/page1c.html
Tres bien le site !
Post by jct
PS: la lecture de mon site ne dispense pas de suivre une formation
NITROX :-))))
Effectivement, d'ailleurs j'en ai deja suivi une (SSI) il y a 2 ans. Je ne
remettais pas en cause les principes, formules et manieres de faire.
Simplement, j'ai l'impression qu'on fixe aux US des seuils acceptables
plus conservateurs qu'en France, ce qui m'etonnait.

Merci,

Guilhem
Patrick CHENE
2003-08-24 11:44:36 UTC
Permalink
Visiblement en parcourant les mails, nombreux sont ceux qui en parle et peu
ceux qui le pratique. Ce qui me choque c'est que ceux qui pratique sont
cloués au sol par ceux qui ne pratique pas (je pense à notre pratiquant
Polonais qui avait surement plein de chose à nous apprendre, car la plongée
ne se limite pas seulement au dogme de la fédé française). Ca me désole. A
ce rythme là, les plongeurs francais connaitrons le NITROX dans 20 ans quand
les autres plongerons tous les jours au recycleur.

Petite enquête : A ceux qui plonge au NITROX, à combien fixez vous votre
ppo2 en fonction loisir, épaves, spéléo,travail fond ?
Pour ma part, je réitère 1,4 en spéléo et je ne suis pas le seul et nous ne
deplorons pas d'accident liée à une hyperoxy et 1,6 en loisir.

Pour fabriquer son nitrox, meme si le Juvenspan est un peu vieux comme
ouvrage, il n'a pas vraiement d'équivalent en langue francaise, et son
contenu est loin d'être stupide à ce jour même si certains points sont à
réactualiser vu l'état de la connaissance à ce jour. Sa lecture éviterais à
certain de penser qu'il n'y a qu'une seule méthode pour fabriquer du NITROX
(c'est à dire par transvasement et qui effectivement présente des risques
d'inflamabilité et d'explosion important).
Je vais donc revenir sur la méthode du stick qui permet jusqu'à 40%
d'utiliser du matériel standard de plongée. Ce matériel pouvant servir pour
la plongée précédente ou futur à mette de l'air tout à fait lambda.

C'est quoi un stick dans le cadre du NITROX :
C'est un volume dans lequel viennent se mélanger de l'oxy et de l'air. Ce
volume comporte deux entrées et une sortie. Dans ce volume, on crée un
parcour pour que l'air et l'oxy se mélange correctement. Ce volume comporte
souvent une hélice qui est fixée par un axe et qui tourne seulement par le
fait de la depression crée dans le volume. L'hélice servant à faciliter le
brassage des deux gaz. Des plans à base de composants bon marchés (tube PVC,
piéce automobile, d'aquarium) trainent sur internet. Une explication
détaillé existe dans le bouquin de chez Airspeed Press que j'ai cité dans le
post précédent.

Connectiondu stick :
Connecter une source d'oxygène pur au stick.
Connecter un prise d'air avec un filtre (style filtre à air de voiture) à
l'entrée du stick.
Connecter la sortie du stick à l'analyseur d'O2 et à l'entrée du
compresseur.
Y a plus qu'a gonfler son bloc (ne pas dépasser 40% d'O2)

Source d'O2 pur bon marché : Bouteille O2 pour la soudure à l'oxy +
détenteur industriel avec mano et débilitre + vanne de laminage, soit acheté
ou plus simplement un tube souple que l'on pince (principe du sert joint).
Vanne de laminage (personnellement j'utilise un bricolage sur le principe du
sert joint) facilite grandement le réglage du % d'oxy.

Pour le prix de la source d'oxy, du stick et de l'analyseur se reporter à
mon mail précédent. Concernant l'analyseur d'O2 de Patrick Duffy (El
cheapo) sur son site Oxycheq, il est loin de se moquer de nous, il est réglo
dans les délais de traitement et d'expédition de la commande et si on doit
courrir les magasins pour s'approvisionner cela nous coutera au moins aussi
cher. Par contre, je conseille de changer son boitier plastique par un
boitier métalique pour éviter les déviations intempestives de mesure liées à
une mauvaise gestion du plan de masse de son kit (rien à voir avec la
pression appliquée sur la sonde qui est un problème liée à ce type de
capteur et qui est résolu par l'utilisation d'un T par exemple).

Pour le dégraissage STOP au solvant chimique toxique (c'est comme utiliser
un tank pour tuer une mouche), l'utilisation du lave vaisselle et de ses
produits associés ou d'un lavabo et d'un dégraissant pour la vaisselle est
largement suffisant. Complément sur un mythe qui persite à propos des joins
Viton (c'est une marque)comme étant la solution miracle. Ils sont à
proscrire. Ils ne sont pas fait pour résister à nos pressions et nos
conditions d'utilisation et lorsqu'ils se désagrègent, ils provoquent une
fumée toxique (mortelle) qui se promène tranquillement dans notre détendeur
et organisme.

Quand à l'intéret du NITROX je maintiens : du luxe pour la plongée
occasionelle et cool (pas de successive, pas d'effort, pas de yoyo...) dans
20 m d'eau et au carré. Dans les autres cas, indispensable pour améliorer sa
sécurité si l'on est préparé à la plongée NITROX (régles de sécu spécifique
à l'utilisation de mélange suroxigéné). Maintenant ca à le même gout en
bouche, le matos classique ne nécessite pas d'être dégraissé jusqu'à 40%.
Quand au gain en terme de fatigue, j'ai pu aussi le constater et l'apprècier
sur des siphons que j'ai eu l'occasion de faire à l'air puis à d'autre
occasion au NITROX.

Pour les tables chaque organisme y va de la sienne donc ce n'est pas un
problème dans le cadre de la plongée au carré. Après je préfére le Vytec ou
équivalent car il permet trois mélanges au cours d'une plongée (typiquement
ce que j'utilise souvent : gaz descente/montée, gaz fond et oxy pur déco).
Maintenant plongée avec un NITROX avec une déco comme si on était à l'air ce
n'est pas de l'optimisation mais ca va dans le sens de la sécu et ceci est
employé dans des plongées physiques. Si on ne possède pas d'ordi de plongée
on peut toujours préparer son profil sur GAP, XS_GF, V_planner, Abyss... et
simuler pour s'apercevoir de l'interet de telle ou telle ppo2, CNS et
autres.

Petit supplement, pour remettre les choses en places vis-à-vis de certains
participants :
Mes mail peuvent choquer (si si j'ai reçu des mail de réprimande et des
invitations à la censure vis-à-vis du mail précédent, il y a des donneurs de
leçon sur la liste, je ne donne pas encore les noms mais ca viendra le jour
ou je serais en colère), je le comprends je ne suis isssus d'aucun dogme, la
plongée je l'ai apprise seul et avec des amis (moniteurs fédéraux, GPD et
passionés) et un rapide passage auprès d'un moniteur ANMP pour obtenir les
sésames nessaires lorsque je veux plonger dans une structure club et lorsque
j'ai souhaité me former à la plongée spéléo. Je me cultive aussi bien auprès
de DIR que de ce newsgroup et autres listes, des sites (merci google,
copernic, webseeker et autres) littérature anglo saxonne et française et de
l'expérience de ceux qui pratiquent. Tant que rien ne réglemente la qualité
du gaz NITROX pour plonger (même dans le cadre de structure, me semble
t'il), donnons les clefs d'accès à la plongée au NITROX bon marché (oxy
industriel) pour la démistifier et la rendre plus populaire et augementé la
sécurité des yoyotistes, susccessites et autres plongeurs mettant à rude
épreuve leur organisme..

A+

Patrick
Post by luc
Bonsoir à tous,
en suivant le fil sur les cours de niveau 2, je suis tombé sur les cours
de niveau 4 de E. Georges: felicitations pour ce travail tres clair, et
merci de le partager ainsi (mes commentaires portent sur le fond)
c'est alors qu'est apparue la confirmation de ce que j'avais deja
entendu dans une reunion de medecins federaux, à savoir que le melange
nitrox standard choisi par la fédé est le 40% (page 101, tableau des
profondeurs hyperoxiques)
quelqu'un pourrait-il donner une explication claire d'un choix aussi
bizarre?
si on voulait prouver à tous que c'est pas si génial que ça, il
suffisait de choisir le 40%!!!
melange "border line" en matière de securité et de facilité de
fabrication, donc cher.
sans compter qu'avec 1.2 bars de ppO2 confortable (cf effet narcotique
de l'O2 etc...), ça nous donne 20m de profondeur d'utilisation.
pourquoi aller payer un supplement pour faire un profil deja secu à l'air???
et puis la plongée à 30 "sans soucis" de l'apres midi (15 lignes plus
haut dans les avantages du nitrox), on la fait à l'air?
desolé d'etre un peu sarcastique, mais j'aimerais bien comprendre
amicalement
luc
jct
2003-08-24 18:15:40 UTC
Permalink
Ca me désole. A
Post by Patrick CHENE
ce rythme là, les plongeurs francais connaitrons le NITROX dans 20 ans quand
les autres plongerons tous les jours au recycleur.
20 ans .... tu est un incorrigible optimiste Patick:-))))et en Belgique
c'est pareil
Post by Patrick CHENE
Petite enquête : A ceux qui plonge au NITROX, à combien fixez vous votre
ppo2 en fonction loisir, épaves, spéléo,travail fond ?
Pour ma part, je réitère 1,4 en spéléo et je ne suis pas le seul et nous ne
deplorons pas d'accident liée à une hyperoxy et 1,6 en loisir.
Je ne plonge pas systémétiquement NITROX , je l'utilise surtout en
Zélande (meilleur confort) je limite le PPO2 à 1.5 le %CNS à 75 le %CNS
résiduel pour plongée succesive à 35

bonnes bulles suroxygénées
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Patrick Crasson
2003-08-25 07:42:46 UTC
Permalink
Salut, pour répondre à ta question, je plonge la pluspart du temps à l'air
et de temps en temps au Nitrox, alors je règle mon Vyper sur une ppo2 de 1.6
(au lieu de 1.4 en std). La ppo2 de 1.6 est celle qui est recommandée en
Belgique dans les cours Lifras...en mélange 28, 32, 36, 40 .

Pat
Post by Patrick CHENE
Ca me désole. A
Post by Patrick CHENE
ce rythme là, les plongeurs francais connaitrons le NITROX dans 20 ans quand
les autres plongerons tous les jours au recycleur.
20 ans .... tu est un incorrigible optimiste Patick:-))))et en Belgique
c'est pareil
Post by Patrick CHENE
Petite enquête : A ceux qui plonge au NITROX, à combien fixez vous votre
ppo2 en fonction loisir, épaves, spéléo,travail fond ?
Pour ma part, je réitère 1,4 en spéléo et je ne suis pas le seul et nous ne
deplorons pas d'accident liée à une hyperoxy et 1,6 en loisir.
Je ne plonge pas systémétiquement NITROX , je l'utilise surtout en
Zélande (meilleur confort) je limite le PPO2 à 1.5 le %CNS à 75 le %CNS
résiduel pour plongée succesive à 35
bonnes bulles suroxygénées
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
jct
2003-08-25 06:58:27 UTC
Permalink
Post by Patrick Crasson
Salut, pour répondre à ta question, je plonge la pluspart du temps à l'air
et de temps en temps au Nitrox, alors je règle mon Vyper sur une ppo2 de 1.6
(au lieu de 1.4 en std). La ppo2 de 1.6 est celle qui est recommandée en
Belgique dans les cours Lifras...en mélange 28, 32, 36, 40 .
Pat
Salut Pat,

Je ne suis pas sur mais je pense que dans le cours LIFRAS il est indique
MAX 1.6 bar
Je vais affiner ma première réponse
Je planifie en fait ma PPO2 en fonction du risque de dépassement
accidentel de la profondeur planifiée
Par exemple:
Schelhpoek j'utilise un NITROX 32 et PPO2=1.45
plongée à 35m avec une possibilité de descendre à 40m (PPO2 1.6)

Vuilnisbelt j'utilise un NITROX 36 et PPO2=1.6 puisque qu'a 35m c'est
presque aussi plat que la poitrine de Jane Birkins :-)))

A+

Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
luc
2003-08-24 20:50:19 UTC
Permalink
Post by Patrick CHENE
Visiblement en parcourant les mails, nombreux sont ceux qui en parle et peu
ceux qui le pratique. Ce qui me choque c'est que ceux qui pratique sont
cloués au sol par ceux qui ne pratique pas (je pense à notre pratiquant
Polonais qui avait surement plein de chose à nous apprendre, car la plongée
ne se limite pas seulement au dogme de la fédé française). Ca me désole. A
ce rythme là, les plongeurs francais connaitrons le NITROX dans 20 ans quand
les autres plongerons tous les jours au recycleur.
ça me fait penser au debat actuel sur la necessité de plonger en milieu
naturel pour acceder au niveau 1 (cf subaqua)

je me souviens encore des ricanements fédé pur jus, en 83 ou 84, quand
un moniteur PADI s'est installé au Cap d'Agde
20 ans plus tard, on se pose la question de savoir, si effectivement, il
ne serait pas mieux de tremper les futurs N1 dans la vraie eau avant de
les breveter, ça fait un peu rattrapage de retard ça...

L'objet de ma question de depart contenait ce genre de crainte
pessimiste de façon sous jacente, pourquoi diable, une fois de plus,
standardiser le melange le moins approprié pour une utilisation de masse?
Post by Patrick CHENE
Petite enquête : A ceux qui plonge au NITROX, à combien fixez vous votre
ppo2 en fonction loisir, épaves, spéléo,travail fond ?
Pour ma part, je réitère 1,4 en spéléo et je ne suis pas le seul et nous ne
deplorons pas d'accident liée à une hyperoxy et 1,6 en loisir.
je n'utilise que le 32% et je calle à 30m, soit 1.28 de ppO2, au dela
air (40m max, le plus rarement possible) ou trimix (ahh s'extasier
devant un truc de qqes mm à 45m, archi clean, ça change la plongée...)
En fait, j'essaie de respecter les standards DIR pour les gaz.
40% et plus, c'est pour le SCR ou la deco.
De toutes façons, mon binome d'amour n'apprecie pas les PPo2 elevées en
plongée nitrox, alors qu'elle tolère tres bien 1.6 au palier, je n'ai
pas vraiment d'explication à cela (effet narcotique??? psychotage?autre?)
Nous avons meme gouté le recreationnal triox (30/30) sans constater de
reelle amelioration de notre etat à la sortie de l'eau
Donc au total, 32% toujours, et pour une plongée en 15L de 30mn à 30m,
cela me donne un CNS de 19% (calcul decoplanner, 10/85), secu donc.
Post by Patrick CHENE
Pour fabriquer son nitrox, meme si le Juvenspan est un peu vieux comme
ouvrage, il n'a pas vraiement d'équivalent en langue francaise, et son
contenu est loin d'être stupide à ce jour même si certains points sont à
réactualiser vu l'état de la connaissance à ce jour. Sa lecture éviterais à
certain de penser qu'il n'y a qu'une seule méthode pour fabriquer du NITROX
(c'est à dire par transvasement et qui effectivement présente des risques
d'inflamabilité et d'explosion important).
Je vais donc revenir sur la méthode du stick qui permet jusqu'à 40%
d'utiliser du matériel standard de plongée. Ce matériel pouvant servir pour
la plongée précédente ou futur à mette de l'air tout à fait lambda.
C'est un volume dans lequel viennent se mélanger de l'oxy et de l'air. Ce
volume comporte deux entrées et une sortie. Dans ce volume, on crée un
parcour pour que l'air et l'oxy se mélange correctement. Ce volume comporte
souvent une hélice qui est fixée par un axe et qui tourne seulement par le
fait de la depression crée dans le volume. L'hélice servant à faciliter le
brassage des deux gaz. Des plans à base de composants bon marchés (tube PVC,
piéce automobile, d'aquarium) trainent sur internet. Une explication
détaillé existe dans le bouquin de chez Airspeed Press que j'ai cité dans le
post précédent.
j'ai fait mon stick avec trois bouts de plastique, cout: environ 150 frs
Post by Patrick CHENE
Connecter une source d'oxygène pur au stick.
Connecter un prise d'air avec un filtre (style filtre à air de voiture) à
l'entrée du stick.
Connecter la sortie du stick à l'analyseur d'O2 et à l'entrée du
compresseur.
Y a plus qu'a gonfler son bloc (ne pas dépasser 40% d'O2)
Source d'O2 pur bon marché : Bouteille O2 pour la soudure à l'oxy +
détenteur industriel avec mano et débilitre + vanne de laminage, soit acheté
ou plus simplement un tube souple que l'on pince (principe du sert joint).
pas con, et encore moins cher!!
Post by Patrick CHENE
Vanne de laminage (personnellement j'utilise un bricolage sur le principe du
sert joint) facilite grandement le réglage du % d'oxy.
Pour le prix de la source d'oxy,
les gaziers s'en mettent plein les fouilles puisque les prix sur le
marché vont du simple au double pour l'O2 et du simple au triple pour
l'Helium.
Post by Patrick CHENE
du stick et de l'analyseur se reporter à
mon mail précédent. Concernant l'analyseur d'O2 de Patrick Duffy (El
cheapo) sur son site Oxycheq, il est loin de se moquer de nous, il est réglo
dans les délais de traitement et d'expédition de la commande et si on doit
courrir les magasins pour s'approvisionner cela nous coutera au moins aussi
cher. Par contre, je conseille de changer son boitier plastique par un
boitier métalique pour éviter les déviations intempestives de mesure liées à
une mauvaise gestion du plan de masse de son kit (rien à voir avec la
pression appliquée sur la sonde qui est un problème liée à ce type de
capteur et qui est résolu par l'utilisation d'un T par exemple).
Pour le dégraissage STOP au solvant chimique toxique (c'est comme utiliser
un tank pour tuer une mouche), l'utilisation du lave vaisselle et de ses
produits associés ou d'un lavabo et d'un dégraissant pour la vaisselle est
largement suffisant. Complément sur un mythe qui persite à propos des joins
Viton (c'est une marque)comme étant la solution miracle. Ils sont à
proscrire. Ils ne sont pas fait pour résister à nos pressions et nos
conditions d'utilisation et lorsqu'ils se désagrègent, ils provoquent une
fumée toxique (mortelle) qui se promène tranquillement dans notre détendeur
et organisme.
Quand à l'intéret du NITROX je maintiens : du luxe pour la plongée
occasionelle et cool (pas de successive, pas d'effort, pas de yoyo...) dans
20 m d'eau et au carré.
t'avais dit 30... ;-)
nb, le dernier accident vestibulaire que j'ai vu a eu lieu apres une
plongée à 20m (typico french diving, 10 millions de yoyos pendant toute
la semaine de formation, et ballade à 20m dans la courbe pour se
detendre en fin de formation NII, bam! caisson) et le moniteur est un
excellent moniteur. Qqes paliers à l'O2 et plongées au nitrox dans le
cadre de cette formation auraient surement evité ce problème. Mais bon,
le directeur du centre, qui etait pres à s'equiper des le debut de la
saison a reculé face à la super norme nitrox emanant de l'esprit tordu
de quelque gros connard verreux (investir à ce point pour eviter un
accident par saison, c'est pas rentable)
Post by Patrick CHENE
Dans les autres cas, indispensable pour améliorer sa
sécurité si l'on est préparé à la plongée NITROX (régles de sécu spécifique
à l'utilisation de mélange suroxigéné). Maintenant ca à le même gout en
bouche, le matos classique ne nécessite pas d'être dégraissé jusqu'à 40%.
Quand au gain en terme de fatigue, j'ai pu aussi le constater et l'apprècier
sur des siphons que j'ai eu l'occasion de faire à l'air puis à d'autre
occasion au NITROX.
Pour les tables chaque organisme y va de la sienne donc ce n'est pas un
problème dans le cadre de la plongée au carré. Après je préfére le Vytec ou
équivalent car il permet trois mélanges au cours d'une plongée (typiquement
ce que j'utilise souvent : gaz descente/montée, gaz fond et oxy pur déco).
apres une 15aine de plongées au 21/35 avec le Vytec, je dirais meme que
l'on peut s'en servir pour ce gaz, à condition de gerer soi-meme la deco
intermediaire, il donne à 2 mn pres la meme durée de palier oxy que ce
que je planifie (decoplanner 10/70 ou 75)
Post by Patrick CHENE
Maintenant plongée avec un NITROX avec une déco comme si on était à l'air ce
n'est pas de l'optimisation mais ca va dans le sens de la sécu et ceci est
employé dans des plongées physiques. Si on ne possède pas d'ordi de plongée
on peut toujours préparer son profil sur GAP, XS_GF, V_planner, Abyss... et
simuler pour s'apercevoir de l'interet de telle ou telle ppo2, CNS et
autres.
Petit supplement, pour remettre les choses en places vis-à-vis de certains
Mes mail peuvent choquer (si si j'ai reçu des mail de réprimande et des
invitations à la censure vis-à-vis du mail précédent, il y a des donneurs de
leçon sur la liste, je ne donne pas encore les noms mais ca viendra le jour
ou je serais en colère), je le comprends je ne suis isssus d'aucun dogme, la
plongée je l'ai apprise seul et avec des amis (moniteurs fédéraux, GPD et
passionés) et un rapide passage auprès d'un moniteur ANMP pour obtenir les
sésames nessaires lorsque je veux plonger dans une structure club et lorsque
j'ai souhaité me former à la plongée spéléo. Je me cultive aussi bien auprès
de DIR que de ce newsgroup et autres listes, des sites (merci google,
copernic, webseeker et autres) littérature anglo saxonne et française et de
l'expérience de ceux qui pratiquent. Tant que rien ne réglemente la qualité
du gaz NITROX pour plonger (même dans le cadre de structure, me semble
t'il), donnons les clefs d'accès à la plongée au NITROX bon marché (oxy
industriel) pour la démistifier et la rendre plus populaire et augementé la
sécurité des yoyotistes, susccessites et autres plongeurs mettant à rude
épreuve leur organisme..
A+
Patrick
Le problème, c'est que là, on est en train de discuter entre convaincus.

Quid des "decideurs", ceux qui font que le nitrox va ou non etre utilisé
en france, ceux qui ont laissé (poussé?) se mettre en place une norme à
la con rendant ce qui est simple encore plus compliqué et cher, comme
s'il s'agissait de se donner raison alors que l'on a tort.

Ou alors, il y a peu de spots entre 20 et 30 en france, possible, ici
(cote vermeille) ça grouille pas.

J'ai lu plus haut un fil de discussion endiablé suite à je ne sais plus
quel anathème à l'encontre de la fédé, crime de lèse majesté...
(juste une remarque: aucun des abrutis parlant de neo fascisme à
l'encontre du style DIR n'est licencié ffessm j'espere...)
Les reponses "federales" n'ont pas tardé à fuser....

Cela fait plusieurs fois que je pose la question de cette histoire de
40%, à droite à gauche, et toujours pas de reponse.
Je suis medecin federal, et j'ai un peu les boules quand je vois ce
genre de chose, surtout quand on retrouve le meme discours debile (le
nitrox c'est cher et compliqué, le trimix c'est dangereux et c'est
tout... je resume sans vraiment caricaturer) et les decisions qui
semblent en decouler (ou induire le discours..?)

Je la pose donc sur ce forum où l'on peut voir quelques noms prestigieux
et bien placés à la ffessm, succeptibles de trouver puis donner une
reponse coherente (bon courage ;-)))

Mais peut etre n'existe-t-il pas de reponse coherente

on va donc encore pendant x années avoir le choix entre payer tres cher
un nitrox fabriqué à base d'O2 medical (completement debile, au moment
ou le gaz entre dans la lyre de transfert, il devient industriel!!!) ou
se le faire soi-meme dans son garage pour trois fois rien, et se
lamenter à l'idée que ce qui est bon pour soi pourrait l'etre pour
beaucoup d'autres.

on va aussi, pendant encore plus d'années, continuer à voir des
palanquées d'estivants plongeurs raides defoncés sur le Saumur ou
l'Alice Robert, puisque le trimix sera reservé à une elite de fous
furieux, et fortunés, car bonjour le prix des formations. (j'ai eu à
gerer un carton l'an dernier avec surpression -pas trop grave- 100% lié
à la narcose, phenomène souvent oublié (?) des comptes rendus
d'accident). On dirait que les standards de plongée sont les memes que
ceux de la chasse terrestre: t'es bourré ou alors t'es une lopette.

A mon humble avis, la fédération reprendrait le manche en INTEGRANT les
formations melanges à ses cursus (ce serait une première mondiale, si on
met le GUE de coté), en refusant cette histoire de norme matos archi
debile (combien de detendeurs tout graisseux ont-ils brulé avec du 32%,
sans compter que cela forcerait les techniciens à ne pas trop en mettre
de la graisse), en faisant la promotion de l'utilisation de melanges
adaptés aux profondeurs d'evolution, d'où plus de demande, d'où baisse
des couts.

Au lieu de cela, je vois un avenir "CMAS-like" dans lequel se seront
encore les autres (les vilains americains, y'a qu'a voir la progression
du GUE) qui auront eu raison, commercialement j'entends.

Plonger en mer, conditions club d'été, tranquille, avec un mono de
nitrox ou de trimix normox + relai d'O2, CE N'EST PAS DE LA PLONGEE
TEK, soutenir le contraire est une escroquerie.

amicalement
luc
adepte du Do It Au Mieux.

PS: un petit mot pour les deux plongeurs que j'ai un peu tancé dimanche
dernier sur le site de la Mauresque alors qu'ils venaient litteralement
de devaster le site (vous savez, la french diving touch, on plonge pas
on rampe...), en bi à 20m (ouarf ouarf), dans le club fede pur jus du
coin, la prochaine fois il faudra savoir trouver tres vite vos purges
rapides...

encore un fois excusez moi pour le ton sarcastique, voire nerveux, mais
depuis qqes années que tout cela existe, on a l'impression d'avoir à
faire à des monolithes (et pas celui de 2001...)
luc
2003-08-25 00:38:05 UTC
Permalink
encore un mot, pour preciser mon propos,

je vois deux critiques à mon raisonnement:

diarrhée verbale, mais je fait la garde ce WE, ce qui ne menage pas les
nerfs, et qui en plus m'a privé de ma drogue hyperbare, alors je bavasse
sur le forum entre deux visites.

"aigritude", surement, un peu pour les raisons précitées,
et aussi parce que je suis un pur produit fédéral et qu'il y a 6 ou 7
ans, en fait quand je me suis connecté au net, j'ai commencé à
comprendre qu'en fait je plongeais n'importe comment, pour ne pas dire
comme une merde.

(mon cursus, fin de ma première apnée de 9 mois en 65, bapteme en 77,
2ème echelon en 85 à Cibourre -ecole fédérale- major de promo -ouarf
ouarf, moi avec mon ventre tout mou, j'ai planté les apollons du creps,
mais j'en ai chié comme une bete! puis deux étés d'encadrement sous
alibi de stagiaire pedagogique dans une structure associative. j'ai
toujours entendu dire que j'etais un bon plongeur)

ce que je veux dire, c'est que j'ai fait 1000 fois plus de progres
depuis que je regarde hors de la fédération.

je me ballade dans le coin:

je vois encore l'ecole se faire à genoux au fond: c'est dans combien de
temps qu'on fait l'ecole equilibré? c'est deja dans les standards ou non?

on va voir le fond se degrader encore pendant combien de temps avant que
tout le monde sache NE PLUS TOUCHER LE FOND?

C'est pas bien compliqué, le fond de la piscine, on le touche pas, le
fond de la mer on le touche pas, on apprend comme ça et puis c'est tout.
On va mettre combien de temps avant de le comprendre? 10 ans, 15 ans?
combien de reunions, de colloques, de reunions de mise à niveaux, de
seminaires va-t-il falloir pour en arriver à ce simple postulat de
depart, ON NE TOUCHE PAS LE FOND, ET ON FOUT PAS LA MERDE AVEC SES
PALMES. il n'y a pas que dans les reserves ou en mer rouge qu'il faut
savoir se tenir (et les français y ont une solide reputation de
sagouins, merci à nos chers ainés si respectables...)

Pourtant, apres qqes plongées, tout le monde y arrive, ce n'est pas
reservé à une elite.
D'abord on s'equilibre parfaitement, et en toute situation, puis on
passe au reste.

Cela me fait penser au rechauffement de la planete, depuis 20 ans on le
sais, mais on va attendre de le voir.
C'est sur, les eaux, souvent reservées, sont de plus en plus
poissonneuses (cette année ici, c'est du delire!!!) mais le fond est de
moins en moins joli sur les sites tres frequentés et il n'y a pas que
moi qui aie fait la remarque. Quand tout sera pelé, on pourra toujours
continuer à signer des chartes de respect de l'environnement.

la solution est seule et unique: on ne touche jamais le fond, en ecole,
en ballade,en assistance, en sauvetage, jamais.
On est toujours equilibré quelque soit le moment de la plongée ou la
profondeur
Ce devrait etre un dogme fédéral et pas une simple suggestion
ecolo-comportementale sur le ton de "vous seriez bien aimable de
respecter l'environnement" on n'a pas encore compris que cela ne marche
pas dans ce pays de branques? (ça l'est d'ailleurs peut etre dejà, un
dogme, mais je ne le vois pas appliqué, et quand je sonde les plongeurs
que je reçois pour visite d'aptitude, rares sont ceux qui me disent
qu'il ont fait l'ecole equilibrés, surtout en piscine)

combien enseigne-t-on de types de palmage? sous l'eau j'en vois pas
beaucoup, en tout cas la marche arrière pour ressortir de sous l'aplomb
encore moins souvent, et pourtant c'est faisable.

la notion de binome auto suffisant, auto géré, auto responsable, meme si
guidé par un guide de palanquée, et ce des le N1, ça existe?

les gaz, j'en ai parlé plus haut? dans ce domaine, tout ou à peu pres
existe deja, les standards sont nombreux et il n'y a qu'a choisir les
meilleurs, de toute façon cette fois, techniquement, ON N'INVENTERA RIEN
(eureka, c'est peut etre pour ça le 40%, pour innover!) ou peut etre
des tables qui se tiennent, mais l'excellence est là, libre de droits,
il n'y a qu'à se servir, l'integrer aux cursus de plongeurs.
Et on ne vient pas opposer ici que cela couterait cher, dites moi quel
est l'interet de plonger au nitrox pendant une formation, sinon pour
sentir que c'est pareil, ce sont des connaissances purement theoriques à
assimiler, degrossies au max par l'utilisation de melange(s) standard
invariables types 32 voire 36%, la barre à 30m et c'est fini, plié, le
nitrox, tout le monde peut s'en servir dès le niveau 1 (quoique peu
d'interet avec les prerogatives du N1 en france, mais qui est maintement
OW à l'etranger, donc 30m...bing:! avantage commercial à la fédé)
La deco à l'oxy au N2, dans les faits cette fois.
Le trimix normox au N3 et 4, avec deco Oxy, voire deux gaz, simplissime
en regard du reste des connaissance à avoir .
La plongée Tek c'est apres, plus loin, au delà de l'espace lointain, ou
en speleo, ou dans les epaves, enfin, quand c'est compliqué quoi, parce
que, meme avec deux relais, 45mn au 21/35 entre 55 et 35, cest à la
portée de n'importe quel N3 digne de ce rang (et oui, c'est plus du tout
une performance, parce que la cervelle remarche nickel)

Si on voulait pousser les clubs à depenser de l'argent pour la plongée
aux melanges, c'est pas une norme nitrox qu'il fallait pondre, c'est
interdire l'air apres 35 ou 40m, ça c'est secu!
(et en plus, quand on va maitriser la fusion, on saura pas quoi en faire
de l'helium)

le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens. Je sais, rien de
federal n'empèche de s'en servir, mais combien de moniteurs montrent
cette possibilité?

etc...

L'avantage de la fédé est d'etre ecoutée, et de pouvoir avoir tres vite
une influence que je qualifierait de salutaire sur un grand nombre de
plongeurs, licenciés d'abord, puis diplomés des federations (cmas) ou
ecoles proches (type anmp), pour lancer le mouvement.

Je l'aime bien ma fédé et j'aimerais bien la voir chahuter un peu tout
ça, reprendre la course en tete, et ça me gonfle quand on se gausse
d'elle (et des plongeurs français) un peu partout over the world.

Au lieu de ça, il vaut mieux se bouffer le nez entre hommes type, "t'es
un facho! quoi tu m'as traité de facho? je vais te poursuivre en justice
où tu iras implorer mon pardon..." N'importe quoi!!

Il est là le probleme de toute organisation de ce type, c'est que au
dela de trois hommes, on a plus à faire à des hommes ;-)

amicalement
luc

je sais que la critique est aisée et que tout cela est tres compliqué,
et que je pourrais m'investir plus etc etc, mais je bosse 14 heures par
jour et c'est pas pres de changer, alors pour l'instant, les reunions et
tout et tout, ça me branche pas trop, je me reserve à mes patients et à
ma binome d'amour, et à mon fils (qui a fait sa première remontée "avec
les bulles" en prepa N2 la semaine dernière, on croit rever! m'enfin, il
a pour consigne de ne pas embeter son moniteur).
Patrick CHENE
2003-08-25 08:38:09 UTC
Permalink
Ce n'est long et pénible que pour une catégorie de plongeur que je qualifie
"d'autiste". Pour d'autres sa rassure de penser qu'une communauté de
plongeur à les yeux et oreilles ouvertent sur notre passion commune.
Deux mots sur DIR : Chez DIR ce qui est bien c'est qu'ils remmettent la
plongée en question, mais d'un autre coté ce qui est très moyens c'est que
c'est souvent la pensée unique colporté par les sbires d'un homme
mégalomane. Pour exemple : lire les post d'H. DESCHAMPS sur aquatek.
Pour le long tuyau et son positionnement c'est loin d'être stupide. Mais
pour l'interdiction du casque en spéléo, il y a beaucoup à redire.

Ok pour le temps d'exposition à l'oxy à prendre en compte lors de la
plongée. Dans le sens de la durée d'exposition à l'oxy : relire aussi
"Plongée de loisir et professionelle en sécurité" de Ph. MOLLE page 190 à
194 édition de 95 qui propose des paliers à l'oxy pur à -12m alors que
certain fédéraux prone uniquement à 3 m, si si je plonge meme régulierement
avec un MF1 qui était encore à -78 M à l'air ce weekend avec sa palanquee
sur Cerbère et qui me tient des raisonements (je serais suicidaire) parce
que je fais de la déco à -6m à l'oxy pur. MF1 dailleurs très actif au niveau
de la fédé locale. Alors la déco à l'oxy pur au niveau II, c'est pour quand
les indiens du fond de l'amazonie plongeront avec des branchies
artificielles. Je ne dirais plus "quand les poules auront des dents" car la
génétique fait tellement de progrès.

Je remarque que sur les ordinateurs de plongée SUUNTO (après un survole
rapide d'internet, il me semble qu'il en est de même pour UWATEC) le CNS (de
même pour l'OTU) ceci est un indicateur et non un paramètre de plongée
modifiable sur lequel on peut y placer une alarme en fonction de ses propres
critères. Y a t-il réellement un interet, ne peut on pas faire confiance à
nos fabriquant ? Finallement on ne peut fixer que la ppo2 limite et encore
avant la plongée. Ce qui entraine un raccourci, certe rapide, dans les
discussions. Par contre jouer sur simulateur est très instructif (NON NON au
fond de la salle, on n'inscrit pas de nouvelle plongée sur son joli carnet
après chaque simulation). Pour info : SUUNTO a choisi une ppo2 de 1,4 pour
valeur par défaut du Vytec - Page 31 du manuel anglais.

JCT : Tu plonge manuellement (table) ou avec ordi au poignée ? Si avec ordi
au poignée quel est il ? Gere-t-il l'helium ? Le multi gaz durant la plongée
? Ce que tu lui reproche ? Ce qu'il fait qu'il te satisfait ?
Post by jct
Je ne plonge pas systémétiquement NITROX , je l'utilise surtout en
Zélande (meilleur confort) je limite le PPO2 à 1.5 le %CNS à 75 le %CNS
résiduel pour plongée succesive à 35
En dehors d'un dogme arbitraire de tel ou tel école, qu'elle sont les
sources documenté qui pronent la plongée avec une ppo2 de 1.2 ? Sorry mais
j'ai besoin de comprendre.

Remarque qui n'engage que moi : Alain FORET, peux tu arrêter de citer en
source les ouvrages que tu as écrit ou co-écrit, ce n'est plus des sources
mais du nombrilisme. En résumé "Dieu a dit en page xx". De plus, ca fait
pub. Il vaudait mieux citer les sources qui t'ont permis d'écrire ces
ouvrages tu serais plus crédible. Merci.

A+

Patrick
Post by jct
encore un mot, pour preciser mon propos,
diarrhée verbale, mais je fait la garde ce WE, ce qui ne menage pas les
nerfs, et qui en plus m'a privé de ma drogue hyperbare, alors je bavasse
sur le forum entre deux visites.
"aigritude", surement, un peu pour les raisons précitées,
et aussi parce que je suis un pur produit fédéral et qu'il y a 6 ou 7
ans, en fait quand je me suis connecté au net, j'ai commencé à
comprendre qu'en fait je plongeais n'importe comment, pour ne pas dire
comme une merde.
(mon cursus, fin de ma première apnée de 9 mois en 65, bapteme en 77,
2ème echelon en 85 à Cibourre -ecole fédérale- major de promo -ouarf
ouarf, moi avec mon ventre tout mou, j'ai planté les apollons du creps,
mais j'en ai chié comme une bete! puis deux étés d'encadrement sous
alibi de stagiaire pedagogique dans une structure associative. j'ai
toujours entendu dire que j'etais un bon plongeur)
ce que je veux dire, c'est que j'ai fait 1000 fois plus de progres
depuis que je regarde hors de la fédération.
jeis encore l'ecole se faire à genoux au fond: c'est dans combien de
temps qu'on fait l'ecole equilibré? c'est deja dans les standards ou non?
on va voir le fond se degrader encore pendant combien de temps avant que
tout le monde sache NE PLUS TOUCHER LE FOND?
C'est pas bien compliqué, le fond de la piscine, on le touche pas, le
fond de la mer on le touche pas, on apprend comme ça et puis c'est tout.
On va mettre combien de temps avant de le comprendre? 10 ans, 15 ans?
combien de reunions, de colloques, de reunions de mise à niveaux, de
seminaires va-t-il falloir pour en arriver à ce simple postulat de
depart, ON NE TOUCHE PAS LE FOND, ET ON FOUT PAS LA MERDE AVEC SES
PALMES. il n'y a pas que dans les reserves ou en mer rouge qu'il faut
savoir se tenir (et les français y ont une solide reputation de
sagouins, merci à nos chers ainés si respectables...)
Pourtant, apres qqes plongées, tout le monde y arrive, ce n'est pas
reservé à une elite.
D'abord on s'equilibre parfaitement, et en toute situation, puis on
passe au reste.
Cela me fait penser au rechauffement de la planete, depuis 20 ans on le
sais, mais on va attendre de le voir.
C'est sur, les eaux, souvent reservées, sont de plus en plus
poissonneuses (cette année ici, c'est du delire!!!) mais le fond est de
moins en moins joli sur les sites tres frequentés et il n'y a pas que
moi qui aie fait la remarque. Quand tout sera pelé, on pourra toujours
continuer à signer des chartes de respect de l'environnement.
la solution est seule et unique: on ne touche jamais le fond, en ecole,
en ballade,en assistance, en sauvetage, jamais.
On est toujours equilibré quelque soit le moment de la plongée ou la
profondeur
Ce devrait etre un dogme fédéral et pas une simple suggestion
ecolo-comportementale sur le ton de "vous seriez bien aimable de
respecter l'environnement" on n'a pas encore compris que cela ne marche
pas dans ce pays de branques? (ça l'est d'ailleurs peut etre dejà, un
dogme, mais je ne le vois pas appliqué, et quand je sonde les plongeurs
que je reçois pour visite d'aptitude, rares sont ceux qui me disent
qu'il ont fait l'ecole equilibrés, surtout en piscine)
combien enseigne-t-on de types de palmage? sous l'eau j'en vois pas
beaucoup, en tout cas la marche arrière pour ressortir de sous l'aplomb
encore moins souvent, et pourtant c'est faisable.
la notion de binome auto suffisant, auto géré, auto responsable, meme si
guidé par un guide de palanquée, et ce des le N1, ça existe?
les gaz, j'en ai parlé plus haut? dans ce domaine, tout ou à peu pres
existe deja, les standards sont nombreux et il n'y a qu'a choisir les
meilleurs, de toute façon cette fois, techniquement, ON N'INVENTERA RIEN
(eureka, c'est peut etre pour ça le 40%, pour innover!) ou peut etre
des tables qui se tiennent, mais l'excellence est là, libre de droits,
il n'y a qu'à se servir, l'integrer aux cursus de plongeurs.
Et on ne vient pas opposer ici que cela couterait cher, dites moi quel
est l'interet de plonger au nitrox pendant une formation, sinon pour
sentir que c'est pareil, ce sont des connaissances purement theoriques à
assimiler, degrossies au max par l'utilisation de melange(s) standard
invariables types 32 voire 36%, la barre à 30m et c'est fini, plié, le
nitrox, tout le monde peut s'en servir dès le niveau 1 (quoique peu
d'interet avec les prerogatives du N1 en france, mais qui est maintement
OW à l'etranger, donc 30m...bing:! avantage commercial à la fédé)
La deco à l'oxy au N2, dans les faits cette fois.
Le trimix normox au N3 et 4, avec deco Oxy, voire deux gaz, simplissime
en regard du reste des connaissance à avoir .
La plongée Tek c'est apres, plus loin, au delà de l'espace lointain, ou
en speleo, ou dans les epaves, enfin, quand c'est compliqué quoi, parce
que, meme avec deux relais, 45mn au 21/35 entre 55 et 35, cest à la
portée de n'importe quel N3 digne de ce rang (et oui, c'est plus du tout
une performance, parce que la cervelle remarche nickel)
Si on voulait pousser les clubs à depenser de l'argent pour la plongée
aux melanges, c'est pas une norme nitrox qu'il fallait pondre, c'est
interdire l'air apres 35 ou 40m, ça c'est secu!
(et en plus, quand on va maitriser la fusion, on saura pas quoi en faire
de l'helium)
le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens. Je sais, rien de
federal n'empèche de s'en servir, mais combien de moniteurs montrent
cette possibilité?
etc...
L'avantage de la fédé est d'etre ecoutée, et de pouvoir avoir tres vite
une influence que je qualifierait de salutaire sur un grand nombre de
plongeurs, licenciés d'abord, puis diplomés des federations (cmas) ou
ecoles proches (type anmp), pour lancer le mouvement.
Je l'aime bien ma fédé et j'aimerais bien la voir chahuter un peu tout
ça, reprendre la course en tete, et ça me gonfle quand on se gausse
d'elle (et des plongeurs français) un peu partout over the world.
Au lieu de ça, il vaut mieux se bouffer le nez entre hommes type, "t'es
un facho! quoi tu m'as traité de facho? je vais te poursuivre en justice
où tu iras implorer mon pardon..." N'importe quoi!!
Il est là le probleme de toute organisation de ce type, c'est que au
dela de trois hommes, on a plus à faire à des hommes ;-)
amicalement
luc
je sais que la critique est aisée et que tout cela est tres compliqué,
et que je pourrais m'investir plus etc etc, mais je bosse 14 heures par
jour et c'est pas pres de changer, alors pour l'instant, les reunions et
tout et tout, ça me branche pas trop, je me reserve à mes patients et à
ma binome d'amour, et à mon fils (qui a fait sa première remontée "avec
les bulles" en prepa N2 la semaine dernière, on croit rever! m'enfin, il
a pour consigne de ne pas embeter son moniteur).
jct
2003-08-25 09:08:01 UTC
Permalink
Post by Patrick CHENE
JCT : Tu plonge manuellement (table) ou avec ordi au poignée ? Si avec ordi
au poignée quel est il ? Gere-t-il l'helium ? Le multi gaz durant la plongée
? Ce que tu lui reproche ? Ce qu'il fait qu'il te satisfait ?
Post by jct
Je ne plonge pas systémétiquement NITROX , je l'utilise surtout en
Zélande (meilleur confort) je limite le PPO2 à 1.5 le %CNS à 75 le %CNS
résiduel pour plongée succesive à 35
Table US NAVY air que je recalcule en fonction de mon NITROX mon
ordinateur ALADIN PRO NITROX (Assez ancien mes bon rapport qualité /prix
de plus cet un cadeau)))) me sert de vérification comme les
décompressimètres des anciens :-))))Il est vrai que je plongais NITROX
avant la mise sur le marché des ordinateurs certains réflexes me sont
restés :-))))
Je recalcule les paramètes (CNS) entre chaque plongée...

Dans nos conditions de plongées (les plongées ne sont pas carrée)
J'effectue les paliers donné par les tables qui sont en général plus
importants que les paliers calculés par l'ordinateur ....

Faire 15 minutes de paliers dans le champ d'anémone de Schelphoek ne me
dérange pas :-))))

J'espère que j'ai répondu à ta question

bonnes bulles



Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
jct
2003-08-25 10:17:26 UTC
Permalink
Ok pour résumer : Un cerveau, des tables. Comme quoi plonger NITROX n'est
pas forcément synonyme de faire la révolution financière
dans son matos.
A+
Patrick
Oh que non je ne vais pas faire une révolution financière dans mon matos
surtout quand il s'agit de mon portefeuille
:-))))))

On peut plonger NITROX (quand c'est utile ou plus confortable) d'une
facon raisonable sans se ruiner le tout est de faire la part des choses
et ne pas écouter comme un "mouton bellant" un vendeur qui essaie de
t'imposer un détendeur "NITROX" alors qu'il est incapable de te fournir
un NITROX à 36% :-)))) (situation vécue :-))))
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
jct
2003-08-25 09:47:18 UTC
Permalink
Post by Patrick CHENE
Je remarque que sur les ordinateurs de plongée SUUNTO (après un survole
rapide d'internet, il me semble qu'il en est de même pour UWATEC) le CNS (de
même pour l'OTU) ceci est un indicateur et non un paramètre de plongée
modifiable sur lequel on peut y placer une alarme en fonction de ses propres
critères.
Le CNS est un paramètre de plongée et non une vague indication comme
certain fabriquant on tendance à le faire croire Le CNS peut
complètement modifier les conditions des plongées succésives
principalement pour un intervalle de moins d'une heure...


Y a t-il réellement un interet, ne peut on pas faire confiance à
Post by Patrick CHENE
nos fabriquant ? Finallement on ne peut fixer que la ppo2 limite et encore
avant la plongée. Ce qui entraine un raccourci, certe rapide, dans les
discussions. Par contre jouer sur simulateur est très instructif
Pas exactement...
Tu te fixe un PPO2 (en fonction du site etc.... voir mon post précédent
) comme tu connait le % 02 ta profondeur max est déterminée. tu te
donne un temps de plongée max. Tu vérifie sur une table les paliers et
tu en déduit le CNS et tu vérifie si il est compatible...En pratique
comme la plongée n'est jamais carrée si tu suis ta planification tes
paramètres réels seront inférieurs a ceux calculés...
Il faut bien sur connaitre le site sur lequel ont plonge ....
Pour l'OTU seul les travailleurs en caisson et les astronautes sont
confronté aux limites de ce paramètre :-))) Faire de l'OTU le cheval de
bataille pour la vente des ordinateurs de plongée est parfaitement
ridicule...
Post by Patrick CHENE
En dehors d'un dogme arbitraire de tel ou tel école, qu'elle sont les
sources documenté qui pronent la plongée avec une ppo2 de 1.2 ? Sorry mais
j'ai besoin de comprendre.
Pas la moindre idée d'ou vient le 1.2 Le NOAA qui apparament à fait des
études les plus sérieuses (pratiquement toutes les formations se basent
sur les études de cet organisme) préconise entre 1.4 et 1.6
Post by Patrick CHENE
Remarque qui n'engage que moi : Alain FORET, peux tu arrêter de citer en
source les ouvrages que tu as écrit ou co-écrit, ce n'est plus des sources
mais du nombrilisme. En résumé "Dieu a dit en page xx". De plus, ca fait
pub. Il vaudait mieux citer les sources qui t'ont permis d'écrire ces
ouvrages tu serais plus crédible. Merci.
Poovre AF :-))) on la bien égratigné ces derniers jours (n'est ce pas
l'amiral):-))))soyons indulgent:-))))
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Patrick CHENE
2003-08-25 12:15:32 UTC
Permalink
Houla la, non non je ne réclame pas une alarme sur l'OTU, mais sur le fait
de pouvoir paramètrer le CNS pourquoi pas car le temps de plongée peut
varier, rencontre avec une sirène, découverte d'atlantis...les raisons en
sont nombreuses et sur au moins plusieurs modèle d'ordi le paramètre CNS
n'est pas modifiable pas son utilisateur. Mais ce n'est pas un cheval de
bataille, mais juste une pensée.

Par curiosité comme l'acronyme DIR a été écrit, je suis allé relire
rapidement "Beyond the daylight Zone : The fundamentals of cave diving" de
Jarrod Jablonski. En page 53 chapitre 5.6 il nous écrit :"The common 1,4 PO2
should be considered a maximum permissible and divers should choose from
standard mixes to provide for better safety margins". Et pourtant j'ai
tendance à les mettre sur l'étagère "livres extremistes"
Donc la plongée spéléo à 1,2, je manque toujours de source pour comprendre
ce choix.

Entierement d'accord sur le NOAA, j'y puise aussi mon inspiration.

Pour A. FORET, la petite phrase en fin de mail m'agace depuis longtemps donc
à l'occasion un tir ou deux ca calme. Et puis JCT a quand "Costumes Secs.."
page xx.

A+

Patrick


Patrick CHENE : Outils et méthodes de gestion des risques industriels page
xxx, Maîtriser votre procédé de phosgénation page xxx ; Maîtriser la
sécurité de votre entreprise page xxxxxxx, Mise en oeuvre du référentiel
PMBoK page xxx, .....

Si tous ceux qui écrivent se font de l'autocitation en permanence on s'en
sort plus. C'est pas à nous de juger si on est une source de référence mais
aux autres.
Post by jct
Post by Patrick CHENE
Je remarque que sur les ordinateurs de plongée SUUNTO (après un survole
rapide d'internet, il me semble qu'il en est de même pour UWATEC) le CNS (de
même pour l'OTU) ceci est un indicateur et non un paramètre de plongée
modifiable sur lequel on peut y placer une alarme en fonction de ses propres
critères.
Le CNS est un paramètre de plongée et non une vague indication comme
certain fabriquant on tendance à le faire croire Le CNS peut
complètement modifier les conditions des plongées succésives
principalement pour un intervalle de moins d'une heure...
Y a t-il réellement un interet, ne peut on pas faire confiance à
Post by Patrick CHENE
nos fabriquant ? Finallement on ne peut fixer que la ppo2 limite et encore
avant la plongée. Ce qui entraine un raccourci, certe rapide, dans les
discussions. Par contre jouer sur simulateur est très instructif
Pas exactement...
Tu te fixe un PPO2 (en fonction du site etc.... voir mon post précédent
) comme tu connait le % 02 ta profondeur max est déterminée. tu te
donne un temps de plongée max. Tu vérifie sur une table les paliers et
tu en déduit le CNS et tu vérifie si il est compatible...En pratique
comme la plongée n'est jamais carrée si tu suis ta planification tes
paramètres réels seront inférieurs a ceux calculés...
Il faut bien sur connaitre le site sur lequel ont plonge ....
our l'OTU seul les travailleurs en caisson et les astronautes sont
confronté aux limites de ce paramètre :-))) Faire de l'OTU le cheval de
bataille pour la vente des ordinateurs de plongée est parfaitement
ridicule...
Post by Patrick CHENE
En dehors d'un dogme arbitraire de tel ou tel école, qu'elle sont les
sources documenté qui pronent la plongée avec une ppo2 de 1.2 ? Sorry mais
j'ai besoin de comprendre.
Pas la moindre idée d'ou vient le 1.2 Le NOAA qui apparament à fait des
études les plus sérieuses (pratiquement toutes les formations se basent
sur les études de cet organisme) préconise entre 1.4 et 1.6
Post by Patrick CHENE
Remarque qui n'engage que moi : Alain FORET, peux tu arrêter de citer en
source les ouvrages que tu as écrit ou co-écrit, ce n'est plus des sources
mais du nombrilisme. En résumé "Dieu a dit en page xx". De plus, ca fait
pub. Il vaudait mieux citer les sources qui t'ont permis d'écrire ces
ouvrages tu serais plus crédible. Merci.
Poovre AF :-))) on la bien égratigné ces derniers jours (n'est ce pas
l'amiral):-))))soyons indulgent:-))))
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
jct
2003-08-25 12:24:16 UTC
Permalink
Post by Patrick CHENE
Pour A. FORET, la petite phrase en fin de mail m'agace depuis longtemps donc
à l'occasion un tir ou deux ca calme. Et puis JCT a quand "Costumes Secs.."
page xx.
A+
Patrick
Ouf ti
moi c'est pas mon style et puis je vais probablement mettre plus de
temps à retrouver la page que de répondre directement :-)))

Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
François Müller
2003-08-25 12:33:23 UTC
Permalink
"Patrick CHENE" <***@club-internet.fr> wrote in message news:3f49fde9$0
| Houla la, non non je ne réclame pas une alarme sur l'OTU, mais sur le fait
| de pouvoir paramètrer le CNS pourquoi pas car le temps de plongée peut
| varier, rencontre avec une sirène, découverte d'atlantis...les raisons en
| sont nombreuses et sur au moins plusieurs modèle d'ordi le paramètre CNS
| n'est pas modifiable pas son utilisateur.

Ben ... encore heureux ...

| Par curiosité comme l'acronyme DIR a été écrit, je suis allé relire
| rapidement "Beyond the daylight Zone : The fundamentals of cave diving" de
| Jarrod Jablonski. En page 53 chapitre 5.6 il nous écrit :"The common 1,4
PO2
| should be considered a maximum permissible and divers should choose from
| standard mixes to provide for better safety margins". Et pourtant j'ai
| tendance à les mettre sur l'étagère "livres extremistes"

L'approche de JJ est tout sauf extrémiste, où plutôt extrémiste à l'inverse
(du style 30m comme EAD maxi, etc ...)


| Donc la plongée spéléo à 1,2, je manque toujours de source pour comprendre
| ce choix.

Ben, il suffit de lire les tables : temps d'expo maxi à 1.6 Bar et 1.4 Bar.
Par ailleurs la position DIR sur le sujet, c'est qu'une ppO2 élevée ne sert
à rien (la réduction de temps de déco de 1.4 à 1.6 est considérée comme
néligeable)

F.
jct
2003-08-25 13:08:13 UTC
Permalink
Post by François Müller
Ben, il suffit de lire les tables : temps d'expo maxi à 1.6 Bar et 1.4 Bar.
Par ailleurs la position DIR sur le sujet, c'est qu'une ppO2 élevée ne sert
à rien (la réduction de temps de déco de 1.4 à 1.6 est considérée comme
néligeable)
Oui et non on ne gagne pas des masses mais ce n'est pas négligable
Exemple:

1)Profondeur 34m NITROX 32 EAD 28 PP02 1.41 rentrer dans les table (US
NAVY) 30m %CNS 17

2) Profondeur 34m NITROX 36 EAD 26 PP02 1.58 rentrer dans les table (US
NAVY) 27m %CNS 45

entre le 36 et le 32 tu gagne 5 minutes de temps "fond" pour sortir avec
un coefficient de succesive identique (US NAVY)

comme nous plongons dans une zone à marée semi-diurne l'intervalle est
de l'ordre de 5 heures entre les plongées le CNS résiduel (5 pour le cas
1 et 2 pour le cas 2) est quasi identique

En conclusion dans ce cas précis il est interresant de plonger avec un
ppo2 de 1.6 :-)))dire un peu a l'emporte piece que c'est négligable
n'est pas vrai dans tous les cas de figure / Prudence


PS Beaucoup de plongeur Belge utilisent les tables US NAVY. Les MN 90
sont pratiquement inconnue en Belgique Les Néerlandais utilisent les
tables canadienne DCIEM mieux adaptée à l'altitude :-)))) (probablement
car ils considèrent que de grimper au sommet d'une digue constitue une
montée en altidude aprés plongeé :-)))) ok je reconnais etre médisant :-)))

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
François Müller
2003-08-25 13:33:48 UTC
Permalink
"jct" <***@pi.be> wrote in message

| En conclusion dans ce cas précis il est interresant de plonger avec un
| ppo2 de 1.6 :-)))dire un peu a l'emporte piece que c'est négligable
| n'est pas vrai dans tous les cas de figure / Prudence

Jc, si tu relis le poste de mon interlocuteur, tu noteras qu'il parlait de
spéléo, donc exposition très longue a priori (des heures), et dans ce cas
l'écart se réduit( les spéléo arrivce presque à saturation sur les
compartiments courts).

Par ailleurs sa remarque était dans le cadre des plongeurs DIR, et ces gens
là ne plongent :

- jamais à l'air
- rarement au nitrox
- et avec des proc. de déco qui non rien à voir ni de prés ni de loin avec
les USN

| PS Beaucoup de plongeur Belge utilisent les tables US NAVY.

Chacun fait comme il l'entend : nous c'est ce qu'on utilise comme table
fédérale (pour les niveaux) mais je ne connais aucun plongeur qui plonge
avec (il m'arrive de les utiliser mais avec un mode d'emploi très personnel)

Personnellement, connaissant le mode d'emploi réel des USN (tu as l'air
d'oublier allégrement qu'elles sont conçues pour être utiliser avec un
caisson sur place, car elles admettent un taux d'ADD assez élevé, du moins
dans le cadre de plongéés sans marge d'écart au profil), cela ne me
viendrait pas à l'esprit (cf US Navy Diving Manual pour le mode opératoire
avec ces tables, et l'histoire du caisson)


Les MN 90
| sont pratiquement inconnue en Belgique Les Néerlandais utilisent les
| tables canadienne DCIEM mieux adaptée à l'altitude :-))))

Les DCIEM ne sont du tout mieux adapté à l'altitude, mais à la latitude
;-)))
et surtout bien moins agressive que les USN

je ne connais pas les MN90, mais elles sont infiniment moins agressives que
les USN, mais je ne suis pas fana des tables "hautes et longues" de tte
manière (USN serait plutôt "hautes et courtes").

Accessoirement, je te rappelle que la marine belge utilise aussi les DCIEM
et pas les USN, va savoir pourquoi ....


(probablement
| car ils considèrent que de grimper au sommet d'une digue constitue une
| montée en altidude aprés plongeé :-)))) ok je reconnais etre médisant
:-)))

MDR ;-))

F.
Patrick CHENE
2003-08-25 21:06:51 UTC
Permalink
Un autre mythe à cassé visiblement car il revient plusieurs fois :
Plongée spéléo n'est pas synonyme de plongée durant des heures !

François tu es régulièrement sur Aquateck, ne mélange pas les plongées de X.
MENISCUS... F VASSEUR... et des autres pointures de la plongée spéléo avec
le plongeur spéléo lambda.
En plongée spéléo 1 heure à 1 heure 30 suffit largement pour apprécier le
paysage dès fois c'est effectivement beaucoup beaucoup plus mais cela
demande alors bien souvent de la grosse artillerie qui n'est pas accessible
à monsieur tout le monde.
Passe dans le Lot au printemps ou l'été et tu verra nos voisins Suisse,
Allemand, Belges plonger en couple (si si mari et femme) et le tous en moins
d'1 heure et ressortir avec un sourir jusqu'aux oreilles alors que pendant
ce temps nos valeureux plongeurs francais se font de "la branlette
intelectuelle" sur le sujet.

Quand au plongeur DIR, ils plongent au NITROX et aime ça visiblement là
aussi je te renvoie sur le Lot (Des DIR Allemand y "sévisse")ou tout
simplement sur le bouquin de JJ cité précédement. Ou aussi sur
http://www.gue.com/catalog/order et oui decoplanner gere le NITROX. Et tu
crois que c'est spécialement pour les club francais qu'il frabrique ca :
http://www.halcyon.net/acc/hoses.shtml ou ceci
http://www.halcyon.net/acc/stagerig.shtml. Maintenant si JJ et ses amis du
DIR ne sont pas à classé dans les extremistes alors dans quoi les classes tu
? Ce n'est pas pour autant que je rejete tous chez eux mais il y a à boire
et à manger. Et mon équipement et ma pratique utilisent aussi certain de
leur developpement. Mais je n'ai pas le sentiment vu certains échange de
mail (voir par exemple aquatek) que la liberté de penser différement soit
autorisé. Ou tout simplement en lisant leurs ouvrages qui sont écrit en
reprenant la structure que l'on donne quand on écrit un document normatif.
C'est un peu pour tout ca que je les classes à part.

Pour le jamais à l'air, je ne serai pas aussi affirmatif, mais il est vrai
qu'ils ne font pas beaucoup de pub sur le sujet.

A+

Patrick
Post by François Müller
| En conclusion dans ce cas précis il est interresant de plonger avec un
| ppo2 de 1.6 :-)))dire un peu a l'emporte piece que c'est négligable
| n'est pas vrai dans tous les cas de figure / Prudence
Jc, si tu relis le poste de mon interlocuteur, tu noteras qu'il parlait de
spéléo, donc exposition très longue a priori (des heures), et dans ce cas
l'écart se réduit( les spéléo arrivce presque à saturation sur les
compartiments courts).
Par ailleurs sa remarque était dans le cadre des plongeurs DIR, et ces gens
- jamais à l'air
- rarement au nitrox
- et avec des proc. de déco qui non rien à voir ni de prés ni de loin avec
les USN
| PS Beaucoup de plongeur Belge utilisent les tables US NAVY.
Chacun fait comme il l'entend : nous c'est ce qu'on utilise comme table
fédérale (pour les niveaux) mais je ne connais aucun plongeur qui plonge
avec (il m'arrive de les utiliser mais avec un mode d'emploi très personnel)
Personnellement, connaissant le mode d'emploi réel des USN (tu as l'air
d'oublier allégrement qu'elles sont conçues pour être utiliser avec un
caisson sur place, car elles admettent un taux d'ADD assez élevé, du moins
dans le cadre de plongéés sans marge d'écart au profil), cela ne me
viendrait pas à l'esprit (cf US Navy Diving Manual pour le mode opératoire
avec ces tables, et l'histoire du caisson)
Les MN 90
| sont pratiquement inconnue en Belgique Les Néerlandais utilisent les
| tables canadienne DCIEM mieux adaptée à l'altitude :-))))
Les DCIEM ne sont du tout mieux adapté à l'altitude, mais à la latitude
;-)))
et surtout bien moins agressive que les USN
je ne connais pas les MN90, mais elles sont infiniment moins agressives que
les USN, mais je ne suis pas fana des tables "hautes et longues" de tte
manière (USN serait plutôt "hautes et courtes").
Accessoirement, je te rappelle que la marine belge utilise aussi les DCIEM
et pas les USN, va savoir pourquoi ....
(probablement
| car ils considèrent que de grimper au sommet d'une digue constitue une
| montée en altidude aprés plongeé :-)))) ok je reconnais etre médisant
:-)))
MDR ;-))
F.
Patrick CHENE
2003-08-25 23:01:30 UTC
Permalink
Post by François Müller
| Donc la plongée spéléo à 1,2, je manque toujours de source pour comprendre
| ce choix.
Ben, il suffit de lire les tables : temps d'expo maxi à 1.6 Bar et 1.4 Bar.
Par ailleurs la position DIR sur le sujet, c'est qu'une ppO2 élevée ne sert
à rien (la réduction de temps de déco de 1.4 à 1.6 est considérée comme
néligeable)
Je me suis peut être mal exprimé, c'est le choix arbitraire de 1,2 qui a été
évoqué précédement et l'étonnement de Guillem qui me font réagir sur le
pourquoi de ce choix.
Pour la suite je rejoins la remarque de JCT.

A+

Patrick
Guilhem Molines
2003-08-25 18:00:58 UTC
Permalink
Bonjour,

***@club-internet.fr,Internet a écrit:
<cut>
Post by Patrick CHENE
Par curiosité comme l'acronyme DIR a été écrit, je suis allé relire
rapidement "Beyond the daylight Zone : The fundamentals of cave diving" de
Jarrod Jablonski. En page 53 chapitre 5.6 il nous écrit :"The common 1,4 PO2
should be considered a maximum permissible and divers should choose from
standard mixes to provide for better safety margins". Et pourtant j'ai
tendance à les mettre sur l'étagère "livres extremistes"
Donc la plongée spéléo à 1,2, je manque toujours de source pour comprendre
ce choix.
Ben justement, tu viens de fournir une source: Jablonski dit bien que 1.4
est un maximum, et qu'il faut taper en dessous. Il ne fixe pas de valeur
magique, mais conseille d'utiliser un mix standard (ce qui est logique).
Je n'ai pas vu de source ou que ce soit qui contienne ce chiffre de 1.2,
par contre j'ai vu beaucoup de sources (et tu viens d'en rajouter une) qui
conseille de ne pas depasser 1.4 au fond (activite) et 1.6 en deco (repos).

A+

Guilhem
Patrick CHENE
2003-08-26 10:35:28 UTC
Permalink
JJ il dit que 1,4 est un maxi et tu crois que que c'est quoi la valeur de
1,4 que je paramètre dans le Vytec ?

Autre source sur pb : Plongée aux mélanges / JUVENSPAN-THOMAS. Page 51 : 1,4
au fond - 1,6 au palier

Le coin documenation sur le sujet :

Le document : "Le Nitrox et la plongée loisir" de JCT

Gas Exchange Partial Pressure Gradients, And the Oxygen Window
Johnny E. Brian, Jr., M.D Associate Professor Department of Anesthesia
University of Iowa College of Medecine
(traduit de l'anglais par jean-marc belin : ***@ifrance.com)

Et les publication de Brian, Baker... sur les paliers profond, l'oxy...la
déco sur : ftp://ftp.decompression.org/pub/

C'est toujours interressant :
http://www.cisatlantic.com/trimix/tools.htm#Tank%20Bouyancy%20Charts%20from%20H2O%20A

Les nouvelles normes NITROX :
http://sgcaf.free.fr/pages/plongee/plongee_technique_en144.htm

A titre d'info d'autres documents sur l'oxy et la plongée des dossiers en
pdf à telecharger : http://www.legeneraliste.presse.fr


A+

Patrick
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
<cut>
Post by Patrick CHENE
Par curiosité comme l'acronyme DIR a été écrit, je suis allé relire
rapidement "Beyond the daylight Zone : The fundamentals of cave diving" de
Jarrod Jablonski. En page 53 chapitre 5.6 il nous écrit :"The common 1,4 PO2
should be considered a maximum permissible and divers should choose from
standard mixes to provide for better safety margins". Et pourtant j'ai
tendance à les mettre sur l'étagère "livres extremistes"
Donc la plongée spéléo à 1,2, je manque toujours de source pour comprendre
ce choix.
Ben justement, tu viens de fournir une source: Jablonski dit bien que 1.4
est un maximum, et qu'il faut taper en dessous. Il ne fixe pas de valeur
magique, mais conseille d'utiliser un mix standard (ce qui est logique).
Je n'ai pas vu de source ou que ce soit qui contienne ce chiffre de 1.2,
par contre j'ai vu beaucoup de sources (et tu viens d'en rajouter une) qui
conseille de ne pas depasser 1.4 au fond (activite) et 1.6 en deco (repos).
A+
Guilhem
jct
2003-08-25 11:54:29 UTC
Permalink
Post by luc
"aigritude", surement, un peu pour les raisons précitées,
et aussi parce que je suis un pur produit fédéral et qu'il y a 6 ou 7
ans, en fait quand je me suis connecté au net, j'ai commencé à
comprendre qu'en fait je plongeais n'importe comment, pour ne pas dire
comme une merde.
Faut pas exagérer :-))))
Post by luc
ce que je veux dire, c'est que j'ai fait 1000 fois plus de progres
depuis que je regarde hors de la fédération.
Je comprend j'ai tenu le même raisonnement en 1985 lorsque j'ai quitter
la LIFRAS. A titre de décharge pour les "fédés" il manquent souvent de
moyen pour suivre le progrés... mais il est aussi vrai (certainement en
Belgique) quelques vieux "croutons" epêchent systématiquement les
progrés et dans cette dernière dicipline ils exellent :-))))
Post by luc
depart, ON NE TOUCHE PAS LE FOND, ET ON FOUT PAS LA MERDE AVEC SES
PALMES. il n'y a pas que dans les reserves ou en mer rouge qu'il faut
savoir se tenir (et les français y ont une solide reputation de
sagouins, merci à nos chers ainés si respectables...)
tout à fait d'accord un peu de baume sur le coeur des francais, les
belges ont ou ont eu la même réputation :-))))



A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Vincent Daanen
2003-08-25 13:37:18 UTC
Permalink
Post by jct
Post by luc
ce que je veux dire, c'est que j'ai fait 1000 fois plus de progres
depuis que je regarde hors de la fédération.
Je comprend j'ai tenu le même raisonnement en 1985 lorsque j'ai quitter
la LIFRAS. A titre de décharge pour les "fédés" il manquent souvent de
moyen pour suivre le progrés... mais il est aussi vrai (certainement en
Belgique) quelques vieux "croutons" epêchent systématiquement les
progrés et dans cette dernière dicipline ils exellent :-))))
Ca s'est valable en France, dans les clubs comme au niveau
departement/region/inter-region.

Mais le pire, ce sont ces vieux moniteurs, belges de nationalité et 2F
de religion, qui freinent de deux cotes de la frontiere !! (Dans le Nord
par ex )

Vince, qui sait pas comment on met des smileys avec Netscape
(cherchez l'humour !!!)
gabbagabbahey
2003-08-25 14:12:46 UTC
Permalink
Post by luc
le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens.
Tu veux dire quoi par "long tuyau" ?
Vincent Daanen
2003-08-25 14:49:17 UTC
Permalink
slt

un tuyau MP de 2m a 2m70. C'est hyperpratique pour passer le detendeur
de secours !

Vince, adepte du tuyau long
Post by gabbagabbahey
Post by luc
le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens.
Tu veux dire quoi par "long tuyau" ?
Captain
2003-08-25 20:14:43 UTC
Permalink
- stuffed ?
- wrapped ?
- Les arguments en faveur d'un tuyau long plutôt que court, en faveur du
principal plutôt que du secours ?
En video tu vas tout comprendre ;-)
http://www.waldbrenner.de/db8us/LHSolo.mpeg
ou si t'as l'adsl http://www.waldbrenner.de/db8us/LHBuddy.mpeg

Ca c'est la version DIR, l'autre version c'est celle ou le flexible est
enroule a l'aide d'elastiques sur le fut de droite
C'est pas DIR car le plongeur avant de partir en explo fait l'essai avec
son binome et vice versa
Une fois le flex sortie de ses elastiques c'est la merde a remettre :-)

Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
François Müller
2003-08-25 14:36:16 UTC
Permalink
"luc" <***@wanadoo.fr> wrote in message

| le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
| mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens.

T'as plus de succés que moi alors ;-))) ou alors tu sais être plus
convaincant ...

(au fait, comment l'as tu adopté ? ;-))

F.
Pascal Constant
2003-08-25 19:40:20 UTC
Permalink
Il parait que Nokialung vient de sortir un détendeur sans tuyau MP ;-)
Vive le monde sans fil, enfin de la plongée autonome...
Pascal cé
Post by François Müller
| le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
| mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens.
T'as plus de succés que moi alors ;-))) ou alors tu sais être plus
convaincant ...
(au fait, comment l'as tu adopté ? ;-))
F.
luc
2003-08-26 01:22:01 UTC
Permalink
Post by François Müller
| le long tuyau: 100% des plongeurs loisir qui l'ont pratiqué un fois sur
| mon conseil l'ont adopté. ça tombe sous le sens.
T'as plus de succés que moi alors ;-))) ou alors tu sais être plus
convaincant ...
(au fait, comment l'as tu adopté ? ;-))
F.
bonjour,

en fait, outre la connaissance theorique que j'en avais (web...), la
première fois que j'ai vu ça en vrai, c'est quand vous etes venus avec
Francesc et toute l'equipe des cosmonautes sur le Miradou. Là, j'ai
couru m'en acheter un.
depuis, j'ai un 2.10m pour "avec" le canister, et un 1.50m pour "sans",
comme en egypte.

amicalement
luc
ROBERT Marc
2003-08-25 03:30:29 UTC
Permalink
Xabi
2003-08-25 07:53:00 UTC
Permalink
Ca me désole. A ce rythme là, les plongeurs francais connaitrons le NITROX dans 20 ans quand les autres plongerons tous les jours au recycleur.
A+
Patrick
Je connais déjà une tortue jaune qui plonge tous les jours au
recycleur... ;-)

France = plongée FFESSM (à ma connaissance, pas de formation Nitrox au
pgm des enseignements).
PADI = $ $ $ $ dès que tu veux te former.
Je passe sur IANTD & Co
Compresseur = Coût prohibitif pour de la plongée récréative


A plus de 20 € le bloc nitrox (contre 5-6 € le bloc "air"), le surcoût
est tel que même les moniteurs plongent à l'air.
Soit les gonfleurs baissent leur tarifs, et on plongera Nitrox plus
souvent, soit on achètes Nitrox comme des tarés et les prix
baisseront.
Je crois pas en la première hypothèse, et la seconde est totalement
farfelue. => Je ne crois absolument pas au développement du Nitrox en
France à moyen terme.


Maintenant, le jour ou le secteur de la plongée cessera d'ère
artisanal, nombriliste et associatif (Alain, je ne dis pas cela en
rapport avec la fédé, mais avec les comportements sociaux attachés au
système asso 1901), on aura peut-ètre une évolution majeur. En
attendant, point de salut...



Bonus : Le nitrox ne présente pas d'intérêt majeur à plus de 40m (hors
déco). C'est des profondeurs de Tafiole, ça, mon gars... ;-)
Captain
2003-08-25 08:22:17 UTC
Permalink
salut,
Post by Xabi
France = plongée FFESSM (à ma connaissance, pas de formation Nitrox au
pgm des enseignements).
???? ah bon ?
Il y aurait plein de fausses cartes en circulation !!!
Post by Xabi
PADI = $ $ $ $ dès que tu veux te former.
C'est vrai qu'ailleurs c'est gratos
Post by Xabi
Je passe sur IANTD & Co
oui et alors ?
Post by Xabi
Compresseur = Coût prohibitif pour de la plongée récréative
pour la plongee a l'air c'est bien connu on gonfle les bouteilles a
labouche ;-)
Post by Xabi
A plus de 20 € le bloc nitrox (contre 5-6 € le bloc "air"), le surcoût
est tel que même les moniteurs plongent à l'air.
ça tourne plus aux alentours de 12E max le 15L de Nx32
Post by Xabi
Soit les gonfleurs baissent leur tarifs, et on plongera Nitrox plus
souvent, soit on achètes Nitrox comme des tarés et les prix
baisseront.
Ah oui quand on voit deja le mal que la plupart ont a se procurer de
l'O2 pour leur secu a des prix correct !!!
Crois tu vraiment que le pb vient exclusivement des gonfleurs
Pour toi il faudrait qu'il te vendent de l'O2 a prix coutant
Perso avec tout le matos qu'il faut, j'arrive deja pas loin de 10E du m3
d'O2 en integrant les loc de B50 !!
Alors un pro qui doit amortir son compresseur , sa surfiltration et
accessoirement faire un peu de benef !!
Post by Xabi
Je crois pas en la première hypothèse, et la seconde est totalement
farfelue. => Je ne crois absolument pas au développement du Nitrox en
France à moyen terme.
Reviens sur terre
Post by Xabi
Maintenant, le jour ou le secteur de la plongée cessera d'ère
artisanal, nombriliste et associatif (Alain, je ne dis pas cela en
rapport avec la fédé, mais avec les comportements sociaux attachés au
système asso 1901), on aura peut-ètre une évolution majeur. En
attendant, point de salut...
Justement si les clubs assos se mettaient enfin au nitrox le nombres de
pratiquant seraient a la hausse et les prix surtout dans les assos
seraient nettement moins eleves (pas d'ammortissement ou de benef !!)
Post by Xabi
Bonus : Le nitrox ne présente pas d'intérêt majeur à plus de 40m (hors
déco). C'est des profondeurs de Tafiole, ça, mon gars... ;-)
En fait t'es un vrai guerrier toi ;-)

Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
Xabinou
2003-08-25 16:32:31 UTC
Permalink
salut,
Post by Xabi
France = plongée FFESSM (à ma connaissance, pas de formation Nitrox au
pgm des enseignements).
???? ah bon ?
Il y aurait plein de fausses cartes en circulation !!!
Post by Xabi
PADI = $ $ $ $ dès que tu veux te former.
C'est vrai qu'ailleurs c'est gratos
Post by Xabi
Je passe sur IANTD & Co
oui et alors ?
Post by Xabi
Compresseur = Coût prohibitif pour de la plongée récréative
pour la plongee a l'air c'est bien connu on gonfle les bouteilles a
labouche ;-)
Post by Xabi
A plus de 20 € le bloc nitrox (contre 5-6 € le bloc "air"), le surcoût
est tel que même les moniteurs plongent à l'air.
ça tourne plus aux alentours de 12E max le 15L de Nx32
Post by Xabi
Soit les gonfleurs baissent leur tarifs, et on plongera Nitrox plus
souvent, soit on achètes Nitrox comme des tarés et les prix
baisseront.
Ah oui quand on voit deja le mal que la plupart ont a se procurer de
l'O2 pour leur secu a des prix correct !!!
Crois tu vraiment que le pb vient exclusivement des gonfleurs
Pour toi il faudrait qu'il te vendent de l'O2 a prix coutant
Perso avec tout le matos qu'il faut, j'arrive deja pas loin de 10E du m3
d'O2 en integrant les loc de B50 !!
Alors un pro qui doit amortir son compresseur , sa surfiltration et
accessoirement faire un peu de benef !!
Post by Xabi
Je crois pas en la première hypothèse, et la seconde est totalement
farfelue. => Je ne crois absolument pas au développement du Nitrox en
France à moyen terme.
Reviens sur terre
Post by Xabi
Maintenant, le jour ou le secteur de la plongée cessera d'ère
artisanal, nombriliste et associatif (Alain, je ne dis pas cela en
rapport avec la fédé, mais avec les comportements sociaux attachés au
système asso 1901), on aura peut-ètre une évolution majeur. En
attendant, point de salut...
Justement si les clubs assos se mettaient enfin au nitrox le nombres de
pratiquant seraient a la hausse et les prix surtout dans les assos
seraient nettement moins eleves (pas d'ammortissement ou de benef !!)
Post by Xabi
Bonus : Le nitrox ne présente pas d'intérêt majeur à plus de 40m (hors
déco). C'est des profondeurs de Tafiole, ça, mon gars... ;-)
En fait t'es un vrai guerrier toi ;-)

Jérôme



Mede, Jé'ôme, 'as bes bents... ;-)
C'est mon dentiste qui va ètre content...

=> Shoot again...
Lorsque je parlais des contenus Nitrox de la FFESSM (enfin, de leur absence...)
c'était en rapport avec les contenus péda. Je viens de refaire un tour sur le
site du quaiRN par acquis de conscience, et j'ai pas trouvé le mot "Nitrox" (je
parles même pas d'EAN, Tek, trimix...) Je dis pas que ça existe pas, je dis que
je n'en ai pas connaissance...
Je penses bien qu'il y a quelque par un robinet vert qui traîne à la fédé, mais
pas trace :s Rien de Franc et officiel en facade (même s'il semble exister des
niveaux Nitrox et nitrox avancé et... Mais pas trace :( )

Lorsque j'assimile PADI et consort à $ $ $ $, c'est qu'il y a en France 2 écoles.
L'une privée, qui coûte des sous, l'autre associative, qui table sur le
dévouement de ses membres pour diffuser le savoir. => pas de débat, je ne fait
qu'exposer...
Et j'ai jamais entendu parler de Nitrox dans les clubs que j'ai fréquentés (pas
forcément up-to-date à chaque fois, mais bon...)

Pour le gonflage à la bouche, je sais que tu as une ceinture scapulaire
surdéveloppée, mais pour ma part, j'ai besoin d'un compresseur pour atteindre
200 bars (rarement 230, sauf à faire de l'oeil à la technicienne, quand au 300
bar....)
Un compresseur, c'est CHER (déjà qu'un bloc, c'est limite...) donc on sous-
traite à un tiers pour l'usage récréatif. Si tu plonges tous les matins avant
d'aller bosser, je dis pas. Mais moi, c'est pas intéressant... Et si on peut
trouver 3m3 pour 4€ (parfois moins, mais souvent plus :-( )on trouve le petit
nitrox à 20€... Quand on trouve un compresseur Nitrox... => pour un plongeur qui
fait ses propres mélanges, le surcoût est faible, pour celui qui fait faire, le
surcoût est prohibitif ! (Je te signale qu'entre le Leman et la côte d'Azur, les
tarifs sont pas les mêmes. Quand à la région centre et Sud-Ouest, c'est 18€
MINI)

Tes arguments financier concernant le gonfleur sont raides :
Amortissement du compresseur ? Quel que soit le gaz comprimé, les couts sont
similaires (graissage, fournitures) par rapport à un entretien normal. C'est
vrai que si on travaille comme un porc (on tire sur le matos au max...) le
Nitrox ne passe pas.
Marge ? Le gonfleur fait déjà une marge sur de l'air qui ne lui coûte rien.
Certe, il y a un peu plus de manip', mais c'est un plus client qui te ramène des
gonflages, donc du chiffre (donc...)


Je suis sur terre. Jerôme. Et ne t'en déplaise, les catalogues francais
présentaient du matos Nitrox dès 96. J'en vois plus des masses... (robinetterie
DIN Nx et calypso Nx chez Aqualung et... C'est tout...) Aux USA, c'était déjà
naissant. Aujourd'hui, cela semble la norme pour la plongée récréative... Chez
nous, les moiteurs continuent de faire des yoyos à l'air, deux fois par jour,
6/7 jours par semaine... C'est pas parceque tu est bien dôté près du Leman que
tu l'es dans le reste de la France...

Xabi, warior de la pioche à l'air hypoxique :D
--
Ce message a été posté via la plateforme Web club-Internet.fr
This message has been posted by the Web platform club-Internet.fr

http://forums.club-internet.fr/
Alain FORET
2003-08-25 18:01:46 UTC
Permalink
Bonsoir,
Post by Captain
salut,
Lorsque je parlais des contenus Nitrox de la FFESSM (enfin, de leur absence...)
c'était en rapport avec les contenus péda. Je viens de refaire un tour sur le
site du quaiRN par acquis de conscience, et j'ai pas trouvé le mot
"Nitrox"

http://perso.wanadoo.fr/quai.rive-neuve/manmon/21_nitrox.pdf

La FFESSM a déjà formé plusieurs centaines de moniteurs nitrox FFESSM/CMAS
depuis 1996, date de mise en place des contenus de formation (il y a 7 ans
!)

Bonnes bulles,
Alain Foret
Secrétaire général FFESSM
Xabi
2003-08-26 08:11:03 UTC
Permalink
Post by Xabinou
Lorsque j'assimile PADI et consort à $ $ $ $, c'est qu'il y a en France 2 écoles.
L'une privée, qui coûte des sous,l'autre associative, qui table sur le
dévouement de ses membres pour diffuser le savoir. => pas de débat, je ne fait
qu'exposer...
La plongee comme bien d'autres sports/activites (ski, parapente, photo,
moto ...)coute du ble, du pognon, de l'oseille ....
Bref il y multitude d'autres activites qui coute peaux de balle ,
cherche ta voie ;-)
Il y a bien entendu la piste associative, mais a la base la plongee est
une activite CHERE
Post by Xabinou
Un compresseur, c'est CHER (déjà qu'un bloc, c'est limite...) donc on sous-
traite à un tiers pour l'usage récréatif. Si tu plonges tous les matins avant
d'aller bosser, je dis pas.
En fait tu veux que les autres fassent les investissements a ta place et
qu'ils les supportent :-))
Ca s'appelle la collectivisation de l'investissement. En langage
socialiste, on nomme ça l'association, et en langage capitaliste, la
sous-traitance. Dans tous les cas, c'est l'utilisateur qui en supporte
le coût (mais une partie seulement).
Post by Xabinou
....(Je te signale qu'entre le Leman...
une mise au point ;-)
je ne suis pas a cote du Leman (m'en deplaise)
75 bornes, et d'autoroute... C'est vrai que c'est loin...


Xabi
ED
2003-08-25 11:20:50 UTC
Permalink
Salut,
Post by Xabi
France = plongée FFESSM (à ma connaissance, pas de formation Nitrox au
pgm des enseignements).
On m'aurais menti, ma formation nitrox confirmé ne vaut rien ????? ;-)
Post by Xabi
Maintenant, le jour ou le secteur de la plongée cessera d'ère
artisanal, nombriliste et associatif (Alain, je ne dis pas cela en
rapport avec la fédé, mais avec les comportements sociaux attachés au
système asso 1901), on aura peut-ètre une évolution majeur. En
attendant, point de salut...
Ca se réveille tout doucement, on en parle de plus en plus chez nous et
c'est déjà courant dans certains clubs voisins
Post by Xabi
Bonus : Le nitrox ne présente pas d'intérêt majeur à plus de 40m (hors
déco). C'est des profondeurs de Tafiole, ça, mon gars... ;-)
C'est vrai que l'air, y a rien de tel :-)

@+
ED
Alain FORET
2003-08-25 14:22:43 UTC
Permalink
Bonjour,

La FFESSM fait des formations et délivre des brevets Nitrox FFESSM/CMAS
depuis 1996, soit depuis 7 ans !

Il y a déjà plusieurs centaines de moniteurs formés. Pour ma part, j'ai
passé mon monitorat nitrox il y a plus de 3 ans (avril 200) et j'ai le numéo
523 (la numérotation a bien commencée à 001).

Le véritable frein au développement du nitrox n'est pas celui des
fédérations (exemple, à la FFESSM, le nitrox est accessible dès le niveau 1)
ou des organismes de plongée. C'est celui des contraintes liées :
- au gonflage ;
- au matériel (normes européennes en cours avec bouteilles service oxygène
avec robinetterie spécifique, donc détendeur spécifique ...) ;
- au coût ;
- au faible ratio coût/satisfaction ressenti par de nombreux plongeurs, en
particulier dans les zones qui pratiquent la plongée depuis longtemps et
qui, logiquement, ont fixé la limite à l'air à 60 m.
L'approche de la plongée de certaines autres organisations étant la suivante
: nitrox de 0 à 40 m puis timix au-delà. Je ne partage pas cette vision de
la plongée, compliquée à souhait, même si j'en comprends les ressorts
commerciaux (et je ne suis pas le seul, de nombreux consommateurs aussi !).

C'est ce qui explique la perte de vitesse un peu partout dans le monde et
plus spécifiquement en Europe, après avoir suscité beaucoup d'espoirs. Ce
qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas de pratiquants, mais l'engouement n'est
pas celui espéré.

Bref, pour la majorité, la plongée c'est : du simple (pas de prise de tête)
et du plaisir. Revenons donc aux fondamentaux. Et évitons de faire croire
que le danger est majeur si on ne plonge pas au nitrox ou au trimix. C'est
un mensonge intellectuel.

Cordialement,
Alain Foret

----- Original Message -----
From: "Captain" <***@kidrock.com>
Newsgroups: fr.rec.plongee
Sent: Monday, August 25, 2003 10:22 AM
Subject: Re: nitrox
Post by Captain
salut,
Post by Xabi
France = plongée FFESSM (à ma connaissance, pas de formation Nitrox au
pgm des enseignements).
???? ah bon ?
Il y aurait plein de fausses cartes en circulation !!!
Post by Xabi
PADI = $ $ $ $ dès que tu veux te former.
C'est vrai qu'ailleurs c'est gratos
Post by Xabi
Je passe sur IANTD & Co
oui et alors ?
Post by Xabi
Compresseur = Coût prohibitif pour de la plongée récréative
pour la plongee a l'air c'est bien connu on gonfle les bouteilles a
labouche ;-)
Post by Xabi
A plus de 20 ? le bloc nitrox (contre 5-6 ? le bloc "air"), le surcoût
est tel que même les moniteurs plongent à l'air.
ça tourne plus aux alentours de 12E max le 15L de Nx32
Post by Xabi
Soit les gonfleurs baissent leur tarifs, et on plongera Nitrox plus
souvent, soit on achètes Nitrox comme des tarés et les prix
baisseront.
Ah oui quand on voit deja le mal que la plupart ont a se procurer de
l'O2 pour leur secu a des prix correct !!!
Crois tu vraiment que le pb vient exclusivement des gonfleurs
Pour toi il faudrait qu'il te vendent de l'O2 a prix coutant
Perso avec tout le matos qu'il faut, j'arrive deja pas loin de 10E du m3
d'O2 en integrant les loc de B50 !!
Alors un pro qui doit amortir son compresseur , sa surfiltration et
accessoirement faire un peu de benef !!
Post by Xabi
Je crois pas en la première hypothèse, et la seconde est totalement
farfelue. => Je ne crois absolument pas au développement du Nitrox en
France à moyen terme.
Reviens sur terre
Post by Xabi
Maintenant, le jour ou le secteur de la plongée cessera d'ère
artisanal, nombriliste et associatif (Alain, je ne dis pas cela en
rapport avec la fédé, mais avec les comportements sociaux attachés au
système asso 1901), on aura peut-ètre une évolution majeur. En
attendant, point de salut...
Justement si les clubs assos se mettaient enfin au nitrox le nombres de
pratiquant seraient a la hausse et les prix surtout dans les assos
seraient nettement moins eleves (pas d'ammortissement ou de benef !!)
Post by Xabi
Bonus : Le nitrox ne présente pas d'intérêt majeur à plus de 40m (hors
déco). C'est des profondeurs de Tafiole, ça, mon gars... ;-)
En fait t'es un vrai guerrier toi ;-)
Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
François Müller
2003-08-25 14:40:58 UTC
Permalink
"Alain FORET" <***@plongee-plaisir.com> wrote in message news:bid63l$a60
| Bref, pour la majorité, la plongée c'est : du simple (pas de prise de
tête)
| et du plaisir. Revenons donc aux fondamentaux. Et évitons de faire croire
| que le danger est majeur si on ne plonge pas au nitrox ou au trimix. C'est
| un mensonge intellectuel.

Assez d'accord avec cela.

Personnellement, en dehors de son usage en deco, je n'utilise le nitrox
"mono gaz" que en croisière, à l'exception de quelques profils d'épaves qui
s'y prétent bien, c'est càd dire assez grandes et dans la zone 30-40 (les
épaves du Cap Bear sont de bon exemples d'usage où le nitrox est un +).


F.
Patrick CHENE
2003-08-25 16:23:45 UTC
Permalink
Contrainte liée au gonflage t'as vu ca où ?
Qui c'est qui la fixe aux autres la contrainte ?
C'est plutot un manque d'information en direction des club pour comment
fabriquer une station de gonflage NITROX à moindre cout.

Au matériel : Jusqu'à 40 % tu utilise ton matériel standard et ce n'est pas
le prix de l'adhésif marron et du feutre indelébile qui va te pertuber à ce
point là.

Au cout : oui telle que la plongée nitrox est promue en France aujourd'hui,
c'est clair que sa freine.

Au faible ratio coût/satisfaction : tu délire ou quoi, t'a toujours pas
compris que ton MF1 qui se fait une après midi yoyo il est plus en sécu avec
du NITROX. Que tout ceux qui plonge sur des profil inversé dans moins de 40
m d'eau c'est mieux pour leur santé. Sans compté ceux qui arrive fatigué à
une plongée ou qui cumule plusieurs plongée consécutive il est moins
fatiguant pour leur santé de plongé au NITROX.

Mais bien sûre que ces organisations ont raison de basculer sur le nitrox,
il limite l'exposition à la casse de leur joyeux plongeur qui arrive non
préparés à une semaine de plongée non stop à raison de 2 plongée par jour
voir de 3 et ceci pas uniquement en egypte mais aussi à Cassis, Collioure ou
Brest ...

Depuis quand as tu arreté la plongée ? Pratique un peu plus et dans des
situations stressante et tu comprendras très vite que notre corps il préfére
le NITROX à l'air comprimé.
Le but étant de sécurisé la pratique non ? Et il y a des gens qui se sont
aperçu par leur expérience à risque qu'il est plutot souhaitable de plongée
avec tel ou tel mélange plutot qu'avec l'air comprimé et toi tu ejecte tous
ca sans te poser plus de question.


Pour faire un rapide résumé pas trop technique : Le risque, pour faire
simple, est le produit de la probabilité et de la gravité. Donc si tu agis
sur un des facteur probabilité ou gravité tu diminue le risque. Donc si tu
respire un mélange enrichie en oxy tu abaisse la probabilité de concentrer
dans ton organisme trop d'azote donc le risque liée au accident liée à la pr
ésence d'azote dans ton corps diminue.
Parmis les facteurs qui favorise le maintien de l'azote dans le sang on
trouve : l'obésité, l'alcool, la cigarette, la fatigue, le manque de
condition physique...par contre ces quelques facteurs sont prépondérant chez
les nombreux palmipede de nos cotes et autres. Donc il n'est pas idiot de
considérer que le NITROX est un bon moyen de limiter la casse au niveau
d'une structure commercial.

Le danger on ne le dit pas majeur, mais on dit qu'il est stupide de passer à
coter de quelque chose qui permet de limiter la casse.


A+

Patrick
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
La FFESSM fait des formations et délivre des brevets Nitrox FFESSM/CMAS
depuis 1996, soit depuis 7 ans !
Il y a déjà plusieurs centaines de moniteurs formés. Pour ma part, j'ai
passé mon monitorat nitrox il y a plus de 3 ans (avril 200) et j'ai le numéo
523 (la numérotation a bien commencée à 001).
Le véritable frein au développement du nitrox n'est pas celui des
fédérations (exemple, à la FFESSM, le nitrox est accessible dès le niveau 1)
- au gonflage ;
- au matériel (normes européennes en cours avec bouteilles service oxygène
avec robinetterie spécifique, donc détendeur spécifique ...) ;
- au coût ;
- au faible ratio coût/satisfaction ressenti par de nombreux plongeurs, en
particulier dans les zones qui pratiquent la plongée depuis longtemps et
qui, logiquement, ont fixé la limite à l'air à 60 m.
L'approche de la plongée de certaines autres organisations étant la suivante
: nitrox de 0 à 40 m puis timix au-delà. Je ne partage pas cette vision de
la plongée, compliquée à souhait, même si j'en comprends les ressorts
commerciaux (et je ne suis pas le seul, de nombreux consommateurs aussi !).
C'est ce qui explique la perte de vitesse un peu partout dans le monde et
plus spécifiquement en Europe, après avoir suscité beaucoup d'espoirs. Ce
qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas de pratiquants, mais l'engouement n'est
pas celui espéré.
Bref, pour la majorité, la plongée c'est : du simple (pas de prise de tête)
et du plaisir. Revenons donc aux fondamentaux. Et évitons de faire croire
que le danger est majeur si on ne plonge pas au nitrox ou au trimix. C'est
un mensonge intellectuel.
Cordialement,
Alain Foret
----- Original Message -----
Newsgroups: fr.rec.plongee
Sent: Monday, August 25, 2003 10:22 AM
Subject: Re: nitrox
Post by Captain
salut,
Post by Xabi
France = plongée FFESSM (à ma connaissance, pas de formation Nitrox au
pgm des enseignements).
???? ah bon ?
Il y aurait plein de fausses cartes en circulation !!!
Post by Xabi
PADI = $ $ $ $ dès que tu veux te former.
C'est vrai qu'ailleurs c'est gratos
Post by Xabi
Je passe sur IANTD & Co
oui et alors ?
Post by Xabi
Compresseur = Coût prohibitif pour de la plongée récréative
pour la plongee a l'air c'est bien connu on gonfle les bouteilles a
labouche ;-)
Post by Xabi
A plus de 20 ? le bloc nitrox (contre 5-6 ? le bloc "air"), le surcoût
est tel que même les moniteurs plongent à l'air.
ça tourne plus aux alentours de 12E max le 15L de Nx32
Post by Xabi
Soit les gonfleurs baissent leur tarifs, et on plongera Nitrox plus
souvent, soit on achètes Nitrox comme des tarés et les prix
baisseront.
Ah oui quand on voit deja le mal que la plupart ont a se procurer de
l'O2 pour leur secu a des prix correct !!!
Crois tu vraiment que le pb vient exclusivement des gonfleurs
Pour toi il faudrait qu'il te vendent de l'O2 a prix coutant
Perso avec tout le matos qu'il faut, j'arrive deja pas loin de 10E du m3
d'O2 en integrant les loc de B50 !!
Alors un pro qui doit amortir son compresseur , sa surfiltration et
accessoirement faire un peu de benef !!
Post by Xabi
Je crois pas en la première hypothèse, et la seconde est totalement
farfelue. => Je ne crois absolument pas au développement du Nitrox en
France à moyen terme.
Reviens sur terre
Post by Xabi
Maintenant, le jour ou le secteur de la plongée cessera d'ère
artisanal, nombriliste et associatif (Alain, je ne dis pas cela en
rapport avec la fédé, mais avec les comportements sociaux attachés au
système asso 1901), on aura peut-ètre une évolution majeur. En
attendant, point de salut...
Justement si les clubs assos se mettaient enfin au nitrox le nombres de
pratiquant seraient a la hausse et les prix surtout dans les assos
seraient nettement moins eleves (pas d'ammortissement ou de benef !!)
Post by Xabi
Bonus : Le nitrox ne présente pas d'intérêt majeur à plus de 40m (hors
déco). C'est des profondeurs de Tafiole, ça, mon gars... ;-)
En fait t'es un vrai guerrier toi ;-)
Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
Alain FORET
2003-08-25 17:32:27 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Patrick CHENE
Contrainte liée au gonflage t'as vu ca où ?
Qui c'est qui la fixe aux autres la contrainte ?
C'est plutot un manque d'information en direction des club pour comment
fabriquer une station de gonflage NITROX à moindre cout.
Au matériel : Jusqu'à 40 % tu utilise ton matériel standard et ce n'est pas
le prix de l'adhésif marron et du feutre indelébile qui va te pertuber à ce
point là.
Il me semble que tu ignores tout des contraintes liées à l'activité.

1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
2. Utiliser de l'oxuygène médical est aussi interdit.
3. Il faudrait donc, dans l'absolu, de l'oxygène "plongée" que seul Air
Liquide propose, à des prix prohibitifs.
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).

Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et une
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore moins
pour des membres de club ...
Post by Patrick CHENE
Au cout : oui telle que la plongée nitrox est promue en France aujourd'hui,
c'est clair que sa freine.
"telle que la plongée nitrox est promue" est une formule très impersonnelle
... C'est qui le "on" qui se cache derrière cela ? Certainement pas la
FFESSM.
Post by Patrick CHENE
Au faible ratio coût/satisfaction : tu délire ou quoi, t'a toujours pas
compris que ton MF1 qui se fait une après midi yoyo il est plus en sécu avec
du NITROX. Que tout ceux qui plonge sur des profil inversé dans moins de 40
m d'eau c'est mieux pour leur santé. Sans compté ceux qui arrive fatigué à
une plongée ou qui cumule plusieurs plongée consécutive il est moins
fatiguant pour leur santé de plongé au NITROX.
Pour les encadrants, cela a un intérêt, en effet. Mais cela ne fait pas un
marché "grand public".
Pour les plongeurs, le ratio "coût/satisfaction" n'est pas satisfaisant. Je
ne te demande pas de me croire, mais uniquement d'écouter ce que les
plongeurs disent ... ce qui supposent de ne pas vouloir leur asséner ton
point de vue à coup de phrases se voulant définitives !
Post by Patrick CHENE
Mais bien sûre que ces organisations ont raison de basculer sur le nitrox,
il limite l'exposition à la casse de leur joyeux plongeur qui arrive non
préparés à une semaine de plongée non stop à raison de 2 plongée par jour
voir de 3 et ceci pas uniquement en egypte mais aussi à Cassis, Collioure ou
Brest ...
Depuis quand as tu arreté la plongée ? Pratique un peu plus et dans des
situations stressante et tu comprendras très vite que notre corps il préfére
le NITROX à l'air comprimé.
Le but étant de sécurisé la pratique non ? Et il y a des gens qui se sont
aperçu par leur expérience à risque qu'il est plutot souhaitable de plongée
avec tel ou tel mélange plutot qu'avec l'air comprimé et toi tu ejecte tous
ca sans te poser plus de question.
J'en suis environ à 200/250 plongées par an.
Je pratique toute l'année.
Je suis BEES2, moniteur nitrox et trimix.
Je plonge aussi au recycleur (Black Dolphin).
Post by Patrick CHENE
Pour faire un rapide résumé pas trop technique : Le risque, pour faire
simple, est le produit de la probabilité et de la gravité. Donc si tu agis
sur un des facteur probabilité ou gravité tu diminue le risque. Donc si tu
respire un mélange enrichie en oxy tu abaisse la probabilité de concentrer
dans ton organisme trop d'azote donc le risque liée au accident liée à la pr
ésence d'azote dans ton corps diminue.
Parmis les facteurs qui favorise le maintien de l'azote dans le sang on
trouve : l'obésité, l'alcool, la cigarette, la fatigue, le manque de
condition physique...par contre ces quelques facteurs sont prépondérant chez
les nombreux palmipede de nos cotes et autres. Donc il n'est pas idiot de
considérer que le NITROX est un bon moyen de limiter la casse au niveau
d'une structure commercial.
Oui, ce que tu me dis là fait partie de ce qui est enseigné au débutant.
Post by Patrick CHENE
Le danger on ne le dit pas majeur, mais on dit qu'il est stupide de passer à
coter de quelque chose qui permet de limiter la casse.
Certes.
Mais je ne te donnes pas mon avis. Je te parlais des containtes constatées
sur le terrain.
Post by Patrick CHENE
A+
Patrick
Bonsoir,

Apprends un peu à te contrôler, cela sert aussi en plongée.
Il faut éviter le stress, ça augmente les risque d'ADD.
Ecoute un peu plus, tu diras moins de bêtises et du croira un peu moins être
le seul à savoir ...

Quant aux certitudes établies, c'est bien d'en avoir. Mais c'est bien aussi
de se remettre en cause. Ca évite d'être obtu !

A+
Alain Foret
Captain
2003-08-25 18:00:32 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
2. Utiliser de l'oxygène médical est aussi interdit.
ah bon ??
texte ?
Post by Alain FORET
3. Il faudrait donc, dans l'absolu, de l'oxygène "plongée" que seul Air
Liquide propose, à des prix prohibitifs.
il n'y a pas que air liquide qui propose des gaz plongee
il y a aussi Prodair et ça ne me semble pas prohibitif vu ce que certain
paie de l'O2 indus
et quand on connait l'historique des gaz plongees sur plateforme ça fait
bien rire
Post by Alain FORET
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).
Il faut utiliser un stick , bien suffisant pour les Nx d'explos
Une bouteille plongee O2 ne coute pas plus cher qu'une bouteille air
pourtant ??
Me trompe je ? Pas plus qu'un detendeur O2
Post by Alain FORET
Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et une
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore moins
pour des membres de club ...
Oula oula , Alain gaz blender ;-)


Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
Alain FORET
2003-08-25 18:14:09 UTC
Permalink
Bonsoir,
Post by Captain
Post by Alain FORET
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
2. Utiliser de l'oxygène médical est aussi interdit.
ah bon ??
texte ?
Texte sur l'utilisation de l'oxygène désormais considéré comme un médicament
en France.
Pour le gaz industriel, le texte est en préparation.
Post by Captain
Post by Alain FORET
3. Il faudrait donc, dans l'absolu, de l'oxygène "plongée" que seul Air
Liquide propose, à des prix prohibitifs.
il n'y a pas que air liquide qui propose des gaz plongee
il y a aussi Prodair et ça ne me semble pas prohibitif vu ce que certain
paie de l'O2 indus
et quand on connait l'historique des gaz plongees sur plateforme ça fait
bien rire
Quel prix pour Prodair ?
A titre indicatif chez Air Liquide, 45 euros par la seule analyse du gaz
(juste pour mettre l'étiquette !), en plus du prix du gaz lui-même.
Post by Captain
Post by Alain FORET
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).
Il faut utiliser un stick , bien suffisant pour les Nx d'explos
Une bouteille plongee O2 ne coute pas plus cher qu'une bouteille air
pourtant ??
Me trompe je ? Pas plus qu'un detendeur O2
Post by Alain FORET
Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et une
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore moins
pour des membres de club ...
Oula oula , Alain gaz blender ;-)
Oula, oula ! Bien moqueur le petit.
Et en français, tu connais aussi le nom ?
Post by Captain
Jérôme
Alain Foret
Captain
2003-08-26 09:04:42 UTC
Permalink
Je me rencarde demain si tu veux mais je pense que ça doit tourner
autour de 80E
un coup de tel ce matin : 75E ht la B50 oxygene qualite plongee

Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
jct
2003-08-25 18:53:15 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
Il me semble que tu ignores tout des contraintes liées à l'activité.
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
2. Utiliser de l'oxuygène médical est aussi interdit.
3. Il faudrait donc, dans l'absolu, de l'oxygène "plongée" que seul Air
Liquide propose, à des prix prohibitifs.
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).
Avec un tel projet de reglementation je comprend mieux que vous avez
une petite décennie de retard :-)))

Montrer moi les rapports d'analyse entre l'ogygène industriel et médical
pour voir la différence (en dehors du taux d'humidité je suis persuadé
les rapports seront pratiquement identique)je parle de l'analyse et non
pas des teneurs maximums admissibles par une quelquonque reglementation

Démontrer moi quel est sont les différences entre les différents
"oxygènes" en dehors des dénominations et si légère différence il y a
démontrer (seuil de toxicité, calcul des pressions partielles...)moi que
cette diférence peut être nuissible à la santé ?

Une reglementation est une chose, la logique en est une autre
...apparement vous vous créez un tas de contraintes atificielles peu
ettayé par des données techniques.

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Alain FORET
2003-08-25 19:45:09 UTC
Permalink
Bonsoir,
1. Si gaz indusriel + accident = responsabilité aggravée (pour avoir
fait
respirer un gaz industriel non prévu pour être respiré ?)
En cas d'accident le juge ne doit t'il pas démontrer dans ce cas de
figure que la composition du gaz est la cause de l'accident?
Cela crée un doute sur la teneur du gaz, donc cela peut aggraver les choses.

La grande différence avec de l'O2 certifié et de l'O2 industriel, c'est que
dans le second cas, la bouteille n'a pas été rincée à l'oxygène avant
remplissage. Dans ce cas, on peut toujours penser qu'un gaz nocif à très
faible dose ait pu remplir la bouteille (par erreur) avant son remplissage
à l'O2. Des traces de ce gaz nocif peuvent très bien avoir pu poser
problème (ex. acétylène ou autre).

Ne pas oublier que les bouteilles de gaz industriel sont livrées à des
clients puis reprises et regonflées sans contrôle de ce que les clients ont
pu en faire.

Pour un gaz certifié, une erreur peut toujours ariver, mais c'est la société
responsable du gonflage qui engage sa responsabilité, et non le club ou la
structure qui l'utilise. En cas de problème, cela change beaucoup la donne.

Je reste cependant d'accord avec toi : dans 99,99% des cas, il n'y a pas de
problème. Mais en terme de responsabilité et de préconisation, tout
organisme responsable doit déconseiller un tel usage. Les conseils des
ministères vont en ce sens.

Cordialement,
Alain Foret
jct
2003-08-25 19:59:49 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
Cela crée un doute sur la teneur du gaz, donc cela peut aggraver les choses.
La grande différence avec de l'O2 certifié et de l'O2 industriel, c'est que
dans le second cas, la bouteille n'a pas été rincée à l'oxygène avant
remplissage. Dans ce cas, on peut toujours penser qu'un gaz nocif à très
faible dose ait pu remplir la bouteille (par erreur) avant son remplissage
à l'O2. Des traces de ce gaz nocif peuvent très bien avoir pu poser
problème (ex. acétylène ou autre).
je ne connais pas les raccords que vous utilisez en France mais en
Belgique la confusion O2/ C2H2 ou N20 (ce gaz la est plus marrant et est
produit en même temps que l'O2) est impossible les raccords de
remplissage sont différents, surtout pour éviter les accidents au niveau
du raccordement des chalumeaux.

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Guilhem Molines
2003-08-25 22:27:28 UTC
Permalink
Salut,
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Cela crée un doute sur la teneur du gaz, donc cela peut aggraver les
choses.
Post by Alain FORET
La grande différence avec de l'O2 certifié et de l'O2 industriel, c'est
que
Post by Alain FORET
dans le second cas, la bouteille n'a pas été rincée à l'oxygène avant
remplissage. Dans ce cas, on peut toujours penser qu'un gaz nocif à très
faible dose ait pu remplir la bouteille (par erreur) avant son
remplissage
Post by Alain FORET
à l'O2. Des traces de ce gaz nocif peuvent très bien avoir pu poser
problème (ex. acétylène ou autre).
je ne connais pas les raccords que vous utilisez en France mais en
Belgique la confusion O2/ C2H2 ou N20 (ce gaz la est plus marrant et est
produit en même temps que l'O2) est impossible les raccords de
remplissage sont différents, surtout pour éviter les accidents au niveau
du raccordement des chalumeaux.
Effectivement, le risque majeur avec l'O2 industriel est la. Quels que
soient les raccords, peut-on garantir que les chalumeaux ont des clapets
anti-retour ? Je n'y connais pas grand-chose en chalumeau, mais on peut
tres bien imaginer un transvasement partiel depuis la bouteille
d'acetylene vers celle d'O2 selon leurs pressions relatives.

A+

Guilhem
Alain FORET
2003-08-25 20:37:20 UTC
Permalink
Certes ...

A+
Alain Foret
Post by Alain FORET
Des traces de ce gaz nocif peuvent très bien avoir pu poser
Post by Alain FORET
problème (ex. acétylène ou autre).
Encore un petit détail le C2H2 n'a pas d'effet toxicologique connu il
est asphyxiant à haute dose.. mais a haute dose l'odeur est telle que tu
fait fuir tous les vampires de Transylvanie :-))))
A+
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Alain FORET
2003-08-25 20:37:52 UTC
Permalink
Certes,
Mais ce n'était pas l'esprit du propos.

A+
Alain Foret
Post by Alain FORET
Des traces de ce gaz nocif peuvent très bien avoir pu poser
Post by Alain FORET
problème (ex. acétylène ou autre).
Encore un petit détail le C2H2 n'a pas d'effet toxicologique connu il
est asphyxiant à haute dose.. mais a haute dose l'odeur est telle que tu
fait fuir tous les vampires de Transylvanie :-))))
A+
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Patrick CHENE
2003-08-25 21:42:26 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
Ne pas oublier que les bouteilles de gaz industriel sont livrées à des
clients puis reprises et regonflées sans contrôle de ce que les clients ont
pu en faire.
Visiblement on ne se fourni pas au même endroit et on a pas le même niveau
de pratique de la question.
D'une ma fiole de gaz, elle est à moi et ce n'est pas interdit et ni au
gonflage si je la fais reéprouvé tous les 40 mois.
Deux je ne la donne pas en échange d'une pleine, mais on me la remplie
directement sur le rack d'oxy, le même que pour le médical à la différence
près que mon gazier ne fait pas de certificat de conformité à l'issue du
remplissage. Tu connais beaucoup de gazier qui se payent plusieurs racks
différents un pour les soudeurs , un pour les chimistes, un pour
l'avionique, un pour le médical...
Trois je ne la charge pas de CO ou autre gaz "hautement compatible" avec
mes activités subaquatique dans le fond de mon garage.
Quatre une bouteille oxy, même industriel, c'est marqué dessus que c'est de
l'oxy qu'on y met dedans.
Post by Alain FORET
Pour un gaz certifié, une erreur peut toujours ariver, mais c'est la société
responsable du gonflage qui engage sa responsabilité, et non le club ou la
structure qui l'utilise. En cas de problème, cela change beaucoup la donne.
Maintenant l'erreur de remplissage peut arriver chez le gazier, mais la
moindre des précautions s'est d'être présent au moment ou il la place sur le
rack et si ce n'est pas possible : procéder soit même à l'analyse avec son
oxymètre adoré (à l'erreur de mesure près). Maintenant s'il y a erreur de
remplissage ce n'est pas une trace que tu auras dans ta fiole d'oxy.
Post by Alain FORET
Je reste cependant d'accord avec toi : dans 99,99% des cas, il n'y a pas de
problème. Mais en terme de responsabilité et de préconisation, tout
organisme responsable doit déconseiller un tel usage.
Là je ne préfére rien dire parceque je vais devenir méchant. Une petite
question quand même : Tu en connais beaucoup d'accident et de jugement liées
à ce genre d'erreur ? Si oui raconte, ca pourrait être instructif.


Dès fois il faudrait que tu soit un peu plus pragmatique dans ta vision de
la plongée.

A+

Patrick
jct
2003-08-25 21:34:23 UTC
Permalink
La réglementation en préparation concernant le matériel Nitrox
avec un filetage spécifique des connecteurs DIN est une norme EUROPENNE !!
Et oui, ces messieurs de l'Espagne et de la Belgique vont devoir
y passer aussi, y'a pas de raison que les franco-français
soient les seuls sur ce coup-là ....
Tu crois réellement que nous allons remplacer nos détendeurs et robinets
de notre matériel perso pour satisfaire le délire de quelques Eurocrates
imbéciles :-))) tu rêve mon ami
Il est trés facile de fabriquer un adaptateur M/F pour le remplissage :-))))
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Alain FORET
2003-08-25 21:43:53 UTC
Permalink
Bonsoir,
Post by jct
La réglementation en préparation concernant le matériel Nitrox
avec un filetage spécifique des connecteurs DIN est une norme EUROPENNE !!
Et oui, ces messieurs de l'Espagne et de la Belgique vont devoir
y passer aussi, y'a pas de raison que les franco-français
soient les seuls sur ce coup-là ....
Tu crois réellement que nous allons remplacer nos détendeurs et robinets
de notre matériel perso pour satisfaire le délire de quelques Eurocrates
imbéciles :-))) tu rêve mon ami
Il est trés facile de fabriquer un adaptateur M/F pour le remplissage :-))))
--
Et ta bouteille, tu vas la poinçonnée toit même pour faire croire qu'elle
est "service oxygène" ? :-))
Et la robinetterie de ta bouteille, pour la mettre à la norme, tu vas la
forger sur la base d'une robinetterie standard ? :-))

A+
Alain Foret
Alain FORET
2003-08-25 22:04:30 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Alain FORET
Et ta bouteille, tu vas la poinçonnée toit même pour faire croire qu'elle
est "service oxygène" ? :-))
Et la robinetterie de ta bouteille, pour la mettre à la norme, tu vas la
forger sur la base d'une robinetterie standard ? :-))
D'un point de vue technique si la norme change la seule chose qui va
changer à la sortie du système de remplissage est l'embout . Pour
remplir sa bouteille a l'ancienne norme (Din femelle ) il suffit de
placer un adaptateur entre la bouteille et le système de remplissage .
Non, non.
C'est aussi le marquage de la bouteille qui va changer, c'est ce qui est
entendu par "bouteille service oxygène".
Donc il faurdra une bouteille spécifique.
et continuer a utiliser son matériel sans frais . je suis persuader que
si du jour au lendemain cette norme est appliqué les adaptateurs
existeront dans les 24 heures et je ne suis pas certain que les centres
suivront directement cette norme :-))))
PS je pense que tu est plus juriste que technicien :-)))) me trompe je ?
:-)))
Je pense que tu es plus bidouilleur que technicien. Me trompé-je ;-))))


Alain Foret
jct
2003-08-25 22:08:05 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
Non, non.
C'est aussi le marquage de la bouteille qui va changer, c'est ce qui est
entendu par "bouteille service oxygène".
Donc il faurdra une bouteille spécifique.
Un marquage n'empêche pas le gonflage
Post by Alain FORET
Je pense que tu es plus bidouilleur que technicien. Me trompé-je ;-))))
Probablement comme la plupart des ingénieurs a qui ont essaie de faire passer des vessies pour des lanternes :-))))
Alain Foret
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Alain FORET
2003-08-25 22:24:10 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by jct
Post by Alain FORET
Non, non.
C'est aussi le marquage de la bouteille qui va changer, c'est ce qui est
entendu par "bouteille service oxygène".
Donc il faurdra une bouteille spécifique.
Un marquage n'empêche pas le gonflage
Chez toi, je ne sais pas.

En france, une bouteille qui n'a pas le bon marquage est refusée au
gonflage. C'est une obligation (arrêté du 15 mars 2000).
www.legifrance.gouv.fr

Alain Foret
jct
2003-08-26 06:09:06 UTC
Permalink
Bonjour.
Une rumeur raconte que AF aurait des responsabilités dans un structure
nommée FFESSM et que l'un des 'F' signifirait 'Francaise'. ;o)
Alors qu'est que tu veux qu'il te réponde (es-qualité!) sur les pratiques
belges !
Et même sur les moyens de contourner la Loi en France ?
Tu veux que la CTN vende en ligne à coté des carnets de plonge le matériel
qui permettra d'utiliser les anciens detendeurs sur les bouteilles O2
nouvelles normes ?
Reste sérieux et constructif au lieu de chercher la petite bete qui ne sert
à rien.
Mais je suis constructif et sérieux , je propose à AF une visité guidée lui
permettant d'améliorer sa culture générale en rencontrant d'autres peuples
Il peut même faire des photos pour illuster ses prochains ouvrages c'est
autorisé et gratuit même dans un centre non associatif :-))))

PS: La Zélande est aux pays-bas et pas en Belgique, les adaptateurs
seront probablement le cas échéant fabriqué pas par des belges mais par
des néerlandais (dans les centres) pour permettre de gonfler toutes les
bouteilles y compris les bouteilles francaises :-)))
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Captain
2003-08-26 06:29:24 UTC
Permalink
Enfin pour l'instant il n'y a aucune normes en vigueur pour les raccords
O2
Les blocs oxygene plongee existent, en acier ou en alu
Les detendeurs et tout ce qui va avec
Et c'est pas plus cher que pour de l'air
Bref y a tout pour faire :-))
Alors pourquoi attendre?

Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
Patrick CHENE
2003-08-25 22:18:52 UTC
Permalink
Il suffira d'aller sur le site de Bigatta par exemple pour s'approvisionner.

De plus :
Une norme n'est pas obligatoire de part sa nature.
Un réglement européen est lui applicable en tant que tel pour les états
membres de la communauté européene
Une directive doit être décliner en legislation en fonction des
particularité du pays qui doit l'appliquer

Pour le moment vous parler de norme (qui a fait l'objet d'échange de dessin
dailleurs sur aquatek il y a quelque mois, les adaptateurs sont dans les
starting blocs) et de rien d'autre et donc pour qu'elle soit applicable
(lire obligatoire) à l'ensemble des pays de la communauté sans que personne
n'est à redire il faut qu'un réglement européen la désigne formellement. Il
en est où se réglement ? Et la directive ?

A+

Patrick
Post by Alain FORET
Et ta bouteille, tu vas la poinçonnée toit même pour faire croire qu'elle
est "service oxygène" ? :-))
Et la robinetterie de ta bouteille, pour la mettre à la norme, tu vas la
forger sur la base d'une robinetterie standard ? :-))
D'un point de vue technique si la norme change la seule chose qui va
changer à la sortie du système de remplissage est l'embout . Pour
remplir sa bouteille a l'ancienne norme (Din femelle ) il suffit de
placer un adaptateur entre la bouteille et le système de remplissage .
et continuer a utiliser son matériel sans frais . je suis persuader que
si du jour au lendemain cette norme est appliqué les adaptateurs
existeront dans les 24 heures et je ne suis pas certain que les centres
suivront directement cette norme :-))))
PS je pense que tu est plus juriste que technicien :-)))) me trompe je ?
:-)))
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Emmanuel GEORGES
2003-08-25 22:28:05 UTC
Permalink
Post by Patrick CHENE
Une norme n'est pas obligatoire de part sa nature.
Un réglement européen est lui applicable en tant que tel pour les états
membres de la communauté européene
Une directive doit être décliner en legislation en fonction des
particularité du pays qui doit l'appliquer
C'est bon, on a trouvé le "juriste plus que le technicien"... :-)
Post by Patrick CHENE
Pour le moment vous parler de norme (qui a fait l'objet d'échange de dessin
dailleurs sur aquatek il y a quelque mois, les adaptateurs sont dans les
starting blocs) et de rien d'autre et donc pour qu'elle soit applicable
(lire obligatoire) à l'ensemble des pays de la communauté sans que personne
n'est à redire il faut qu'un réglement européen la désigne formellement. Il
en est où se réglement ? Et la directive ?
C'est comme cela qu'il faut lire la phrase (issue des liens donnés
au-dessus) :
"Toutefois, pour l'instant, rien n'empêche d'utiliser du matériel "Air",
après dégraissage, pour pratiquer la plongée "Nitrox" sauf si, dans
l'avenir, l'arrêté du 28 août 2000 était modifié en ce sens. "

Et comme, cet arrêté semble en cours de correction et de remise à niveau,...
ça ne va pas tarder.....


Emmanuel.
Patrick CHENE
2003-08-25 22:38:37 UTC
Permalink
Pour le moment nous n'y sommes pas et cela dure depuis de nombreuses années
et rien n'a vraiement été fait pour rendre ce type de plongée accessible
facilement à moindres cout.
Comme dit JCT ca n'empecheras pas de plongée à titre personnel avec le matos
de son choix.

A+

Patrick
Post by Emmanuel GEORGES
Post by Patrick CHENE
Une norme n'est pas obligatoire de part sa nature.
Un réglement européen est lui applicable en tant que tel pour les états
membres de la communauté européene
Une directive doit être décliner en legislation en fonction des
particularité du pays qui doit l'appliquer
C'est bon, on a trouvé le "juriste plus que le technicien"... :-)
Post by Patrick CHENE
Pour le moment vous parler de norme (qui a fait l'objet d'échange de
dessin
Post by Patrick CHENE
dailleurs sur aquatek il y a quelque mois, les adaptateurs sont dans les
starting blocs) et de rien d'autre et donc pour qu'elle soit applicable
(lire obligatoire) à l'ensemble des pays de la communauté sans que
personne
Post by Patrick CHENE
n'est à redire il faut qu'un réglement européen la désigne formellement.
Il
Post by Patrick CHENE
en est où se réglement ? Et la directive ?
C'est comme cela qu'il faut lire la phrase (issue des liens donnés
"Toutefois, pour l'instant, rien n'empêche d'utiliser du matériel "Air",
après dégraissage, pour pratiquer la plongée "Nitrox" sauf si, dans
l'avenir, l'arrêté du 28 août 2000 était modifié en ce sens. "
Et comme, cet arrêté semble en cours de correction et de remise à niveau,...
ça ne va pas tarder.....
Emmanuel.
luc
2003-08-26 02:30:41 UTC
Permalink
Post by jct
La réglementation en préparation concernant le matériel Nitrox
avec un filetage spécifique des connecteurs DIN est une norme EUROPENNE !!
Et oui, ces messieurs de l'Espagne et de la Belgique vont devoir
y passer aussi, y'a pas de raison que les franco-français
soient les seuls sur ce coup-là ....
Tu crois réellement que nous allons remplacer nos détendeurs et
robinets de notre matériel perso pour satisfaire le délire de quelques
Eurocrates imbéciles :-))) tu rêve mon ami
Il est trés facile de fabriquer un adaptateur M/F pour le remplissage :-))))
ça c'est typico merdoiement fonctionnarial, on pond un truc qui fout les
boules aux seuls qui sont concernés, sans autre justification qu'un
hypothetique gain de secu (où sont les documents pour etayer cette
these?), qui n'apporte rien de plus à ceux qui ne le sont pas, et que
tout le monde va s'empresser de contourner d'une manière ou d'une autre.
Doit on parler de travail pour decrire cela, ou de pur foutage de gueule?
Je dis que les baffes se perdent.

Ou alors on admet que l'on forme une masse de plongeurs archi
irresponsables et incapables de se preoccuper un peu de leurs affaires,
decérébrés quoi, et qu'il faut proteger de leur propre incompetence. A
qui la faute dans ce cas?

Je suis quand meme content d'apprendre grace à E Georges que les
français aient essayé de freiner ce delire.

amicalement
luc
jct
2003-08-26 07:29:40 UTC
Permalink
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
Tu devrais demander à ton pays de te nommer correspondant au CEN.
Tu pourrais alors avancer valablement tes arguments.
Alain Foret
Peu d'ingénieur sont des politiques peut etre à cause de leur esprit
logique :-))) la politique m'exaspère un peut tout comme les gens qui se
retranchent constament derrière un reglement ou un projet de reglement :-)))

Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
jct
2003-08-26 08:02:23 UTC
Permalink
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
He oui !
Mais on ne peut pas éternellement se contenter d'être en simple réaction
face aux événements.
Pour faire avancer les choses, il faut faire partie des décideurs.
Sinon, on se contente de donner des leçons après coup, mais ça ne change
rien, la messe est dite.
Donc, c'est bien dommage que tu ne souhaites pas faire valoir tes arguments
auprès des instances de décision.
Sur le forum c'est bien, mais c'est de l'incantatoire : ya qu'à, faut qu'on
! :-)
Mon cher Alain tu m'exaspère de plus en plus, je n'ai pas dit que je
voulais pas j'ai simplement dit
que je ne suis pas un politique je préfère discuter avec des collèges
plutot qu'avec des politiques c'est plus constructif et plus rapide
.
Je pense que si tu fait partie des "décideurs" les techniques de notre
beau sport risque de reculer de quelques années :-)))) en Europe
:-)))))
ceci n'est que mon opinion :-))))

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Patrick CHENE
2003-08-26 08:17:45 UTC
Permalink
Et le mien aussi !!!
Post by jct
Je pense que si tu fait partie des "décideurs" les techniques de notre
beau sport risque de reculer de quelques années :-)))) en Europe
:-)))))
ceci n'est que mon opinion :-))))
A+
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
François Müller
2003-08-26 08:09:30 UTC
Permalink
[Emmanuel GEORGES]
| La réglementation en préparation concernant le matériel Nitrox
| avec un filetage spécifique des connecteurs DIN est une norme EUROPENNE !!

[FCM]
Ben, je pense que tout le monde le sait, non ?

[Emmanuel GEORGES]
| Et oui, ces messieurs de l'Espagne et de la Belgique vont devoir

[FCM]
Euh, j'ai rien dit moi sur ce coup là : c'est jctaymans qui bataille avec AF
ainsi que P. Chene

[Emmanuel GEORGES]
| Quant aux moniteurs Nitrox de la FFESSM, il y a en au moins 1597 en tout
| (source, ma carte :-), dont 412 brevets délivrés en 2002 (source :
| http://www.ffessm.fr/pdf/envoi2_pdf/rapports_commissions/Technique.pdf )

[FCM]
Oui, mais il faudrait qd même peut être ne pas oublier, que cela doit être
la seul organisation de plongée qu certifie un moniteur nitrox aprñes qu'il
ait fait juste le cours de plongeur (pas grave pour le nitrox, plus grave
pour le Nx Adv., et si c'est aussi le cas (??) pour le Tx cela fait froid
dans le dos)

François
Patrick CHENE
2003-08-26 08:26:19 UTC
Permalink
Post by François Müller
[FCM]
Oui, mais il faudrait qd même peut être ne pas oublier, que cela doit être
la seul organisation de plongée qu certifie un moniteur nitrox aprñes qu'il
ait fait juste le cours de plongeur (pas grave pour le nitrox, plus grave
pour le Nx Adv., et si c'est aussi le cas (??) pour le Tx cela fait froid
dans le dos)
Et François, ils ont le diplome Moniteur Nitrox après 8 plongées nitrox tout
de même, tu vas te faire allumer !

A+

Patrick
Captain
2003-08-26 08:46:46 UTC
Permalink
Post by François Müller
Oui, mais il faudrait qd même peut être ne pas oublier, que cela doit être
la seul organisation de plongée qu certifie un moniteur nitrox aprñes qu'il
ait fait juste le cours de plongeur (pas grave pour le nitrox, plus grave
pour le Nx Adv., et si c'est aussi le cas (??) pour le Tx cela fait froid
dans le dos)
Et le plus rigolot, cours de plongeur souvent fait par IANTD ou TDI
(organisation non reconnu par la 2F faut-il le rappeler)
Bien entendu idem pour le Tx

Jérôme
--
Posted via Mailgate.ORG Server - http://www.Mailgate.ORG
jct
2003-08-26 11:08:39 UTC
Permalink
Extrait du message original d'AF
Il faudra des bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et
donc un détendeur DIN femelle).
_____________________________________
Mettre la partie mâle d'un assemblage sur un robinet qui équipe une
bouteille non statique (comme les bouteilles de plongée) est une hérésie
mécanique complète pour les raisons suivantes
1)Le filet sera particulièrement exposé au chocs
2)Le filet sera difficile à protéger a cause du poids la bouteille
(energie developpé en cas de chute nettement plus important que lors de
la chute d'un détendeur)
3) Un simple bout de plastique ne suffira plus à proteger le filet
4) Le robinet est en laiton métal relativement ductile à l'état recuit
(moins que le cu mais plus que le fe )en cas de choc on peut donc
facilement déformer les filets, empêcher l'assemblage ou mettre en péril
la tenue de celui-ci.
5)En cas de chocs se sera plus que probablement les premiers filets qui
seront toucher, dans un assemblage vis/ecrou soumis à traction ou
compression les 3 à 4 premiers filets reprennent 80% de la charge
Pour ces différentes raison je n'utiliserais jamais ce type de
construction je netiens pas a remplacer mon robinet tous les mois...
Utiliser de l'Inox a la place du laiton est prohibitif, présente des
problèmes d'outillage et du plus il faut utiliser des inox différents
pour éviter le grippage entre l'écrou et la vis
La seule facon mécaniquement valable de différencier les robinets est
modifier la longueur de la partie male en la rallongant de 1 à 2 mm par
rapport au DIN 300 bar...
JCT, ingénieur mécanicien, un peu bidouilleur à l'occasion, pas juriste,
mais qui garde une certainne faculté de reflexion (malgré son age)))) et
qui surtout à horreur qu'on essaie de lui faire prendre des vessies pour
des lanternes
:-))))))))
--------------------------------------------------------
Extrait du message original d'AF
Il faudra des bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et
donc un détendeur DIN femelle).
_____________________________________

J'ai cu les plan des normes NF EN 144-3 et NF EN 13949 en fait dans le
robinet le filetage est femelle contrairement a ce que AF afirme une
partie de mes observations ci dessus n'a donc plus de raison d'etre de
plus il n'ont pas commis l'oubli classique d'omettre le tou de décharge
de 2mm:-)))


PS pour AF lorsque l'on se dit "décideur" ont apprend à lire les bases
du dessin technique avant d'écrire n'importe quoi :-))))
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
AF
2003-08-26 13:36:34 UTC
Permalink
Salut JCT,

Bien entendu, tu as raison. Enfin, c'est ce que tu crois.
Mais si, contrairement à tes allégations théorico-théoricienne, tu trempais
un peu dans l'eau avec des bouteilles service oxygène, tu saurais de quoi je
parle.

Salut, oh grand donneur de leçons !

Je te plains de tout mon coeur, tu dois être bien frustré et malheureux pour
réagir comme tu le fais. Mais je ne suis pas psy ...
Alors, salut la compagnie des zozos bulleurs !

Alain Foret
Post by jct
Extrait du message original d'AF
Il faudra des bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et
donc un détendeur DIN femelle).
_____________________________________
Mettre la partie mâle d'un assemblage sur un robinet qui équipe une
bouteille non statique (comme les bouteilles de plongée) est une hérésie
mécanique complète pour les raisons suivantes
1)Le filet sera particulièrement exposé au chocs
2)Le filet sera difficile à protéger a cause du poids la bouteille
(energie developpé en cas de chute nettement plus important que lors de
la chute d'un détendeur)
3) Un simple bout de plastique ne suffira plus à proteger le filet
4) Le robinet est en laiton métal relativement ductile à l'état recuit
(moins que le cu mais plus que le fe )en cas de choc on peut donc
facilement déformer les filets, empêcher l'assemblage ou mettre en péril
la tenue de celui-ci.
5)En cas de chocs se sera plus que probablement les premiers filets qui
seront toucher, dans un assemblage vis/ecrou soumis à traction ou
compression les 3 à 4 premiers filets reprennent 80% de la charge
Pour ces différentes raison je n'utiliserais jamais ce type de
construction je netiens pas a remplacer mon robinet tous les mois...
Utiliser de l'Inox a la place du laiton est prohibitif, présente des
problèmes d'outillage et du plus il faut utiliser des inox différents
pour éviter le grippage entre l'écrou et la vis
La seule facon mécaniquement valable de différencier les robinets est
modifier la longueur de la partie male en la rallongant de 1 à 2 mm par
rapport au DIN 300 bar...
JCT, ingénieur mécanicien, un peu bidouilleur à l'occasion, pas juriste,
mais qui garde une certainne faculté de reflexion (malgré son age)))) et
qui surtout à horreur qu'on essaie de lui faire prendre des vessies pour
des lanternes
:-))))))))
--------------------------------------------------------
Extrait du message original d'AF
Il faudra des bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et
donc un détendeur DIN femelle).
_____________________________________
J'ai cu les plan des normes NF EN 144-3 et NF EN 13949 en fait dans le
robinet le filetage est femelle contrairement a ce que AF afirme une
partie de mes observations ci dessus n'a donc plus de raison d'etre de
plus il n'ont pas commis l'oubli classique d'omettre le tou de décharge
de 2mm:-)))
PS pour AF lorsque l'on se dit "décideur" ont apprend à lire les bases
du dessin technique avant d'écrire n'importe quoi :-))))
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
jct
2003-08-26 14:33:46 UTC
Permalink
Post by AF
Salut JCT,
Bien entendu, tu as raison. Enfin, c'est ce que tu crois.
Mais si, contrairement à tes allégations théorico-théoricienne, tu trempais
un peu dans l'eau avec des bouteilles service oxygène, tu saurais de quoi je
parle.
Salut, oh grand donneur de leçons !
Je te plains de tout mon coeur, tu dois être bien frustré et malheureux pour
réagir comme tu le fais. Mais je ne suis pas psy ...
Alors, salut la compagnie des zozos bulleurs !
Comme de bien entendu chaque fois que le grand "Dieu "Alain Foret se plante en beauté et que quelqu'un ose lui mettre
le nez dans son caca c'est un zozo bulleur. Je pense que c'est plutot
toi qui a besoin d'un spy, d'un dictionnaire pour vérifier le terme
allégation :-))) et surtout de quelques cours technique, notament en
lecture de plan.... cfr le dessin 2f de la sortie de robinet sur
http://sgcaf.free.fr/pages/plongee/plongee_technique_en144.htm
c'est un filet femelle et pas un filet male comme tu le disais...

Quand a ma facon de me tremper dans l'eau j'attend de te voir à l'oeuvre
en pratique , ou tu veut quand tu veut :-)))

J'estime ne pas avoir de lecon a recevoir d'un individu tel que toi...

A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Patrick CHENE
2003-08-25 20:15:27 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
Là il va faloir que tu argumente !!! De plus les gaziers peuvent te fournir
de l'oxy dit "respirable" c'est une pratique courante.
Post by Alain FORET
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
On ne se fourni vraiement pas au même endroit et tant que tu ne lancera pas
autre chose que des chiffres comme cela tu n'es pas près de voir les clubs
de ta fédé se mettre facilement à ce type de plongée.
Post by Alain FORET
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).
T'es un peu rapide et la fédé qui se veut si puissante que fait elle depuis
des annèes ?
Post by Alain FORET
Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et une
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore moins
pour des membres de club ...
Tiens donc a peu de frais, c'est bien ce qui me semblait aussi, Et pour info
ta solution à peu de frais elle est aussi utilisé par des gonfleurs qui ont
pignont sur rue.
Post by Alain FORET
"telle que la plongée nitrox est promue" est une formule très impersonnelle
... C'est qui le "on" qui se cache derrière cela ? Certainement pas la
FFESSM.
Ne fait pas l'imbècile tu sais bien de qui je parle.
Post by Alain FORET
Pour les encadrants, cela a un intérêt, en effet. Mais cela ne fait pas un
marché "grand public".
Certe mais si vos encadrant vous ne les mettez pas au NITROX il y a peu de
chance que se soit les encadré qui s'y mettent tous seul.
Post by Alain FORET
Pour les plongeurs, le ratio "coût/satisfaction" n'est pas satisfaisant. Je
ne te demande pas de me croire, mais uniquement d'écouter ce que les
plongeurs disent ... ce qui supposent de ne pas vouloir leur asséner ton
point de vue à coup de phrases se voulant définitives !
Les plongeurs qui ne plonge pas avec disent effectivement beaucoup de chose,
mais ceux qui le pratique régulièrement ce n'est pas pour l'effet de mode
car vu le parcours du combatant à mener pour plonger NITROX réguilièrement
ca ne motive pas. Et ceux qui plongent régulièrement ne vont pas te dire que
ca ne sert à rien mais cela ils sont moins nombreux.
Post by Alain FORET
J'en suis environ à 200/250 plongées par an.
Je pratique toute l'année.
Je suis BEES2, moniteur nitrox et trimix.
Je plonge aussi au recycleur (Black Dolphin).
Dès fois on se le demande si c'est bien vrai !
Post by Alain FORET
Oui, ce que tu me dis là fait partie de ce qui est enseigné au débutant.
Et alors pourquoi vas tu dans le sens opposé avec ton mail précédent !
Post by Alain FORET
Certes.
Mais je ne te donnes pas mon avis. Je te parlais des containtes constatées
sur le terrain.
Sur quel terrain ? c'est ce que je me demande parfois, quand je te lis.
Post by Alain FORET
Apprends un peu à te contrôler, cela sert aussi en plongée.
Je suis parfaitement contrôlé, te fais pas de soucie pour ça, Etant donné
mes anciennes activités professionelles et de loisir je serais mort depuis
longtemps si je ne l'étais pas. Par contre j'ai des convictions que je
défends et je n'ai pas pour habitude de fermer ma "gueule". Après on aime ou
on aime pas à chacun de voir. Mais le système fédérale français, je le
trouve désolant, donc rarement mais de temps je m'exprime et dit ce que je
pense. Le newsgoup c'est fait pour ca donc je l'utilise.
Post by Alain FORET
Ecoute un peu plus, tu diras moins de bêtises et du croira un peu moins être
le seul à savoir ...
Quand à écouter, je ne fait que ça et je passe beaucoup de temps à regarder
comment les autres plonges et pas que les français et justement je fais
partie de ces plongeurs autodidacte qui sont bien obliger d'écouter de
nombreux son de cloche pour se faire une idée plus précise avant de mettre
ses palmes à l'eau.
Post by Alain FORET
Quant aux certitudes établies, c'est bien d'en avoir. Mais c'est bien aussi
de se remettre en cause. Ca évite d'être obtu !
Tu te regardais dans un miroir quand tu as écrit cela !


A+

Patrick
Pascal Constant
2003-08-25 20:53:50 UTC
Permalink
Tu as mille fois raison Alain; il y aura toujours des gus pour critiquer
les règlements des autres ;-)
Nitroxement bulle,
Pascal cé
Post by Alain FORET
Bonsoir,
Sans commentaire, c'est inutile.
Alain Foret
Patrick CHENE
2003-08-25 21:52:15 UTC
Permalink
Tu affirme des interdictions est tu n'as rien à mettre en référence.
Donc...il n'y a rien sur le sujet , c'est ça la conclusion ?
Parce que s'il y a quelque chose sur le sujet, je connais plusieurs club
fédéraux à qui l'information n'est pas parvenue, dommage le jours ou il y
aura un carton.

A+

Patrick
Post by Alain FORET
Bonsoir,
Sans commentaire, c'est inutile.
Alain Foret
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre
chose).
Là il va faloir que tu argumente !!! De plus les gaziers peuvent te
fournir
Post by Alain FORET
de l'oxy dit "respirable" c'est une pratique courante.
Post by Alain FORET
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur
(coût
Post by Alain FORET
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
On ne se fourni vraiement pas au même endroit et tant que tu ne lancera
pas
Post by Alain FORET
autre chose que des chiffres comme cela tu n'es pas près de voir les clubs
de ta fédé se mettre facilement à ce type de plongée.
Post by Alain FORET
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un
détendeur
Post by Alain FORET
DIN femelle).
T'es un peu rapide et la fédé qui se veut si puissante que fait elle
depuis
Post by Alain FORET
des annèes ?
Post by Alain FORET
Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et
une
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore moins
pour des membres de club ...
Tiens donc a peu de frais, c'est bien ce qui me semblait aussi, Et pour
info
Post by Alain FORET
ta solution à peu de frais elle est aussi utilisé par des gonfleurs qui
ont
Post by Alain FORET
pignont sur rue.
Post by Alain FORET
"telle que la plongée nitrox est promue" est une formule très
impersonnelle
Post by Alain FORET
... C'est qui le "on" qui se cache derrière cela ? Certainement pas la
FFESSM.
Ne fait pas l'imbècile tu sais bien de qui je parle.
Post by Alain FORET
Pour les encadrants, cela a un intérêt, en effet. Mais cela ne fait
pas
Post by Alain FORET
un
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
marché "grand public".
Certe mais si vos encadrant vous ne les mettez pas au NITROX il y a peu de
chance que se soit les encadré qui s'y mettent tous seul.
Post by Alain FORET
Pour les plongeurs, le ratio "coût/satisfaction" n'est pas
satisfaisant.
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Je
Post by Alain FORET
ne te demande pas de me croire, mais uniquement d'écouter ce que les
plongeurs disent ... ce qui supposent de ne pas vouloir leur asséner ton
point de vue à coup de phrases se voulant définitives !
Les plongeurs qui ne plonge pas avec disent effectivement beaucoup de
chose,
Post by Alain FORET
mais ceux qui le pratique régulièrement ce n'est pas pour l'effet de mode
car vu le parcours du combatant à mener pour plonger NITROX
réguilièrement
Post by Alain FORET
ca ne motive pas. Et ceux qui plongent régulièrement ne vont pas te dire
que
Post by Alain FORET
ca ne sert à rien mais cela ils sont moins nombreux.
Post by Alain FORET
J'en suis environ à 200/250 plongées par an.
Je pratique toute l'année.
Je suis BEES2, moniteur nitrox et trimix.
Je plonge aussi au recycleur (Black Dolphin).
Dès fois on se le demande si c'est bien vrai !
Post by Alain FORET
Oui, ce que tu me dis là fait partie de ce qui est enseigné au débutant.
Et alors pourquoi vas tu dans le sens opposé avec ton mail précédent !
Post by Alain FORET
Certes.
Mais je ne te donnes pas mon avis. Je te parlais des containtes
constatées
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
sur le terrain.
Sur quel terrain ? c'est ce que je me demande parfois, quand je te lis.
Post by Alain FORET
Apprends un peu à te contrôler, cela sert aussi en plongée.
Je suis parfaitement contrôlé, te fais pas de soucie pour ça, Etant donné
mes anciennes activités professionelles et de loisir je serais mort depuis
longtemps si je ne l'étais pas. Par contre j'ai des convictions que je
défends et je n'ai pas pour habitude de fermer ma "gueule". Après on
aime
Post by Alain FORET
ou
Post by Alain FORET
on aime pas à chacun de voir. Mais le système fédérale français, je le
trouve désolant, donc rarement mais de temps je m'exprime et dit ce que je
pense. Le newsgoup c'est fait pour ca donc je l'utilise.
Post by Alain FORET
Ecoute un peu plus, tu diras moins de bêtises et du croira un peu
moins
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
être
Post by Alain FORET
le seul à savoir ...
Quand à écouter, je ne fait que ça et je passe beaucoup de temps à
regarder
Post by Alain FORET
comment les autres plonges et pas que les français et justement je fais
partie de ces plongeurs autodidacte qui sont bien obliger d'écouter de
nombreux son de cloche pour se faire une idée plus précise avant de mettre
ses palmes à l'eau.
Post by Alain FORET
Quant aux certitudes établies, c'est bien d'en avoir. Mais c'est bien
aussi
Post by Alain FORET
de se remettre en cause. Ca évite d'être obtu !
Tu te regardais dans un miroir quand tu as écrit cela !
A+
Patrick
Alain FORET
2003-08-25 21:56:39 UTC
Permalink
Bonsoir,

Disons que le ton que tu emploies procède de l'insulte permanente. Donc sans
intérêt.

Alain Foret
Post by Patrick CHENE
Tu affirme des interdictions est tu n'as rien à mettre en référence.
Donc...il n'y a rien sur le sujet , c'est ça la conclusion ?
Parce que s'il y a quelque chose sur le sujet, je connais plusieurs club
fédéraux à qui l'information n'est pas parvenue, dommage le jours ou il y
aura un carton.
A+
Patrick
Post by Alain FORET
Bonsoir,
Sans commentaire, c'est inutile.
Alain Foret
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des
membres
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre
chose).
Là il va faloir que tu argumente !!! De plus les gaziers peuvent te
fournir
Post by Alain FORET
de l'oxy dit "respirable" c'est une pratique courante.
Post by Alain FORET
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur
(coût
Post by Alain FORET
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
On ne se fourni vraiement pas au même endroit et tant que tu ne lancera
pas
Post by Alain FORET
autre chose que des chiffres comme cela tu n'es pas près de voir les
clubs
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
de ta fédé se mettre facilement à ce type de plongée.
Post by Alain FORET
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique"
va
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un
détendeur
Post by Alain FORET
DIN femelle).
T'es un peu rapide et la fédé qui se veut si puissante que fait elle
depuis
Post by Alain FORET
des annèes ?
Post by Alain FORET
Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et
une
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore
moins
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
pour des membres de club ...
Tiens donc a peu de frais, c'est bien ce qui me semblait aussi, Et pour
info
Post by Alain FORET
ta solution à peu de frais elle est aussi utilisé par des gonfleurs qui
ont
Post by Alain FORET
pignont sur rue.
Post by Alain FORET
"telle que la plongée nitrox est promue" est une formule très
impersonnelle
Post by Alain FORET
... C'est qui le "on" qui se cache derrière cela ? Certainement pas la
FFESSM.
Ne fait pas l'imbècile tu sais bien de qui je parle.
Post by Alain FORET
Pour les encadrants, cela a un intérêt, en effet. Mais cela ne fait
pas
Post by Alain FORET
un
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
marché "grand public".
Certe mais si vos encadrant vous ne les mettez pas au NITROX il y a
peu
Post by Patrick CHENE
de
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
chance que se soit les encadré qui s'y mettent tous seul.
Post by Alain FORET
Pour les plongeurs, le ratio "coût/satisfaction" n'est pas
satisfaisant.
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Je
Post by Alain FORET
ne te demande pas de me croire, mais uniquement d'écouter ce que les
plongeurs disent ... ce qui supposent de ne pas vouloir leur asséner
ton
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
point de vue à coup de phrases se voulant définitives !
Les plongeurs qui ne plonge pas avec disent effectivement beaucoup de
chose,
Post by Alain FORET
mais ceux qui le pratique régulièrement ce n'est pas pour l'effet de
mode
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
car vu le parcours du combatant à mener pour plonger NITROX
réguilièrement
Post by Alain FORET
ca ne motive pas. Et ceux qui plongent régulièrement ne vont pas te dire
que
Post by Alain FORET
ca ne sert à rien mais cela ils sont moins nombreux.
Post by Alain FORET
J'en suis environ à 200/250 plongées par an.
Je pratique toute l'année.
Je suis BEES2, moniteur nitrox et trimix.
Je plonge aussi au recycleur (Black Dolphin).
Dès fois on se le demande si c'est bien vrai !
Post by Alain FORET
Oui, ce que tu me dis là fait partie de ce qui est enseigné au
débutant.
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
Et alors pourquoi vas tu dans le sens opposé avec ton mail précédent !
Post by Alain FORET
Certes.
Mais je ne te donnes pas mon avis. Je te parlais des containtes
constatées
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
sur le terrain.
Sur quel terrain ? c'est ce que je me demande parfois, quand je te lis.
Post by Alain FORET
Apprends un peu à te contrôler, cela sert aussi en plongée.
Je suis parfaitement contrôlé, te fais pas de soucie pour ça, Etant
donné
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
mes anciennes activités professionelles et de loisir je serais mort
depuis
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
longtemps si je ne l'étais pas. Par contre j'ai des convictions que je
défends et je n'ai pas pour habitude de fermer ma "gueule". Après on
aime
Post by Alain FORET
ou
Post by Alain FORET
on aime pas à chacun de voir. Mais le système fédérale français, je le
trouve désolant, donc rarement mais de temps je m'exprime et dit ce
que
Post by Patrick CHENE
je
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
pense. Le newsgoup c'est fait pour ca donc je l'utilise.
Post by Alain FORET
Ecoute un peu plus, tu diras moins de bêtises et du croira un peu
moins
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
être
Post by Alain FORET
le seul à savoir ...
Quand à écouter, je ne fait que ça et je passe beaucoup de temps à
regarder
Post by Alain FORET
comment les autres plonges et pas que les français et justement je fais
partie de ces plongeurs autodidacte qui sont bien obliger d'écouter de
nombreux son de cloche pour se faire une idée plus précise avant de
mettre
Post by Alain FORET
Post by Alain FORET
ses palmes à l'eau.
Post by Alain FORET
Quant aux certitudes établies, c'est bien d'en avoir. Mais c'est bien
aussi
Post by Alain FORET
de se remettre en cause. Ca évite d'être obtu !
Tu te regardais dans un miroir quand tu as écrit cela !
A+
Patrick
luc
2003-08-26 02:17:51 UTC
Permalink
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
Post by Patrick CHENE
Contrainte liée au gonflage t'as vu ca où ?
Qui c'est qui la fixe aux autres la contrainte ?
C'est plutot un manque d'information en direction des club pour comment
fabriquer une station de gonflage NITROX à moindre cout.
Au matériel : Jusqu'à 40 % tu utilise ton matériel standard et ce n'est
pas
Post by Patrick CHENE
le prix de l'adhésif marron et du feutre indelébile qui va te pertuber à
ce
Post by Patrick CHENE
point là.
Il me semble que tu ignores tout des contraintes liées à l'activité.
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
2. Utiliser de l'oxuygène médical est aussi interdit.
3. Il faudrait donc, dans l'absolu, de l'oxygène "plongée" que seul Air
Liquide propose, à des prix prohibitifs.
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
tu parles des membranes, manifestement detronées par les sticks pour
leur simplicité d'utilisation, et leur prix modique.
Post by Guilhem Molines
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).
ma question: les ministres, pour prendre les decisions, ils demandent à
des experts non? et les experts, ils les trouvent où?
pour exemple: j'ai assité à une conference sur la plongée au trimix par
une des protagonistes de la commission qui a statué sur les modalités de
l'arreté concernant la plongée aux melanges (je precise: rien à voir
avec la fédé). Avec tout le respect que je dois à mes ainés, cet homme,
genre Moniteur National n°-40, semblait tout ignorer des configs matos
et des procedures utilisées par les tekkies actuels, ne jurant que par
l'Oceane et nous expliquant la necessité d'un matos adapté trimix
(sic)..., un gars vraissemblablement spéléo etait mort de rire (de
stupeur?) au fond de la salle.
Pour l'anecdote, sachez que s'il est légal de plonger jusqu'à 120m,
c'est parce que la decision a été prise alors qu'il etait sorti de la
salle (c'est lui qui le raconte, et il ne l'avait toujours pas digéré,
tenant mordicus du -80 max)
Il y a des jours ou ça tient à pas grand chose... un petit pb de
prostate et hop, un truc debile en moins ;-)
Post by Guilhem Molines
Note : pour ma pratique, je gonfle à très peu de frais avec un lyre et une
B50 (O2 industriel) dans mon garage. Mais avec les resposnabilités
associées, je ne ferais pas cela pour d'autres plongeurs et encore moins
pour des membres de club ...
oui oui, toujours ces histoires de responsabilité. De toute façon, à
force d'etre contraint d'ouvrir le parapluie, on en arrive à une prise
de risque par defaut de decision "amelioratrice", immobilisme...
Je suis bien d'accord avec toi pour dire que dans le fond, pas de risque
majeur à l'air à 30/40 (au delà, c'est plus discutable, car encore plus
aleatoire) mais si on peut ameliorer le truc... on parle d'evolution, du
futur quoi, dans quelques années, on fera quoi?
C'est pas gravé dans le marbre par Dieu le père qu'il faut etre defoncé
en plongée. Et je vois pas en quoi on complique les choses en proposant
l'usage d'un trimix normox. Soit on dit c'est peut etre mieux (il suffit
d'essayer) et on cherche à voir comment faciliter l'accés, soit on
decide d'emblée que c'est trop compliqué, et là forcement, on ne va
guère plus loin, et surtout on ne donne pas envie aux plongeurs de s'y
interesser.

C'est le job des fédés de demander des comptes aux decideurs sur les
fondements des decisions prises (quelle justification de la norme nitrox
par exemple?)

Je reste persuadé qui si les fédés puissantes en europe, la cmas...
s'etaient élevées bruyament contre cette norme, celle ci n'existerait
pas. On est en train de gober ça comme ça sans rien dire, comme si le
lobbying n'existait pas (à moins de "complicité").

amicalement
luc

PS: concernant la legislation des gaz, il y avait une autre solution:
obliger les gaziers à vider toutes les bouteilles avant de les gonfler...
Alain FORET
2003-08-26 07:23:27 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by luc
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
Post by Patrick CHENE
Contrainte liée au gonflage t'as vu ca où ?
Qui c'est qui la fixe aux autres la contrainte ?
C'est plutot un manque d'information en direction des club pour comment
fabriquer une station de gonflage NITROX à moindre cout.
Au matériel : Jusqu'à 40 % tu utilise ton matériel standard et ce n'est
pas
Post by Patrick CHENE
le prix de l'adhésif marron et du feutre indelébile qui va te pertuber à
ce
Post by Patrick CHENE
point là.
Il me semble que tu ignores tout des contraintes liées à l'activité.
1. Utiliser de l'oxygène industriel pour le faire respirer à des membres
d'un club est interdit. (quand on le fait pour soi même, c'est autre chose).
2. Utiliser de l'oxuygène médical est aussi interdit.
3. Il faudrait donc, dans l'absolu, de l'oxygène "plongée" que seul Air
Liquide propose, à des prix prohibitifs.
4. Autre solution : gonfler directement au Nitrox avec le compresseur (coût
d'installation de l'ordre de 5000 euros à 15000 euros)
tu parles des membranes, manifestement detronées par les sticks pour
leur simplicité d'utilisation, et leur prix modique.
Post by Guilhem Molines
5. Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille "classique" va
bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie. Il faudra des
bouteilles "service oxygène" avec un robinet DIN mâle (et donc un détendeur
DIN femelle).
ma question: les ministres, pour prendre les decisions, ils demandent à
des experts non? et les experts, ils les trouvent où?
Au CEN où cela s'est discuté, seule la délégation française (FFESSM, ANMP) a
défendu le point de vue consistant à conserver le matéril "classique jusqu'à
40% d'O2" ...

A+
Alain Foret
Vincent Daanen
2003-08-26 08:11:10 UTC
Permalink
Bonjour Alain et les autres,
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
[cut...]
ma question: les ministres, pour prendre les decisions, ils demandent à
des experts non? et les experts, ils les trouvent où?
Au CEN où cela s'est discuté, seule la délégation française (FFESSM, ANMP) a
défendu le point de vue consistant à conserver le matéril "classique jusqu'à
40% d'O2" ...
En France, il y a le comite consultatif (FFESSM, ANMP) mais quel est son
role exactement ?
En quoi est-il consulte par les instances dirigeantes ?
Deux exemples :
- cas des normes nitrox :
je te cite "Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille
"classique" va bientôt être interdit par le minsitère de l'industrie" :
le comite consultatif n'est pas ecoute (donc pas considere comme des
experts ??)
- cas de l'arrete sur la plongee aux Melanges d'Aout 2000 ou il y
avait un certain nombre d'inepsie que la 2F et l'ANMP vont tenter de
modifier : le comite a-t-il ete consulte et ecoute ?

Enfin ,quels sont les moyens de ce comite ? car si il n'a aucun moyen
pour faire admettre les choses "par ceux qui savent' (par rapport aux
deputes dont une grande majorite ne connait rien a la plongee) quel est
son utilité ??

Vincent
Vincent Daanen
2003-08-26 14:04:52 UTC
Permalink
merci de ces precisions
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
Post by Vincent Daanen
Bonjour Alain et les autres,
Post by Guilhem Molines
Bonjour,
[cut...]
ma question: les ministres, pour prendre les decisions, ils demandent à
des experts non? et les experts, ils les trouvent où?
Au CEN où cela s'est discuté, seule la délégation française (FFESSM,
ANMP) a
Post by Vincent Daanen
Post by Guilhem Molines
défendu le point de vue consistant à conserver le matéril "classique
jusqu'à
Post by Vincent Daanen
Post by Guilhem Molines
40% d'O2" ...
En France, il y a le comite consultatif (FFESSM, ANMP) mais quel est son
role exactement ?
En quoi est-il consulte par les instances dirigeantes ?
je te cite "Mettre de l'air enrichi en oxygène dans une bouteille
le comite consultatif n'est pas ecoute (donc pas considere comme des
experts ??)
Eh non ! Lorsque le ministère des l'Industrie prend des directives, le
comité consultatif de la plongée n'est pas consulté. Il n'est consulté que
pour ce qui est du ressort du ministère des Sports.
Post by Vincent Daanen
- cas de l'arrete sur la plongee aux Melanges d'Aout 2000 ou il y
avait un certain nombre d'inepsie que la 2F et l'ANMP vont tenter de
modifier : le comite a-t-il ete consulte et ecoute ?
Cela dépend. Il y a aussi l'INPP et l'Armée dans ce comité. Qui ont leur
vision des choses. De plus ce comité n'est que consultatif et ne participe
pas toujours à la rédaction finale des textes. En fait, s'il y a unanimité
des acteurs, l'avis peut passer. S'il y a désaccord, c'est le ministère qui
tranche ...
Post by Vincent Daanen
Enfin ,quels sont les moyens de ce comite ? car si il n'a aucun moyen
pour faire admettre les choses "par ceux qui savent' (par rapport aux
deputes dont une grande majorite ne connait rien a la plongee) quel est
son utilité ??
C'est un comité qui est consulté et cela fonctionne plutôt bien.
Maintenant, pour les lois, c'est vrai que cela se passe avec les députés.
Pour les questions relevant strictement de la plongées, c'est relativement
simple : les acteurs sont généralement entendus.
Quand des textes sont transversaux (Sport, Industrie ...), les choses sont
plus compliquées. Et quand il s'agit de retranscrire une norme européenne en
droit français, c'est quasiment le délire ! Pour les bouteilles, l'arrêté du
15 mars 2000 est sorti sans consultation des plongeurs ... car ils ne
représentent qu'une toute petite partie de la question. Les organismes
consultés ont plutôt été : APAVE, VERITAS, ASAP etc.
Cordialement,
Alain Foret
Post by Vincent Daanen
Vincent
Reivilo Snuved
2003-08-26 09:28:38 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
Au CEN où cela s'est discuté, seule la délégation française (FFESSM, ANMP) a
défendu le point de vue consistant à conserver le matéril "classique jusqu'à
40% d'O2" ...
Je ne suis pas fédéral de coeur, mais chapeau à la délégation française
d'avoir défendu ce point de vue de bon sens. Je me demande (sérieusement,
pas hypothéthiquement) ce que pense de ce futur règlement, un moniteur que
je connais bien, qui nous mixe chaque année des centaines de bouteilles de
Nx30 par entrainement continu dans des bouteilles normales (nettoyées par
prefectionnisme !). J'imagine l'amertume.
Guilhem Molines
2003-08-25 14:15:45 UTC
Permalink
Bonjour,

***@club-internet.fr,Internet a écrit:
<cut>
Post by Patrick CHENE
Petite enquête : A ceux qui plonge au NITROX, à combien fixez vous votre
ppo2 en fonction loisir, épaves, spéléo,travail fond ?
Pour ma part, je réitère 1,4 en spéléo et je ne suis pas le seul et nous ne
deplorons pas d'accident liée à une hyperoxy et 1,6 en loisir.
Personnellement, je planifie sur 1.4 si les conditions sont "normales",
c'est a dire en general courant modere et eau relativement chaude
(~20-26). Quand je plonge plus au nord, avec eau plus froide (~8-14) et
fort courant, je planifie a 1.2 - 1.3. C'est assez representatif de ce que
font les autres membres de mon club.

<cut>
Post by Patrick CHENE
Pour le prix de la source d'oxy, du stick et de l'analyseur se reporter à
mon mail précédent. Concernant l'analyseur d'O2 de Patrick Duffy (El
cheapo) sur son site Oxycheq, il est loin de se moquer de nous, il est réglo
dans les délais de traitement et d'expédition de la commande
Exact, je n'ai pas dit ca, mais on peut obtenir moins cher par d'autres
sources, il n'a pas toujours les meilleurs prix.

<cut>
Post by Patrick CHENE
Maintenant plongée avec un NITROX avec une déco comme si on était à l'air ce
n'est pas de l'optimisation mais ca va dans le sens de la sécu et ceci est
employé dans des plongées physiques.
Ca permet aussi de melanger les palanquees, je le fais souvent quand je
plonge avec des gens qui sont a l'air. Par contre, il faut gerer
proprement la deco en cas de partage du gaz.

<cut>

Merci pour ce long mail tres instructif.

A+

Guilhem
Patrick CHENE
2003-08-26 07:46:50 UTC
Permalink
Post by Guilhem Molines
<cut>
Post by Patrick CHENE
Pour le prix de la source d'oxy, du stick et de l'analyseur se reporter à
mon mail précédent. Concernant l'analyseur d'O2 de Patrick Duffy (El
cheapo) sur son site Oxycheq, il est loin de se moquer de nous, il est réglo
dans les délais de traitement et d'expédition de la commande
Exact, je n'ai pas dit ca, mais on peut obtenir moins cher par d'autres
sources, il n'a pas toujours les meilleurs prix.
Oui, oui on peut se procurer ailleurs (le magasin d'électronique du coin) et
à moins cher, mais je donne une référence qui fait ca proprement et à un
prix abordable. Et j'estime que des pistes comme celle d'oxycheq (et les
autres aussi) sont à donner car quand tu te lance dans l'expérience NITROX
tu pédale un peu dans la choucroute avant de trouver des solutions
"lowcost".
Combien de solutions d'approvisionnement lowcost ont-elle été donné durant
ce long échange de mails ? Et pourtant le sujet à été longuement abordé.

A+


Patrick
Emmanuel GEORGES
2003-08-26 11:38:08 UTC
Permalink
(...) Je brise le silence qui rassure certain !
Mon dieu, un Héros..................
Heureusement que notre Héros est arrivé pour nous ouvrir les yeux,
à nous, pôvres moniteurs fédéraux, délaissés par notre fédération,
notre mère bien-aimée..............................


Emmanuel.
Emmanuel GEORGES
2003-08-26 12:07:31 UTC
Permalink
Emmanuel : Qu'as tu apporté au long de cette discution, certe animée, qui
permettra à d'autre de prendre de l'info ??
Un peu d'humour ?.............. un chouia au moins....
non ? bon, tant pis, j'ai essayé au moins...........
Ce genre de contribution n'apporte rien. Et si tu es le l'encradrant que tu
prétend c'est bien dramatique.
Ah si, un autre truc aussi, l'adresse du site web de l'AFNOR
pour que tu puisse faire acte de candidature aux prochaines réunions
du CEN concernant le projet de norme EN 144-3...
oui, c'est moi qui l'ai dit ça..... j'y pensais plus............



Emmanuel.
Patrick CHENE
2003-08-26 12:26:58 UTC
Permalink
Si ca reste dans le cadre de l'humour, vas y défoule toi !

Concernant l'adresse de l'AFNOR, je l'ai. Et le système, je le connais bien
puisque c'est une partie majeur de mon job.
Mais c'est gentil de penser à moi.

A+

Patrick
Post by Emmanuel GEORGES
Emmanuel : Qu'as tu apporté au long de cette discution, certe animée, qui
permettra à d'autre de prendre de l'info ??
Un peu d'humour ?.............. un chouia au moins....
non ? bon, tant pis, j'ai essayé au moins...........
Ce genre de contribution n'apporte rien. Et si tu es le l'encradrant que tu
prétend c'est bien dramatique.
Ah si, un autre truc aussi, l'adresse du site web de l'AFNOR
pour que tu puisse faire acte de candidature aux prochaines réunions
du CEN concernant le projet de norme EN 144-3...
oui, c'est moi qui l'ai dit ça..... j'y pensais plus............
Emmanuel.
Alain FORET
2003-08-24 21:51:44 UTC
Permalink
Bonsoir,
Post by luc
Bonsoir à tous,
en suivant le fil sur les cours de niveau 2, je suis tombé sur les cours
de niveau 4 de E. Georges: felicitations pour ce travail tres clair, et
merci de le partager ainsi (mes commentaires portent sur le fond)
c'est alors qu'est apparue la confirmation de ce que j'avais deja
entendu dans une reunion de medecins federaux, à savoir que le melange
nitrox standard choisi par la fédé est le 40% (page 101, tableau des
profondeurs hyperoxiques)
quelqu'un pourrait-il donner une explication claire d'un choix aussi
bizarre?
si on voulait prouver à tous que c'est pas si génial que ça, il
suffisait de choisir le 40%!!!
melange "border line" en matière de securité et de facilité de
fabrication, donc cher.
sans compter qu'avec 1.2 bars de ppO2 confortable (cf effet narcotique
de l'O2 etc...), ça nous donne 20m de profondeur d'utilisation.
pourquoi aller payer un supplement pour faire un profil deja secu à l'air???
et puis la plongée à 30 "sans soucis" de l'apres midi (15 lignes plus
haut dans les avantages du nitrox), on la fait à l'air?
desolé d'etre un peu sarcastique, mais j'aimerais bien comprendre
Dommage que ce soit après avoir été sarcastique et pas avant :-)))))))


On plafonne les mélanges à 40% c'est tout.
Trois types de mélanges prévus a priori :

32/68 (prof max. selon seuil 1,4 / 1,5 ou 1,6 bar : 33 m / 36 m / 40)
36/64 (prof max. selon seuil 1,4 / 1,5 ou 1,6 bar : 28 m / 31 m / 34)
40/60 (prof max. selon seuil 1,4 / 1,5 ou 1,6 bar : 25 m / 27 m / 30)

Ce qui peut éventuellement porter à confusion, c'est le mélange 40/60 pour
ceux qui débutent (les niveau 1 qui souhaitent plonger Nitrox). Mais eux
sont, de toute manière, limités à 20 m par la réglementation (25 sous
conditions).

A mon tour d'être "un peu sarcastique" puisque ce soir c'est permis :-)

- Effet narcotique de l'O2. A mon avis, la narcose c'est plutôt réservé aux
gaz inertes (azote, hélium ...).
- La règle des 1,2 PpO2. La limite est 1,6 peut être relevée à 1,5 ou 1,4
(mais à 1,2 tu pousses fort ...)
- De plus, la diminution du seuil à 1,4 ou 1,5 est faite plus pour prendre
en compte l'accumulation d'O2 dans les plongées répétitives (le CNS% ou le
OLF% des ordis) )et non pour que pour diminuer les risque d'hyperoxie.

Bonnes plongées,
Alain Foret

Sources : Plongée Plaisir niveau 4, pages 111-113 et Manuel du moniteur
fédéral
luc
2003-08-25 01:17:28 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
Bonsoir,
Post by luc
Bonsoir à tous,
en suivant le fil sur les cours de niveau 2, je suis tombé sur les cours
de niveau 4 de E. Georges: felicitations pour ce travail tres clair, et
merci de le partager ainsi (mes commentaires portent sur le fond)
c'est alors qu'est apparue la confirmation de ce que j'avais deja
entendu dans une reunion de medecins federaux, à savoir que le melange
nitrox standard choisi par la fédé est le 40% (page 101, tableau des
profondeurs hyperoxiques)
quelqu'un pourrait-il donner une explication claire d'un choix aussi
bizarre?
si on voulait prouver à tous que c'est pas si génial que ça, il
suffisait de choisir le 40%!!!
melange "border line" en matière de securité et de facilité de
fabrication, donc cher.
sans compter qu'avec 1.2 bars de ppO2 confortable (cf effet narcotique
de l'O2 etc...), ça nous donne 20m de profondeur d'utilisation.
pourquoi aller payer un supplement pour faire un profil deja secu à
l'air???
Post by luc
et puis la plongée à 30 "sans soucis" de l'apres midi (15 lignes plus
haut dans les avantages du nitrox), on la fait à l'air?
desolé d'etre un peu sarcastique, mais j'aimerais bien comprendre
Dommage que ce soit après avoir été sarcastique et pas avant :-)))))))
On plafonne les mélanges à 40% c'est tout.
32/68 (prof max. selon seuil 1,4 / 1,5 ou 1,6 bar : 33 m / 36 m / 40)
36/64 (prof max. selon seuil 1,4 / 1,5 ou 1,6 bar : 28 m / 31 m / 34)
40/60 (prof max. selon seuil 1,4 / 1,5 ou 1,6 bar : 25 m / 27 m / 30)
Ce qui peut éventuellement porter à confusion, c'est le mélange 40/60 pour
ceux qui débutent (les niveau 1 qui souhaitent plonger Nitrox). Mais eux
sont, de toute manière, limités à 20 m par la réglementation (25 sous
conditions).
et bien voilà c'est clair!, en fait il y a trois melanges standards.
Post by Alain FORET
A mon tour d'être "un peu sarcastique" puisque ce soir c'est permis :-)
- Effet narcotique de l'O2. A mon avis, la narcose c'est plutôt réservé aux
gaz inertes (azote, hélium ...)
c'est une hypothese que je n'ai jamais reussi à bien documenter, je l'ai
vu passer dans certain textes sur le net, mais rien de tangible dans les
references dont je dispose
Post by Alain FORET
- La règle des 1,2 PpO2. La limite est 1,6 peut être relevée à 1,5 ou 1,4
(mais à 1,2 tu pousses fort ...)
c'est pas moi, c'est ce que je lis à dte et à ghe, plutot outre
atlantique d'ailleurs, le dogme reste 1.4 dans la documentation, mais je
l'ai dit, je bloque à 30m avec du 32%, c'est simple clair et secu, et ma
femme se sent mieux en deça de 1.30 en explo, alors qu'elle ne ressent
rien de particulier au palier oxy (?)
Post by Alain FORET
- De plus, la diminution du seuil à 1,4 ou 1,5 est faite plus pour prendre
en compte l'accumulation d'O2 dans les plongées répétitives (le CNS% ou le
OLF% des ordis) )et non pour que pour diminuer les risque d'hyperoxie.
oui, alors pourquoi pousser si fort le pourcentage d'O2 pour des
plongées en mono qui sont quasiment toutes dans la courbe à l'air, si
c'est pour les yoyos, il vaut peut etre mieux une bonne deco bien propre
à l'o2
pour m'amuser:
trois jours de plongée à deux plongées par jour au 32% (un we RTT...),
chaque plongée 40mn à 20m, decoplanner (10/80) me donne un CNS de 83% à
la fin de la 6ème plongée
au 40% cela donne 127% et ça s'ecrit en rouge...
c'est pourtant pas delirant comme programme, et dans les prerogatives de
niveau 1
Post by Alain FORET
Bonnes plongées,
Alain Foret
Sources : Plongée Plaisir niveau 4, pages 111-113 et Manuel du moniteur
fédéral
en tout cas merci d'avoir souri à mon mauvais caractere, et de cette réponse

amicalement
luc
jct
2003-08-25 20:37:48 UTC
Permalink
Pour les moniteurs c'est certain.
Mais cela ne fait pas un "marché" de grande envergure, donc les économies
d'échelle ne sont pas là et la pratique des plongeurs ne s'envole pas.
Rendez vous en Zélande à Schouwen Duiveland et je te démontre le
contraire quand tu veut :-)))
Même dans un petit pays avec une fédération de 45000 membres (NOB)
A+
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Alain FORET
2003-08-25 20:49:56 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by jct
Pour les moniteurs c'est certain.
Mais cela ne fait pas un "marché" de grande envergure, donc les économies
d'échelle ne sont pas là et la pratique des plongeurs ne s'envole pas.
Rendez vous en Zélande à Schouwen Duiveland et je te démontre le
contraire quand tu veut :-)))
Même dans un petit pays avec une fédération de 45000 membres (NOB)
A+
--
Jean-Claude Taymans
45000 ce n'est pas petit.
Combien de plongeur + moniteur nitrox (tout confondu) ?

A+
Alain Foret
jct
2003-08-25 21:04:43 UTC
Permalink
Post by Alain FORET
45000 ce n'est pas petit.
Combien de plongeur + moniteur nitrox (tout confondu) ?
A+
Alain Foret
En fait 45000 cest les membres NOB il ne sont pas tous certifiés si on
calcule pour les pays bas
il y a +/- 60000 certifiés (25000 CMAS le reste se réparti entre
PADI,SSI,IADS)
dans le magasin que je frequente régulièrement (Grevelingen duikstation)
au gonflage il y a plus ou moins une bouteille sur 15/20 qui est NITROX
(estimation)Il faut dire qu'en Zélande les conditions de plongée sont
propices au développement de cette technique

A+

On voit moins de recycleur mais ca commence
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Alain FORET
2003-08-25 21:16:30 UTC
Permalink
Bonsoir,

Ce qui correspond donc à environ 5% des plongeurs.

Soit 1250 personnes environ sur la base des 25000 que tu cites.

A+
Alain Foret
Post by jct
Post by Alain FORET
45000 ce n'est pas petit.
Combien de plongeur + moniteur nitrox (tout confondu) ?
A+
Alain Foret
En fait 45000 cest les membres NOB il ne sont pas tous certifiés si on
calcule pour les pays bas
il y a +/- 60000 certifiés (25000 CMAS le reste se réparti entre
PADI,SSI,IADS)
dans le magasin que je frequente régulièrement (Grevelingen duikstation)
au gonflage il y a plus ou moins une bouteille sur 15/20 qui est NITROX
(estimation)Il faut dire qu'en Zélande les conditions de plongée sont
propices au développement de cette technique
A+
On voit moins de recycleur mais ca commence
--
Jean-Claude Taymans
http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Pascal Constant
2003-08-25 21:09:52 UTC
Permalink
Voui mais là tu choisis des exemples hors-normes Jean-Claude ;-)
En Zeeland provincie, tout le monde sait bien que l'on ne trouve que
deux sortes d'individus le long des cotes et dans les campings : des
moules et des plongeurs ;-) et que c'est sûrement cette parcelle
d'Europe qui possède le plus grand nombre de stations de gonflage et
magasins de plongée au km2... et le prix de gonflage est bien
directement proportionnel au nombre de plongeur lui. D'ailleurs n'est-ce
pas PADI qui se développe le plus en ce moment ? C'est vrai cela plonge
Nitrox, c'est bien, très bien même; mais c'entait juste un esprit
commercial à prendre... et là, il est bien ancré.

Pascal cé (qui loue des 15L Nitrox pour 6 EUR et qui paye sa
consommation d'O2 pur en 15L avec détendeur et mano... au M3 consommé)
Post by jct
Rendez vous en Zélande à Schouwen Duiveland et je te démontre le
contraire quand tu veut :-)))
Même dans un petit pays avec une fédération de 45000 membres (NOB)
A+
jct
2003-08-25 21:23:23 UTC
Permalink
Post by Pascal Constant
Voui mais là tu choisis des exemples hors-normes Jean-Claude ;-)
Hors normes? lesquelles :-))) le paysage Néerlandais de la plongée est
conforme au paysage mondial de la plongée à mon avis :-)))
Post by Pascal Constant
En Zeeland provincie, tout le monde sait bien que l'on ne trouve que
deux sortes d'individus le long des cotes et dans les campings : des
moules et des plongeurs ;-)
Je ne suis pas aussi restrictif, il y a aussi les huitres :-))) et plus
sérieusement des promeneurs, des pêcheurs, des véliplanchistes, des
navigateurs, des ornithologues ....


et que c'est sûrement cette parcelle
Post by Pascal Constant
d'Europe qui possède le plus grand nombre de stations de gonflage et
magasins de plongée au km2...
Je ne suis pas sur je pense que dans le midi et Estartit il doit quand
meme en y avoir plus :-)))
D'ailleurs n'est-ce pas PADI qui se développe le plus en ce moment ?
oui ainsi que toutes les organisations membre du RSTC Europe
(PADI,IDEA,SSI,) comme partout dans le monde sauf peut etre ...:-)))
--
Jean-Claude Taymans
***@pi.be
***@ht.st

http://www.jctdive.ht.st
http://www.jct.be.tf/
http://www.zelande.be.tf/
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...