Discussion:
consignes compresseur
(trop ancien pour répondre)
"ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
2007-12-12 12:23:53 UTC
Permalink
Bonjour,
je suis à la recherche de l'affichage et des consignes de sécurité dans un
local de compresseur, je n'arrive plus à mettre la main dessus...
merci
°°°°
francis nowak
2007-12-12 16:59:50 UTC
Permalink
bonsoir
http://ctn.ffessm.fr/tele_tiv/CDTIV/UC06_Chaine_air/UC6.6_Consignes_charg.pdf
bonne lecture
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
je suis à la recherche de l'affichage et des consignes de sécurité dans un
local de compresseur, je n'arrive plus à mettre la main dessus...
merci
°°°°
"ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
2007-12-12 18:18:43 UTC
Permalink
bonsoir
merci, je respire.....
°°°°
Le Fou
2007-12-12 18:50:18 UTC
Permalink
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
je suis à la recherche de l'affichage et des consignes de sécurité dans un
local de compresseur, je n'arrive plus à mettre la main dessus...
francis nowak a écrit :
http://ctn.ffessm.fr/tele_tiv/CDTIV/UC06_Chaine_air/UC6.6_Consignes_charg.pd
f

Quelqu'un sait comment on vérifie le bon fonctionnement de la soupape de
sûreté AVANT de mettre en route ?

J'adôôôôre les textes de la FFESSM... ;-)

--
A' tchao

Le Fou
http://shippylelivre.free.fr/
http://gloupclub.free.fr/
http://www.ffessm-cd84.com/
apd
2007-12-13 07:08:58 UTC
Permalink
Post by francis nowak
bonsoir
http://ctn.ffessm.fr/tele_tiv/CDTIV/UC06_Chaine_air/UC6.6_Consignes_charg.pdf
bonne lecture
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
je suis à la recherche de l'affichage et des consignes de sécurité dans un
local de compresseur, je n'arrive plus à mettre la main dessus...
merci
°°°°
Bonjour,
rajouter, en gros caractères, que l'accès à la station de gonflage est
réservé aux personnes autorisées-habilitées-...ées (voir statuts et RI
du club).
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si
les dangers ne sont pas évidents.

apd.
Tonio
2007-12-15 08:27:50 UTC
Permalink
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
rajouter, en gros caractères, que l'accès à la station de gonflage est
réservé aux personnes autorisées-habilitées-...ées (voir statuts et RI
du club).
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si
les dangers ne sont pas évidents.
apd.
Salut,

Et dire que des milliers de plongeurs hors de france le font chaque
jour. D'aiileurs faut que j'aille gonfler mes blocs...
--
Tonio
Christophe wanadoo
2007-12-15 09:00:28 UTC
Permalink
salut
Post by Tonio
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
rajouter, en gros caractères, que l'accès à la station de gonflage
est réservé aux personnes autorisées-habilitées-...ées (voir statuts
et RI du club).
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si
les dangers ne sont pas évidents.
apd.
Salut,
Et dire que des milliers de plongeurs hors de france le font chaque
jour. D'aiileurs faut que j'aille gonfler mes blocs...
ben didonc,
je l'ai echappé belle alors :)

avec des idées comme celle là
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si
les dangers ne sont pas évidents
on vire à l'elitisme.
Chacun son truc : personnellement, je prefere apprendre à ceux qui ne savent
pas plutot que de reserver à une certaine catégorie de personnes (et je note
que beaucoup partagent mon point de vue : certains portent meme le titre de
moniteur).

A part ça, quels sont les risques dans un local de gonflage ?
un flex qui pete ?

si tu ne "dors" pas sur les blocs, (en gros, que tu ne rentres dedans que
pour purger et controler la pression), tu reduis quand meme les risques, non
?


bon week

Christophe 38
JPP
2007-12-15 09:24:21 UTC
Permalink
Post by Christophe wanadoo
salut
Post by Tonio
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
rajouter, en gros caractères, que l'accès à la station de gonflage
est réservé aux personnes autorisées-habilitées-...ées (voir statuts
et RI du club).
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si
les dangers ne sont pas évidents.
apd.
Salut,
Et dire que des milliers de plongeurs hors de france le font chaque
jour. D'aiileurs faut que j'aille gonfler mes blocs...
ben didonc,
je l'ai echappé belle alors :)
avec des idées comme celle là
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si
les dangers ne sont pas évidents
on vire à l'elitisme.
Chacun son truc : personnellement, je prefere apprendre à ceux qui ne savent
pas plutot que de reserver à une certaine catégorie de personnes (et je note
que beaucoup partagent mon point de vue : certains portent meme le titre de
moniteur).
A part ça, quels sont les risques dans un local de gonflage ?
un flex qui pete ?
si tu ne "dors" pas sur les blocs, (en gros, que tu ne rentres dedans que
pour purger et controler la pression), tu reduis quand meme les risques, non
?
bon week
Christophe 38
---
Bonjour
Dans une boite ou nous bossions sur de l'air HP nous faisions une petite
démo des effets destructeurs de cette énergie à l'intention des jeunes. Nous
mettions un simple boulon dans un tube de 2 mètres environ et nous le
chassions avec de l'air à 8 bar seulement, en général le boulon pénétrait
dans un bidon de 200 litres.
JPP
Alain Foret
2007-12-15 10:01:56 UTC
Permalink
Bonjour
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Post by francis nowak
bonsoir
http://ctn.ffessm.fr/tele_tiv/CDTIV/UC06_Chaine_air/UC6.6_Consignes_charg.pdf
bonne lecture
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
je suis à la recherche de l'affichage et des consignes de sécurité dans
un local de compresseur, je n'arrive plus à mettre la main dessus...
merci
°°°°
Bonjour,
rajouter, en gros caractères, que l'accès à la station de gonflage est
réservé aux personnes autorisées-habilitées-...ées (voir statuts et RI du
club).
Petite précision : cette obligation vient de l'arrêté du 15 masr 2000, pas
des statuts ou RI du club.
« Le personnel chargé de la conduite d'équipements sous pression doit être

formé et compétent pour surveiller et prendre toute initiative nécessaire à

leur exploitation sans danger » (art. 8 arrêté du 15 mars 2000).


Consignes intégrant cela : http://www.plongee-plaisir.com/pdf/consignes.pdf

A+
Alain Foret
Bob
2007-12-15 10:44:39 UTC
Permalink
Bjr,
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si les
dangers ne sont pas évidents.
Faut pas exagérer quand même !
Quels sont les risques dans un local gonflage ?
* Un flexible qui pète ?
Petit diamètre donc beaucoup de bruit et pas de gros risques (un peu de
risque fouettement)
* Un joint qui pète ?
Peu de débit. Beaucoup de bruit pour pas grand chose.
* Un bloc ou tampon qui explose ?
Si les épreuves et TIV sont faits correctement et au bon moment, la
probabilité est très faible.
<=> en évitant de se "balader" dans un local où l'on gonfle des blocs, on
minimise considérablement des risques déjà très faibles.


Transport - Stockage => Chute de bloc
C'est à ce moment que je vois le plus gros risque. Blocs gonflés qui
s'entrechoquent, stockés debout sur le quai ou sur le bateau et laissés sans
surveillance donc risquant de tomber, ..., et risque donc au niveau de la
robinetterie qui est l'élément le plus fragile.
Mais là, plus d'habilitation ou d'autorisation, c'est le quotidien de ts les
plongeurs quelquesoient leurs niveaux et connaissances.

Bob
Alain Foret
2007-12-15 11:37:31 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Bob
Bjr,
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même si les
dangers ne sont pas évidents.
Faut pas exagérer quand même !
Quels sont les risques dans un local gonflage ?
* Un flexible qui pète ?
Petit diamètre donc beaucoup de bruit et pas de gros risques (un peu de
risque fouettement)
* Un joint qui pète ?
Peu de débit. Beaucoup de bruit pour pas grand chose.
* Un bloc ou tampon qui explose ?
Si les épreuves et TIV sont faits correctement et au bon moment, la
probabilité est très faible.
<=> en évitant de se "balader" dans un local où l'on gonfle des blocs, on
minimise considérablement des risques déjà très faibles.
Tu oublies juste le risque principal, qui a causé des morts et des handicaps
à vie ces dernières années : projection de la robinetterie.
Et quand ça arrive, le seul souffle peut te casser les jambes à distance ...
vécu (par sur moi, mais arrivé à des copains qui était quelques mètres plus
près du gonflage :-(

Sans parler de la robinetterie qui peut t'arracher un bras, la tête, etc.
C'est comme une bombe.

Alain Foret
Christophe wanadoo
2007-12-15 13:14:44 UTC
Permalink
Bonjour Alain
Bonjour à tous,
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
Post by Bob
Bjr,
Post by apd
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même
si les dangers ne sont pas évidents.
Faut pas exagérer quand même !
Quels sont les risques dans un local gonflage ?
* Un flexible qui pète ?
Petit diamètre donc beaucoup de bruit et pas de gros risques (un
peu de risque fouettement)
* Un joint qui pète ?
Peu de débit. Beaucoup de bruit pour pas grand chose.
* Un bloc ou tampon qui explose ?
Si les épreuves et TIV sont faits correctement et au bon moment, la
probabilité est très faible.
<=> en évitant de se "balader" dans un local où l'on gonfle des
blocs, on minimise considérablement des risques déjà très faibles.
Tu oublies juste le risque principal, qui a causé des morts et des
handicaps à vie ces dernières années : projection de la robinetterie.
Et quand ça arrive, le seul souffle peut te casser les jambes à
distance ... vécu (par sur moi, mais arrivé à des copains qui était
quelques mètres plus près du gonflage :-(
Sans parler de la robinetterie qui peut t'arracher un bras, la tête,
etc. C'est comme une bombe.
Alain Foret
sans nier ce risque que tu cites exactement avec forces description, je me
permet de relativiser :
si on reprend les chiffres de l'etude socio economique de 2005, il y aurait
250 000 plongeurs en France.
En prenant la statistique basse de plongées, 10 par an, cela fait 2 millions
cinq cent mille gonflages, rien que pour les plongées plus les entrainements
en piscine.
Donc, un chiffre copieux.

Nous n'avons pas connaissance d'un fait par an, donc une probabilité
inferieure à 1 cas pour deux millions cinq cent mille...

si on reporte cette probabilité à celle des accidents de decompression, la
statistique acceptée est d'un accident pour 6500 à 10 000 plongées.

En gros, nous avons un "probleme grave", un accident avec une bouteille tous
les 250 accidents de plongée.

Je n'ose pas faire le rapport avec les accidents de la vie de tous les
jours, avec l'usage de la voiture ou celle du lit (eh oui, quand on voit le
nombre de personnes qui meurent dans leur lit ;) ..).

Je rappelle que la vie est une activité dangereuse qui se termine toujours
fatalement.

Et plutot qu'interdire, baliser, je pense qu'il vaut mieux éduquer,
enseigner, apprendre ce qu'il faut faire et surtout éviter.

Belles bulles rafraichies, en ce moment


Christophe 38
Jcde
2007-12-15 13:50:25 UTC
Permalink
Post by Christophe wanadoo
Bonjour Alain
Bonjour à tous,
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
sans nier ce risque que tu cites exactement avec forces description, je me
si on reprend les chiffres de l'etude socio economique de 2005, il y
aurait 250 000 plongeurs en France.
En prenant la statistique basse de plongées, 10 par an, cela fait 2
millions cinq cent mille gonflages, rien que pour les plongées plus les
entrainements en piscine.
Donc, un chiffre copieux.
Nous n'avons pas connaissance d'un fait par an, donc une probabilité
inferieure à 1 cas pour deux millions cinq cent mille...
si on reporte cette probabilité à celle des accidents de decompression, la
statistique acceptée est d'un accident pour 6500 à 10 000 plongées.
En gros, nous avons un "probleme grave", un accident avec une bouteille
tous les 250 accidents de plongée.
Je n'ose pas faire le rapport avec les accidents de la vie de tous les
jours, avec l'usage de la voiture ou celle du lit (eh oui, quand on voit
le nombre de personnes qui meurent dans leur lit ;) ..).
Je rappelle que la vie est une activité dangereuse qui se termine toujours
fatalement.
Et plutot qu'interdire, baliser, je pense qu'il vaut mieux éduquer,
enseigner, apprendre ce qu'il faut faire et surtout éviter.
Belles bulles rafraichies, en ce moment
Christophe 38
___________________________________________
Hello futur retraité :-))

Sans vouloir reprendre la question existentielle de la poule et de
l'oeuf, n'est-ce pas justement parce que la réglementation réserve la
manipulation des stations de compression et du gonflage à des "personnes
habilitées" qu'il y a si peu d'accident ?
En tous cas, dans notre club, les gonflages sont réservées aux personnes
habilitées (--> formées), seules titulaires de la clef de l'interrupteur de
démarrage du compresseur, et ce, sous la responsabilité du président qui
signe la liste exhaustive des habilités.

Quant aux risques dans un local gonflage, ils sont nombreux et bien
présents : je te renvoie à l'excellent document de Sylvain Pujolle sur le
sujet :
http://cjoint.com/?mpoNZZlQpf dans lequel l'ensemble des risques est traité
avec une approche professionnelle qui me plait bien.

@+
JC

PS : tu viens au salon ?
Christophe wanadoo
2007-12-15 17:47:13 UTC
Permalink
salut Le Dauphyard,
Post by Jcde
Post by Christophe wanadoo
Bonjour Alain
Bonjour à tous,
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
sans nier ce risque que tu cites exactement avec forces description,
si on reprend les chiffres de l'etude socio economique de 2005, il y
aurait 250 000 plongeurs en France.
En prenant la statistique basse de plongées, 10 par an, cela fait 2
millions cinq cent mille gonflages, rien que pour les plongées plus
les entrainements en piscine.
Donc, un chiffre copieux.
Nous n'avons pas connaissance d'un fait par an, donc une probabilité
inferieure à 1 cas pour deux millions cinq cent mille...
si on reporte cette probabilité à celle des accidents de
decompression, la statistique acceptée est d'un accident pour 6500 à
10 000 plongées. En gros, nous avons un "probleme grave", un accident
avec une
bouteille tous les 250 accidents de plongée.
Je n'ose pas faire le rapport avec les accidents de la vie de tous
les jours, avec l'usage de la voiture ou celle du lit (eh oui, quand
on voit le nombre de personnes qui meurent dans leur lit ;) ..).
Je rappelle que la vie est une activité dangereuse qui se termine
toujours fatalement.
Et plutot qu'interdire, baliser, je pense qu'il vaut mieux éduquer,
enseigner, apprendre ce qu'il faut faire et surtout éviter.
Belles bulles rafraichies, en ce moment
Christophe 38
___________________________________________
Hello futur retraité :-))
Sans vouloir reprendre la question existentielle de la poule et de
l'oeuf, n'est-ce pas justement parce que la réglementation réserve la
manipulation des stations de compression et du gonflage à des
"personnes habilitées" qu'il y a si peu d'accident ?
En tous cas, dans notre club, les gonflages sont réservées aux
personnes habilitées (--> formées), seules titulaires de la clef de
l'interrupteur de démarrage du compresseur, et ce, sous la
responsabilité du président qui signe la liste exhaustive des
habilités.
Quant aux risques dans un local gonflage, ils sont nombreux et bien
présents : je te renvoie à l'excellent document de Sylvain Pujolle
http://cjoint.com/?mpoNZZlQpf dans lequel l'ensemble des risques est
traité avec une approche professionnelle qui me plait bien.
@+
JC
PS : tu viens au salon ?
merci de ton pdf (tres instructif).

Une des pistes des accidents, une que j'ai remarqué, c'est les erreurs
possibles de filetage entre le 3/4 gaz et le 25/200 ou le 25/2.

Cette piste est toujours valide mais les blocs en 3/4 gaz deviennent plus
rares, donc les risques de confusion plus rares également.
L'été dernier, dans un pays du pourtour méditerranéen, il y a eu mort, comme
ça.

Au gonflage, le robinet a sauté et a tué le préposé au gonflage.
Un ami de la victime m'a donné l'explication (qui n'a pas grand chose à voir
avec la plongée) : la reserve bloquait et se manipulait mal.
N'étant pas outillé pour la réparer, ils ont laissé le bloc au mécano du
coin qui a réparé la reserve en démontant à coup de masse et en ne
resserrant pas le robinet au remontage.

Le bloc a été remis sur la rampe sans verifier avec les degats que l'on
sait.

Pour la partie reglementation qui reserve l'acces aux seules personnes
habilités... je ne suis pas certains que le faible nombre d'accident en soit
la resultante : Murphy doit faire des heures supp' ailleurs aussi (par
exemple, un préposé au gonflage oxy qui fume autour des blocs (la B50, la
lyre et le bloc de reception..) C'est sur que ça ne va pas peter mais je
goute peu les risques ajoutés aux risques que l'on ne peut pas eviter...

Une des autres causes peut etre le filetage de la robinetterie ou celle du
bloc dont les filets lachent : la parade ?
depuis 2005 (de mémoire) au moment de la reepreuve, il faut apporter le bloc
et le robicot qui sont testés au niveau du filetage (passe/passe pas). Ca ne
garantit pas grand chose (surtout si un petit malin remonte un autre robinet
sur le bloc) mais au moins, cela permet d'ecarter les elements foireux.

Enfin, lors des manipulations, un bloc qui tombe sur le robinet peut aussi
faire des dégats...

Enfin, il y a aussi des compresseurs perso et pas forcement plus d'accidents
dans ce cas là ; parmi les membres d'une assoc dont je suis membre, je pense
qu'il y a au moins 20 compresseurs dans les garages, je ne compte pas les B
50 d'helium ou celles d'oxy...


sinon, quelque chose a du m'echapper (avec un trait d'humour, quand meme ) :
quelle formation, qui la fait, pour gonfler les blocs ? quel diplome
(attestation) sanctionne ça ?

et comment faire, donc, serieusement, pour eviter ça ? (identifier d'une
maniere indélébiles les robinets et les blocs en 3/4 gaz pour eviter les
confusions ? travailler soigneusement et eviter de mettre tous les robicots
dans le meme seau en meme temps ??? (mais ça devrait etre dejà une
evidence) ) Laisser bosser tranquillement les TIV qui savent faire pour
eviter les distractions.


sinon, JC, je serai au salon vendredi matin et samedi matin, en touriste...


belles bulles

Christophe 38
Alain Foret
2007-12-15 14:19:23 UTC
Permalink
Bonsoir Christophe,
Post by Christophe wanadoo
Bonjour Alain
Bonjour à tous,
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
Post by Bob
Bjr,
Post by apd
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même
si les dangers ne sont pas évidents.
Faut pas exagérer quand même !
Quels sont les risques dans un local gonflage ?
* Un flexible qui pète ?
Petit diamètre donc beaucoup de bruit et pas de gros risques (un
peu de risque fouettement)
* Un joint qui pète ?
Peu de débit. Beaucoup de bruit pour pas grand chose.
* Un bloc ou tampon qui explose ?
Si les épreuves et TIV sont faits correctement et au bon moment, la
probabilité est très faible.
<=> en évitant de se "balader" dans un local où l'on gonfle des
blocs, on minimise considérablement des risques déjà très faibles.
Tu oublies juste le risque principal, qui a causé des morts et des
handicaps à vie ces dernières années : projection de la robinetterie.
Et quand ça arrive, le seul souffle peut te casser les jambes à
distance ... vécu (par sur moi, mais arrivé à des copains qui était
quelques mètres plus près du gonflage :-(
Sans parler de la robinetterie qui peut t'arracher un bras, la tête,
etc. C'est comme une bombe.
Alain Foret
sans nier ce risque que tu cites exactement avec forces description, je me
si on reprend les chiffres de l'etude socio economique de 2005, il y
aurait 250 000 plongeurs en France.
En prenant la statistique basse de plongées, 10 par an, cela fait 2
millions cinq cent mille gonflages, rien que pour les plongées plus les
entrainements en piscine.
Donc, un chiffre copieux.
Nous n'avons pas connaissance d'un fait par an, donc une probabilité
inferieure à 1 cas pour deux millions cinq cent mille...
si on reporte cette probabilité à celle des accidents de decompression, la
statistique acceptée est d'un accident pour 6500 à 10 000 plongées.
En gros, nous avons un "probleme grave", un accident avec une bouteille
tous les 250 accidents de plongée.
Je n'ose pas faire le rapport avec les accidents de la vie de tous les
jours, avec l'usage de la voiture ou celle du lit (eh oui, quand on voit
le nombre de personnes qui meurent dans leur lit ;) ..).
Je rappelle que la vie est une activité dangereuse qui se termine toujours
fatalement.
Et plutot qu'interdire, baliser, je pense qu'il vaut mieux éduquer,
enseigner, apprendre ce qu'il faut faire et surtout éviter.
Tu me déçois Christophe :-))))

Sérieusement, ton raisonnement est biaisé par la fait que les X millions de
plongeurs ne sont tout simplement jamais en contact avec une bouteille en
cours de gonflage et qu'ils ne s'occupent pas de cette opération.

Laisse faire n'importe qui dans une station de gonflage et tu verras ton
approche statistique ...

A+
Alain Foret
Christophe wanadoo
2007-12-15 17:42:34 UTC
Permalink
Re bonsoir, Alain Re, à tous,
Post by Alain Foret
Bonsoir Christophe,
Post by Christophe wanadoo
Bonjour Alain
Bonjour à tous,
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
Post by Bob
Bjr,
Post by apd
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même
si les dangers ne sont pas évidents.
Faut pas exagérer quand même !
Quels sont les risques dans un local gonflage ?
* Un flexible qui pète ?
Petit diamètre donc beaucoup de bruit et pas de gros risques (un
peu de risque fouettement)
* Un joint qui pète ?
Peu de débit. Beaucoup de bruit pour pas grand chose.
* Un bloc ou tampon qui explose ?
Si les épreuves et TIV sont faits correctement et au bon moment,
la probabilité est très faible.
<=> en évitant de se "balader" dans un local où l'on gonfle des
blocs, on minimise considérablement des risques déjà très faibles.
Tu oublies juste le risque principal, qui a causé des morts et des
handicaps à vie ces dernières années : projection de la
robinetterie. Et quand ça arrive, le seul souffle peut te casser
les jambes à distance ... vécu (par sur moi, mais arrivé à des
copains qui était quelques mètres plus près du gonflage :-(
Sans parler de la robinetterie qui peut t'arracher un bras, la tête,
etc. C'est comme une bombe.
Alain Foret
sans nier ce risque que tu cites exactement avec forces description,
si on reprend les chiffres de l'etude socio economique de 2005, il y
aurait 250 000 plongeurs en France.
En prenant la statistique basse de plongées, 10 par an, cela fait 2
millions cinq cent mille gonflages, rien que pour les plongées plus
les entrainements en piscine.
Donc, un chiffre copieux.
Nous n'avons pas connaissance d'un fait par an, donc une probabilité
inferieure à 1 cas pour deux millions cinq cent mille...
si on reporte cette probabilité à celle des accidents de
decompression, la statistique acceptée est d'un accident pour 6500 à
10 000 plongées. En gros, nous avons un "probleme grave", un accident
avec une
bouteille tous les 250 accidents de plongée.
Je n'ose pas faire le rapport avec les accidents de la vie de tous
les jours, avec l'usage de la voiture ou celle du lit (eh oui, quand
on voit le nombre de personnes qui meurent dans leur lit ;) ..).
Je rappelle que la vie est une activité dangereuse qui se termine
toujours fatalement.
Et plutot qu'interdire, baliser, je pense qu'il vaut mieux éduquer,
enseigner, apprendre ce qu'il faut faire et surtout éviter.
Tu me déçois Christophe :-))))
Sérieusement, ton raisonnement est biaisé par la fait que les X
millions de plongeurs ne sont tout simplement jamais en contact avec
une bouteille en cours de gonflage et qu'ils ne s'occupent pas de
cette opération.
Laisse faire n'importe qui dans une station de gonflage et tu verras
ton approche statistique ...
A+
Alain Foret
mais où est le risque ? qu'est ce qui provoque la séparation de 2 morceaux
du blocs ?
le gonfleur ou le bloc avec le robinet faiblard ?
Que ton gonfleur soit breveté de ce que l'on veut, gas blender ou tout ce
que l'on veut avec X années de gonflage, ou N1 plein de bonne volonté, si le
filetage, la liaison entre les deux élements est faible, le gonfleur n'est
pas l'element determinant qui va éviter : il subira.

Et j'ai vu pas mal de magasins, de clubs où les compresseurs sont juste
derriere une cloison, une barriere, un bout' ... Je sais que nous sommes en
France et que le fameux nuage de Tchernobyl a fait demi tour à la vue de nos
frontieres mais je ne pense pas que ces moyens soient en mesure d'arreter le
blast d'une décompression... (donc, si on veut etre serieux, faut l'etre
jusqu'au bout )...Et si ça doit peter, ce ne sera pas une erreur du préposé
qui n'a fait que brancher un bloc sur un compresseur mais un probleme
métallurgique (et là, le gonfleur n'en peut mais) ; par contre, les
gens/clients/voisins seront aux premieres loges.

@+

Christophe ;) 38
Gerard95
2007-12-15 15:33:40 UTC
Permalink
Post by Christophe wanadoo
Bonjour Alain
Bonjour à tous,
Post by "ping" <lleloulo@@=tiscali.fr>
Bonjour,
Post by Bob
Bjr,
Post by apd
La manipulation de gaz à presque 300 bars ne s'improvise pas, même
si les dangers ne sont pas évidents.
Faut pas exagérer quand même !
Quels sont les risques dans un local gonflage ?
* Un flexible qui pète ?
Petit diamètre donc beaucoup de bruit et pas de gros risques (un
peu de risque fouettement)
* Un joint qui pète ?
Peu de débit. Beaucoup de bruit pour pas grand chose.
* Un bloc ou tampon qui explose ?
Si les épreuves et TIV sont faits correctement et au bon moment, la
probabilité est très faible.
<=> en évitant de se "balader" dans un local où l'on gonfle des
blocs, on minimise considérablement des risques déjà très faibles.
Tu oublies juste le risque principal, qui a causé des morts et des
handicaps à vie ces dernières années : projection de la robinetterie.
Et quand ça arrive, le seul souffle peut te casser les jambes à
distance ... vécu (par sur moi, mais arrivé à des copains qui était
quelques mètres plus près du gonflage :-(
Sans parler de la robinetterie qui peut t'arracher un bras, la tête,
etc. C'est comme une bombe.
Alain Foret
sans nier ce risque que tu cites exactement avec forces description, je me
si on reprend les chiffres de l'etude socio economique de 2005, il y aurait
250 000 plongeurs en France.
En prenant la statistique basse de plongées, 10 par an, cela fait 2 millions
cinq cent mille gonflages, rien que pour les plongées plus les entrainements
en piscine.
Donc, un chiffre copieux.
Nous n'avons pas connaissance d'un fait par an, donc une probabilité
inferieure à 1 cas pour deux millions cinq cent mille...
si on reporte cette probabilité à celle des accidents de decompression, la
statistique acceptée est d'un accident pour 6500 à 10 000 plongées.
En gros, nous avons un "probleme grave", un accident avec une bouteille tous
les 250 accidents de plongée.
Je n'ose pas faire le rapport avec les accidents de la vie de tous les jours,
avec l'usage de la voiture ou celle du lit (eh oui, quand on voit le nombre
de personnes qui meurent dans leur lit ;) ..).
Je rappelle que la vie est une activité dangereuse qui se termine toujours
fatalement.
Et plutot qu'interdire, baliser, je pense qu'il vaut mieux éduquer,
enseigner, apprendre ce qu'il faut faire et surtout éviter.
Belles bulles rafraichies, en ce moment
Christophe 38
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à
tout moment. Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les
personnes habilitées/autorisées sont formées, et pour lever toute
ambiguité la liste est affichée. Et pour être encore plus propre, les
consignes d'utilisation sont écrites et disponibles.
C'est pas compliqué. C'est propre.
Bob
2007-12-15 16:19:30 UTC
Permalink
Slt Gérard,

"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à tout
moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des stations de
gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un compresseur ?
Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais sans plus.

Bob
Christophe wanadoo
2007-12-15 17:46:51 UTC
Permalink
salut Bob,
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à
tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des stations de
gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un compresseur ?
Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais sans plus.
Bob
et en Suisse, pareil ;
ont ils plus d'accidents que chez nous ?
En Espagne, au moins en Catalogne, les autorités obligent (pour 2008, de
mémoire) les centres à avoir un local "blindé" dans lequel les gonflages se
font pour preserver l'entourage au cas ou.. (ça me semble plus utile)..

Christophe 38
Gerard95
2007-12-15 21:31:22 UTC
Permalink
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à tout
moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des stations de
gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un compresseur ?
Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais sans plus.
Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton" qui
te garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage est deja
sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et de
précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont pas.
Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret
d'urgence (qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de
fouet ... brefs quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un sur
la bete.
le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre tout en
oeuvre pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et
effectivement plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
Patrick D.
2007-12-16 07:57:44 UTC
Permalink
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à
tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des stations de
gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un compresseur ?
Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais sans plus.
Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton" qui
te garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage est deja
sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et de
précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont pas.
Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret
d'urgence (qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de
fouet ... brefs quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un sur la
bete.
le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre tout en
oeuvre pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et
effectivement plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
voilà
sur une des rampes du club, je gonfle les bouteilles, parce qu'on m'a
appris à le faire.
le compresseur, les purges des B50, et tout le reste, je n'y touche pas,
je ne sais pas.
--
* enlevez '.don't.spam' et '.invalid' de mon adresse eMail si vous voulez
m'écrire *
* Donne un poisson à un homme, il aura à manger pour un jour
* Apprends-lui à pêcher, il aura à manger pour tous les jours de sa vie*
Christophe
2007-12-16 12:53:09 UTC
Permalink
Bonjour Gérard,
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à
tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des stations de
gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un compresseur ?
Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais sans plus.
Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton" qui te
garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage est deja
sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et de
précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont pas.
Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret d'urgence
(qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de fouet ... brefs
quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un sur la bete.
le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre tout en oeuvre
pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et effectivement
plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
je suis tres curieux de savoir où, en France, le gonflage est en libre
service.
Je sais où cela pourrait ouvrir pour le printemps et juste pour de l'air....
mais, sinon, je ne connais pas de lieu où le compresseur est en libre
service, en France.
J'ai certainement des lacunes


Belles bulles

Christophe 38
Gerard95
2007-12-16 16:00:47 UTC
Permalink
Post by Christophe
Bonjour Gérard,
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à tout
moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des stations de
gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un compresseur ?
Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais sans plus.
Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton" qui te
garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage est deja
sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et de
précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont pas.
Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret d'urgence
(qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de fouet ... brefs
quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un sur la bete.
le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre tout en oeuvre
pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et effectivement plus
le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
je suis tres curieux de savoir où, en France, le gonflage est en libre
service.
Je sais où cela pourrait ouvrir pour le printemps et juste pour de l'air....
mais, sinon, je ne connais pas de lieu où le compresseur est en libre
service, en France.
J'ai certainement des lacunes
Belles bulles
Christophe 38
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.

A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du être
stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes dans tous
les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
Christophe wanadoo
2007-12-16 17:27:07 UTC
Permalink
Bonsoir Gérard,
Post by Gerard95
Post by Christophe
Bonjour Gérard,
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe
qui à tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des
stations de gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un
compresseur ? Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais
sans plus. Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton"
qui te garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage
est deja sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et
de précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont
pas. Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret
d'urgence (qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de
fouet ... brefs quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un
sur la bete. le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre
tout en
oeuvre pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et
effectivement plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
je suis tres curieux de savoir où, en France, le gonflage est en
libre service.
Je sais où cela pourrait ouvrir pour le printemps et juste pour de
l'air.... mais, sinon, je ne connais pas de lieu où le compresseur
est en libre service, en France.
J'ai certainement des lacunes
Belles bulles
Christophe 38
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.
A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du
être stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes
dans tous les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
tu vas dire que je pinaille, hein :)

Pour les fois où je suis allé chez Aqua, j'avais toujours un cadre, du
personnel d'Aqua qui branchait mon bloc sur la rampe exterieure..

Atoll ? je n'y suis pas retourné depuis 2 ans pour cause de mutation..

Mais pour moi, libre service, c'est aussi (et surtout) se servir quand le
magasin est fermé au moyen d'un compresseur en libre service et un moyen de
paiement comme au scuba shop de Villeneuve ou en Belgique.

C'est à cela que je faisais allusion : André GRIMAL, des vasques du Quercy,
est en train de betonner un truc avec un monnayeur pour que les plongeurs
puisse, meme quand personne n'est là, gonfler, le jour ou la nuit. Pour moi,
c'est ça, le libre service ..

Bonne soirée, Cergyssois :)


Christophe 38, ex Cergyssois aussi (entre autre mutation)
Gerard95
2007-12-16 17:46:02 UTC
Permalink
Post by Christophe wanadoo
Bonsoir Gérard,
Post by Gerard95
Post by Christophe
Bonjour Gérard,
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe
qui à tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des
stations de gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un
compresseur ? Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais
sans plus. Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton"
qui te garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage
est deja sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et
de précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont
pas. Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret
d'urgence (qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de
fouet ... brefs quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un
sur la bete. le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre
tout en
oeuvre pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et
effectivement plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
je suis tres curieux de savoir où, en France, le gonflage est en
libre service.
Je sais où cela pourrait ouvrir pour le printemps et juste pour de
l'air.... mais, sinon, je ne connais pas de lieu où le compresseur
est en libre service, en France.
J'ai certainement des lacunes
Belles bulles
Christophe 38
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.
A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du
être stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes
dans tous les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
tu vas dire que je pinaille, hein :)
Pour les fois où je suis allé chez Aqua, j'avais toujours un cadre, du
personnel d'Aqua qui branchait mon bloc sur la rampe exterieure..
Atoll ? je n'y suis pas retourné depuis 2 ans pour cause de mutation..
Mais pour moi, libre service, c'est aussi (et surtout) se servir quand le
magasin est fermé au moyen d'un compresseur en libre service et un moyen de
paiement comme au scuba shop de Villeneuve ou en Belgique.
C'est à cela que je faisais allusion : André GRIMAL, des vasques du Quercy,
est en train de betonner un truc avec un monnayeur pour que les plongeurs
puisse, meme quand personne n'est là, gonfler, le jour ou la nuit. Pour moi,
c'est ça, le libre service ..
Bonne soirée, Cergyssois :)
Christophe 38, ex Cergyssois aussi (entre autre mutation)
Ca c'est du libre service 24x7, comme les pompes à essence.
Gerard95
2007-12-16 18:12:48 UTC
Permalink
Post by Christophe wanadoo
Bonsoir Gérard,
Post by Gerard95
Post by Christophe
Bonjour Gérard,
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe
qui à tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des
stations de gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un
compresseur ? Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais
sans plus. Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton"
qui te garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage
est deja sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et
de précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont
pas. Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret
d'urgence (qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de
fouet ... brefs quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un
sur la bete. le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de mettre
tout en
oeuvre pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et
effectivement plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
je suis tres curieux de savoir où, en France, le gonflage est en
libre service.
Je sais où cela pourrait ouvrir pour le printemps et juste pour de
l'air.... mais, sinon, je ne connais pas de lieu où le compresseur
est en libre service, en France.
J'ai certainement des lacunes
Belles bulles
Christophe 38
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.
A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du
être stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes
dans tous les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
tu vas dire que je pinaille, hein :)
Pour les fois où je suis allé chez Aqua, j'avais toujours un cadre, du
personnel d'Aqua qui branchait mon bloc sur la rampe exterieure..
Atoll ? je n'y suis pas retourné depuis 2 ans pour cause de mutation..
Mais pour moi, libre service, c'est aussi (et surtout) se servir quand le
magasin est fermé au moyen d'un compresseur en libre service et un moyen de
paiement comme au scuba shop de Villeneuve ou en Belgique.
C'est à cela que je faisais allusion : André GRIMAL, des vasques du Quercy,
est en train de betonner un truc avec un monnayeur pour que les plongeurs
puisse, meme quand personne n'est là, gonfler, le jour ou la nuit. Pour moi,
c'est ça, le libre service ..
Bonne soirée, Cergyssois :)
Christophe 38, ex Cergyssois aussi (entre autre mutation)
J'espère qu'il a vu large ... parce que un bon compresseur à diffusion
moléculaire.. avec choix du mélange 36, 40, 50, 60% d'O2, pour une
plongée de nuit vers 23h ca me tente .....
Christophe
2007-12-16 19:17:53 UTC
Permalink
Re,
Post by Gerard95
Post by Christophe wanadoo
Bonsoir Gérard,
Post by Gerard95
Post by Christophe
Bonjour Gérard,
Post by Gerard95
Post by Bob
Slt Gérard,
"Gerard95" a écrit
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe
qui à tout moment.
N'est ce pas en Belgique (je ne suis plus bien sûr) où des
stations de gonflage en libre service existent ?
Post by Gerard95
Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les personnes
habilitées/autorisées sont formées,
Quelle formation fédérale existe pour l'utilisation d'un
compresseur ? Le Pb est vaguement abordé en formation TIV, mais
sans plus. Bob
Le libre service existe aussi en France. Ca dépend pas mal de
l'installation. Acces au compresseur ou non? station de gonflage
indépendante? Si tu branches ta bouteille.. tu tournes un 'bouton"
qui te garantit 200 bars et pas trop en plus .. la partie gonflage
est deja sécurisée.
"L'apprentissage" est deja celui de quelques manipes de sécurité et
de précaution, que la plupart des individus même plongeurs n'ont
pas. Usage des tampons!! Verification de LA bouteille!! bouton arret
d'urgence (qui n'arrete que le compresseur)!! sécurité anti-coup de
fouet ... brefs quelques trucs à savoir avant de lacher quelqu un
sur la bete. le but n'etant pas d'empecher les accidents mais de
mettre tout en
oeuvre pour les diminuer (et heureusement ca reste tres rare et
effectivement plus le fait des bouteilles ou d eleur manipulation).
je suis tres curieux de savoir où, en France, le gonflage est en
libre service.
Je sais où cela pourrait ouvrir pour le printemps et juste pour de
l'air.... mais, sinon, je ne connais pas de lieu où le compresseur
est en libre service, en France.
J'ai certainement des lacunes
Belles bulles
Christophe 38
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.
A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du
être stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes
dans tous les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
tu vas dire que je pinaille, hein :)
Pour les fois où je suis allé chez Aqua, j'avais toujours un cadre, du
personnel d'Aqua qui branchait mon bloc sur la rampe exterieure..
Atoll ? je n'y suis pas retourné depuis 2 ans pour cause de mutation..
Mais pour moi, libre service, c'est aussi (et surtout) se servir quand le
magasin est fermé au moyen d'un compresseur en libre service et un moyen
de paiement comme au scuba shop de Villeneuve ou en Belgique.
C'est à cela que je faisais allusion : André GRIMAL, des vasques du
Quercy, est en train de betonner un truc avec un monnayeur pour que les
plongeurs puisse, meme quand personne n'est là, gonfler, le jour ou la
nuit. Pour moi, c'est ça, le libre service ..
Bonne soirée, Cergyssois :)
Christophe 38, ex Cergyssois aussi (entre autre mutation)
J'espère qu'il a vu large ... parce que un bon compresseur à diffusion
moléculaire.. avec choix du mélange 36, 40, 50, 60% d'O2, pour une plongée
de nuit vers 23h ca me tente .....
de mémoire et pour ce que j'en sais (source www.ufp-plongee.com) ce ne
serait que pour l'air (mais c'est déjà pas mal puisque c'est un premier pas)

Bonne soirée

Christophe 38
Xabi
2007-12-16 22:35:00 UTC
Permalink
Post by Gerard95
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.
Je n'ai pas le souvenir que le tableau de gonnflage d'AE soit en libre-
service, mais bon, pourquois pas....
Post by Gerard95
A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du être
stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes dans tous
les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
Pour la Graule, je n'ai pas non plus souvenir que le tableau était en
libre service (même si accessible à tous). Je crois me rappeler qu'il
n'était à la disposition que du responsable du groupe. Mais
effectivement, son emploi est desormais reservé à Angélique ou au
responsable du jour. Faut dire qu'il est assez mal foutu (euphémisme)
même si un mode d'emploi est affiché....

'pis vu que le compressuer est aux fraises......
Gerard95
2007-12-17 07:29:41 UTC
Permalink
Post by Xabi
Post by Gerard95
Par exemple Aqua Evasion à Carry ..
t'as une 3/4 points de raccordement dehors et tu gonfles.
Atoll Marseille aussi je crois.
Je n'ai pas le souvenir que le tableau de gonnflage d'AE soit en libre-
service, mais bon, pourquois pas....
Post by Gerard95
A noter que le libre service de la base fédéral de la Graule, a du être
stoppé. Trop de mecs pas/mal formés qui tournaient les vannes dans tous
les sens; résultat : des tampons jamais suffisants.
Pour la Graule, je n'ai pas non plus souvenir que le tableau était en
libre service (même si accessible à tous). Je crois me rappeler qu'il
n'était à la disposition que du responsable du groupe. Mais
effectivement, son emploi est desormais reservé à Angélique ou au
responsable du jour. Faut dire qu'il est assez mal foutu (euphémisme)
même si un mode d'emploi est affiché....
'pis vu que le compressuer est aux fraises......
Entendons nous .. tu charges toi meme ..mais t'as acces à quasi rien ..
et encore faut-il que ce soit ouvert (et surement qu'il n'y ait pas 40
mecs en attente).
Mais au 14 juillet à la Graule on ne connait plus soit meme.....
Tonio
2007-12-15 20:07:18 UTC
Permalink
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à
tout moment. Donc dans un souci d'organisation élémentaire, les
personnes habilitées/autorisées sont formées, et pour lever toute
ambiguité la liste est affichée. Et pour être encore plus propre, les
consignes d'utilisation sont écrites et disponibles.
C'est pas compliqué. C'est propre.
Salut,

Il y a bon sens et infantilisation... En suisse, en allemangne, en
belgique, aux pays-bas, nous sommes des milliers de plongeurs à gonfler
régulièrement nos blocs sans nous les faire péter dans la gueule. Nous
gonflons nos blocs, à jours de leur examen, à la pression prescrite.

J'en conclue deux choses:
- un la plus part des plongeurs français sont estimer trop nul pour
gonfler leur bloc
- pas assez honnête pour avoir du matos en état.

En espérant que la provocation fasse reflechir...

Tcho,
--
Tonio
Guilhem
2007-12-17 12:52:25 UTC
Permalink
Salut,
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à
tout moment.
Va falloir fermer toutes les stations services alors, parcequ'entre des
vapeurs d'essence qui diffusent 24x7 au nez du gars avec son megot (ou
son telephone portable...) et du bon air de nos campagnes, ou est le
bon-sens ?

Guilhem
Gerard95
2007-12-17 14:30:25 UTC
Permalink
Post by Tonio
Salut,
Post by Gerard95
La loi ne reprend que du bon sens.
j'imagine mal une station de gonflage accessible par n'importe qui à tout
moment.
Va falloir fermer toutes les stations services alors, parcequ'entre des
vapeurs d'essence qui diffusent 24x7 au nez du gars avec son megot (ou son
telephone portable...) et du bon air de nos campagnes, ou est le bon-sens ?
Guilhem
On va pas y passer des heures .. si c'est customisé pour etre
accessible facile par l'utilisateur .. no problem ..
Si tu mets du gazoil dans ta caisse qui roule au super 98 c'est ton
probleme.. comme si tu mets du 50% d'O2 dans ta bouteille AIR limite
TIV.
Dans les clubs (de l'interieur surtout), tout dépend des installations
:-[ , mais je vois mal les futurs N1 démarrer le compresseur et faire
le plein juste avant le cours ...
Maintenant quand il y en a un qui va s'exploser la tronche avec un
tuyau mal branché, ou ... ou .. ... Ou ..
donc un peu d'organisation dans les clubs, ca peut pas faire de mal...
le président dira merci en cas de problème ....
Ne serait-ce que se prendre une tete de bouteille sur le pied dans le
local....
Guilhem
2007-12-17 15:31:15 UTC
Permalink
On va pas y passer des heures .. si c'est customisé pour etre accessible
facile par l'utilisateur .. no problem ..
Si tu mets du gazoil dans ta caisse qui roule au super 98 c'est ton
probleme..
La, c'est pas bien grave. Par contre, regarde ca:

et ca:

comme si tu mets du 50% d'O2 dans ta bouteille AIR limite TIV.
Dans les clubs (de l'interieur surtout), tout dépend des installations
:-[ , mais je vois mal les futurs N1 démarrer le compresseur et faire le
plein juste avant le cours ...
Pourquoi, c'est si complique que ca ? Arretons un peu de faire croire
qu'il faut une fooormation (et une cacarte ?) pour gonfler des blocs -
surtout d'air simple.

Guilhem (qui gonfle tout seul ses blocs comme un grand avec tout un tas
de melanges ;-) ).
Jcde
2007-12-17 17:27:34 UTC
Permalink
Post by Guilhem
Pourquoi, c'est si complique que ca ? Arretons un peu de faire croire
qu'il faut une fooormation (et une cacarte ?) pour gonfler des blocs -
surtout d'air simple.
Guilhem (qui gonfle tout seul ses blocs comme un grand avec tout un tas de
melanges ;-) ).
_________________________________________
Oui Guilhem...

mais tu gonfles avec ton compresseur chéri, que tu aimes et que tu soignes,
dont tu as lu le mode d'emploi et la notice constructeur afin d'éviter les
principales bêtises.

La "formation" ne va guère plus loin mais elle est quand même nécessaire
à la majorité des gens qui n'ont pas une culture technique innée.

Il y a une énorme différence entre - d'une part utiliser son compresseur
perso et - d'autre part donner l'accès à une installation qui présente des
risques multiples lorsque c'est de ta responsabilité de les avoir (au moins)
maîtrisés : je n'ose imaginer ce que je risque si un gonfleur se fait
prendre un doigt dans la poulie d'entraînement. (et ça arrive de trébucher
....)

http://cjoint.com/?mrsxdPH4rK

@+
JC
Guilhem
2007-12-18 08:50:13 UTC
Permalink
Post by Jcde
mais tu gonfles avec ton compresseur chéri, que tu aimes et que tu soignes,
dont tu as lu le mode d'emploi et la notice constructeur afin d'éviter les
principales bêtises.
Oui bon, le mode d'emploi n'est guere plus long que celui de mon
magnetoscope... Enfin, chacun compresse comme il veut ;-) !

Guilhem

Bob
2007-12-15 16:30:32 UTC
Permalink
Bjr Alain,

"Alain Foret" a écrit
Post by Alain Foret
Tu oublies juste le risque principal, qui a causé des morts et des
handicaps à vie ces dernières années : projection de la robinetterie.
Et quand ça arrive, le seul souffle peut te casser les jambes à distance
... vécu (par sur moi, mais arrivé à des copains qui était quelques mètres
plus près du gonflage :-(
Sans parler de la robinetterie qui peut t'arracher un bras, la tête, etc.
C'est comme une bombe.
<
Tu as tt à fait raison, j'ai oublié ce risque.

Sans avoir de données précises, je pense que le moment où ce risque est
important fait suite à un démontage du bloc suivi d'un remontage avec un
robinet inaprioprié. Dans ce cas, le premier gonflage doit impliquer un max
de précautions et doit être signalé comme tel à la personne qui gonfle.

Il y a aussi le cas du choc de la robinetterie.
Risque de rupture en amont du robinet ???
M'enfin risque quand même !

Bob
Continuer la lecture sur narkive:
Résultats de la recherche pour 'consignes compresseur' (groupes de discussion et listes de diffusion)
105
réponses
législation O2
démarré 2006-11-23 08:45:46 UTC
fr.rec.plongee
35
réponses
compresseur et nitrox
démarré 2004-01-06 08:47:13 UTC
fr.rec.plongee
62
réponses
Visites et requalifications des blocs de plongée.
démarré 2008-03-25 22:38:57 UTC
fr.rec.plongee
81
réponses
Prévention de la dérive en surface?
démarré 2007-09-06 09:55:36 UTC
fr.rec.plongee
37
réponses
Gonfleurs
démarré 2006-03-27 22:48:30 UTC
fr.rec.plongee
Résultats de recherche pour 'consignes compresseur' (Questions et réponses)
1
réponse
Reconstruction de l'ancien compresseur d'air (et moteurs à pistons en général) - Huile sur les parois des cylindres?
démarré 2015-04-06 19:58:03 UTC
voitures
4
réponses
Choisir un bon réfrigérateur / congélateur pour la conversion du kegerator
démarré 2010-04-24 00:31:11 UTC
brassage artisanal
12
réponses
Puis-je chauffer une pièce et en refroidir une autre avec un AC encastré?
démarré 2020-03-15 04:17:23 UTC
bricolage
3
réponses
Qu'est-ce qu'une bonne chaîne de mastering à utiliser dans une DAW?
démarré 2011-05-09 21:38:00 UTC
du son
4
réponses
Quelle est l'efficacité d'une thermopompe pour le climatiseur et d'une thermopompe / fournaise pour le chauffage en Nouvelle-Angleterre?
démarré 2013-05-01 23:45:04 UTC
bricolage
Sujets non liés mais intéressants
8
réponses
Le circuit caméléon du TARDIS a-t-il toujours été interrompu?
démarré 2011-12-19 12:49:21 UTC
12
réponses
Pourquoi les zombies ne se mangent-ils pas?
démarré 2011-11-16 21:43:57 UTC
10
réponses
Star Wars fait référence à Star Trek ou vice-versa?
démarré 2012-03-20 00:49:51 UTC
17
réponses
L'anneau unique fonctionnerait-il même pour quelqu'un d'autre que Sauron?
démarré 2014-01-15 23:32:02 UTC
8
réponses
Pourquoi les civilisations avancées de Stargate SG-1 préfèrent-elles les armes à énergie?
démarré 2014-06-24 12:07:28 UTC
Loading...