Discussion:
fop
(trop ancien pour répondre)
thierry
2010-02-13 14:05:53 UTC
Permalink
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire ou
ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
Denis JEANT
2010-02-13 14:22:33 UTC
Permalink
Bonjour Thierry,
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire ou
ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
Sujet déjà évoqué. Fais une recherche dans les archives de
fr.rec.plongee

En complément, un document intéressant en français et au format PDF sur
la plongée avec un FOP issu de la SUHMS:

http://www.ftu.ch/fr/download/SUHMS_PFO_F.pdf

A voir aussi cette page sur le FOP sur le site de la Commission Médicale
et Prévention Nationale de la FFESSM:
http://medicale.ffessm.fr/shunt.htm


A+

Denis
--
Site contributif sur la plongée sous-marine:
http://www.aqua-web.net
Pascal C
2010-02-13 15:03:22 UTC
Permalink
Salut Thierry,
Découverte d'un FOP ? En principe c'est suite à un accident, est-ce le cas ?
Pour ce qui est de "colmater" un FOP, ce n'est pas sans risque, d'aprés la
thèse du doc Thomas Fossier, la question à se poser est la suivante :
- La plongée loisir justifie-t-elle l'intervention et la prise de risque.
<http://pagesperso-orange.fr/aresub/medecinesubaquatique/medecineplongee/memtoto/fopc.htm#16>

Pour ma part, et si cela devait m'arriver, je ferais comme d'autres petits
camarades que je connais, plonger avec le FOP, plonger en toutes
connaissances du risque, plonger en respectant les points ci-dessous:

1/ Obligation de pratiquer une échographie doppler pour tout plongeur
effectuant des plongées avec procédures de décompression ou à une profondeur
supérieure à 30 mètres.

2/ En l'absence de dépistage cardiaque, quitte à faire plus américain que
les Américains :

A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression

B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6)

C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé par
2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de la
courbe de sécurité.

D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant les
profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie"

E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude
faisant quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en fin
de plongée. (Étude DAN).

F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn

G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour (et
encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un intervalle
d'au moins 12 heures.

H/ Interdiction du portage des bouteilles à l'issue de la plongée :
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles
--
Enlevez vos_palmes pour me contacter
http://picasaweb.google.com/pconstant.net
http://www.pconstant.net
Pascal C
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire
ou ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
Gerard95
2010-02-13 15:53:31 UTC
Permalink
Post by Pascal C
Salut Thierry,
Découverte d'un FOP ? En principe c'est suite à un accident, est-ce le cas ?
Pour ce qui est de "colmater" un FOP, ce n'est pas sans risque, d'aprés la
- La plongée loisir justifie-t-elle l'intervention et la prise de risque.
<http://pagesperso-orange.fr/aresub/medecinesubaquatique/medecineplongee/memtoto/fopc.htm#16>
Pour ma part, et si cela devait m'arriver, je ferais comme d'autres petits
camarades que je connais, plonger avec le FOP, plonger en toutes
1/ Obligation de pratiquer une échographie doppler pour tout plongeur
effectuant des plongées avec procédures de décompression ou à une profondeur
supérieure à 30 mètres.
2/ En l'absence de dépistage cardiaque, quitte à faire plus américain que les
A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression
B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6)
C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé par
2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de la
courbe de sécurité.
D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant les
profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie"
E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude faisant
quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en fin de
plongée. (Étude DAN).
F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn
G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour (et
encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un intervalle
d'au moins 12 heures.
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles
--
Enlevez vos_palmes pour me contacter
http://picasaweb.google.com/pconstant.net
http://www.pconstant.net
Pascal C
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire ou
ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
C'est ce qui est arrivé à un copain :
malaise en manipulant les bouteilles après les plongées , découverte du
FOP et les toubibs lui ont déconseillé l'opération, mais plongée
possible moyennant les précautions ci-dessus.
thierry
2010-02-13 18:01:12 UTC
Permalink
merci pour vos commentaires qui rejoignent mon sentiment eviter les bulles
en plongeant en connaissance du risque
thierry
Post by Pascal C
Salut Thierry,
Découverte d'un FOP ? En principe c'est suite à un accident, est-ce le cas ?
Pour ce qui est de "colmater" un FOP, ce n'est pas sans risque, d'aprés la
- La plongée loisir justifie-t-elle l'intervention et la prise de risque.
<http://pagesperso-orange.fr/aresub/medecinesubaquatique/medecineplongee/memtoto/fopc.htm#16>
Pour ma part, et si cela devait m'arriver, je ferais comme d'autres petits
camarades que je connais, plonger avec le FOP, plonger en toutes
1/ Obligation de pratiquer une échographie doppler pour tout plongeur
effectuant des plongées avec procédures de décompression ou à une
profondeur supérieure à 30 mètres.
2/ En l'absence de dépistage cardiaque, quitte à faire plus américain que
A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression
B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6)
C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé
par 2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de
la courbe de sécurité.
D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant
les profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie"
E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude
faisant quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en
fin de plongée. (Étude DAN).
F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn
G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour
(et encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un
intervalle d'au moins 12 heures.
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles
--
Enlevez vos_palmes pour me contacter
http://picasaweb.google.com/pconstant.net
http://www.pconstant.net
Pascal C
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire
ou ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
guigui
2010-02-14 12:45:36 UTC
Permalink
Post by Pascal C
Salut Thierry,
Découverte d'un FOP ? En principe c'est suite à un accident, est-ce le cas ?
Pour ce qui est de "colmater" un FOP, ce n'est pas sans risque, d'aprés la
- La plongée loisir justifie-t-elle l'intervention et la prise de risque.
<http://pagesperso-orange.fr/aresub/medecinesubaquatique/medecineplong...>
Pour ma part, et si cela devait m'arriver, je ferais comme d'autres petits
camarades que je connais, plonger avec le FOP, plonger en toutes
1/ Obligation de pratiquer une échographie doppler pour tout plongeur
effectuant des plongées avec procédures de décompression ou à une profondeur
supérieure à 30 mètres.
2/ En l'absence de dépistage cardiaque, quitte à faire plus américain que
A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression
B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6)
C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé par
2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de la
courbe de sécurité.
D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant les
profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie"
E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude
faisant quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en fin
de plongée. (Étude DAN).
F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn
G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour (et
encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un intervalle
d'au moins 12 heures.
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles
Bonjour,

auxquelles on pourrait ajouter, d'éviter certaines manœuvres
provocatrices entrainant une hyper-pression thoracique comme par
exemple:
- la toux.
- la manœuvre de Valsalva.

Guillaume.
Susan Calvin
2010-02-16 22:37:09 UTC
Permalink
Et toutes ces precautions, ce serait pas à conseiller à tous les plongeurs ?
Post by Pascal C
Salut Thierry,
Découverte d'un FOP ? En principe c'est suite à un accident, est-ce le cas ?
Pour ce qui est de "colmater" un FOP, ce n'est pas sans risque, d'aprés la
- La plongée loisir justifie-t-elle l'intervention et la prise de risque.
<http://pagesperso-orange.fr/aresub/medecinesubaquatique/medecineplongee/memtoto/fopc.htm#16>
Pour ma part, et si cela devait m'arriver, je ferais comme d'autres petits
camarades que je connais, plonger avec le FOP, plonger en toutes
1/ Obligation de pratiquer une échographie doppler pour tout plongeur
effectuant des plongées avec procédures de décompression ou à une
profondeur supérieure à 30 mètres.
2/ En l'absence de dépistage cardiaque, quitte à faire plus américain que
A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression
B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6)
C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé
par 2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de
la courbe de sécurité.
D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant
les profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie"
E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude
faisant quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en
fin de plongée. (Étude DAN).
F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn
G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour
(et encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un
intervalle d'au moins 12 heures.
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles
--
Enlevez vos_palmes pour me contacter
http://picasaweb.google.com/pconstant.net
http://www.pconstant.net
Pascal C
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire
ou ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
Jcde
2010-02-16 23:20:21 UTC
Permalink
Post by Susan Calvin
Et toutes ces precautions, ce serait pas à conseiller à tous les plongeurs ?
_____________________________________

Bien sûr que si !!!

D'ailleurs, les 9/10° de l'humanité plongent comme ça.
Il n'y a bien encore qu'en Gaule qu'on s'évertue à faire n'importe quoi
!

Heureusement, ça devrait changer courant 2010.

@+
JC
t***@googlemail.com
2010-02-17 15:28:21 UTC
Permalink
Post by Jcde
?
_____________________________________
    Bien sûr que si !!!
    D'ailleurs, les 9/10° de l'humanité plongent comme ça.
    Il n'y a bien encore qu'en Gaule qu'on s'évertue à faire n'importe quoi
!
Parce que un dive master (50 plongées) qui emmène 6 personnes
surlester dans le courant c'est le top ??

La plongée française laisse de la place au bon sens et à l'adaptation
aux conditions sans empêcher ceux qui s'en donnent les moyens (N3
régulier par exemple) de plonger profond, avec paliers etc...

La contre partie est une responsabilisation de la chaine d'encadrement
plutôt que l'application bête d'une règle stricte faite pour les plus
faibles. Ça implique aussi une acceptation de la prise de risque de
moins en moins à la mode ....

Se référer _uniquement_ a un texte de loi est idiot et dangereux. La
Fédé a une commission médicale et de prévention qui agit pour toujours
améliorer les choses. Ça n'empêche pas certains archaïsmes que je
regrette.. mais on s'en occupe et préoccupe..

Soyons fier d'avoir choisit un chemin difficile et de ne pas céder à
la panique à chaque "évènement" malheureux.
Post by Jcde
    Heureusement, ça devrait changer courant 2010.
Ça a beaucoup changé et changera encore beaucoup, mais on ne doit pas
forcement parler de la même chose..

Bon ploufs à tous..
Post by Jcde
    JC
Jcde
2010-02-18 09:16:20 UTC
Permalink
Post by t***@googlemail.com
Parce que un dive master (50 plongées) qui emmène 6 personnes
surlestées dans le courant c'est le top ??
La plongée française laisse de la place au bon sens et à l'adaptation
aux conditions sans empêcher ceux qui s'en donnent les moyens (N3
régulier par exemple) de plonger profond, avec paliers etc...
[Cut]
Post by t***@googlemail.com
Soyons fiers ... etc
____________________________________

Mmmmmmh !

Toi, tu me plais, toi !
Quand est-ce qu'on se marie ?

@+
JC (La pêche au troll a été bonne, Suzan ?)
t***@googlemail.com
2010-02-17 15:38:52 UTC
Permalink
Post by Susan Calvin
Et toutes ces precautions, ce serait pas à conseiller à tous les plongeurs ?
Toutes ne sont pas utiles a tous les plongeurs (pas de fop ou pas
détecté) .. mais comme tu le vois certaines sont simples et
applicables:

- Apprendre (et enseigner) BTV etc.. Valsalva n'est pas conseillée..
ca se travaille et ca s'apprend. Plus de la moitié de mes élèves
savent faire un équilibrage en douceur.

- Expirer pendant les efforts (monter a l'échelle par exemple).

- Eviter les transport lourd.

- Ordi et remontées lentes, pas de yoyo ou ludions sont faciles aussi
a respecter.

Le reste de l'arsenal doit a mon avis être connu de tous ca permet de
mieux s'adapter quand les conditions se degradent (courant, mers, loin
d'un caisson, croisieres etc....).

Une majorité de plongeurs peut faire des exos de PA (avec procédure
adaptée et/ou nitrox), des profondes etc... une bonne sécu surface et
un caisson pas trop loin ne sont pas vains quand on pratique se genre
de plongées... toujours rester critique et s'adapter..

Bons ploufs
Alain DESIRE
2010-02-17 12:19:08 UTC
Permalink
Post by Pascal C
Salut Thierry,
Découverte d'un FOP ? En principe c'est suite à un accident, est-ce le cas ?
Pour ce qui est de "colmater" un FOP, ce n'est pas sans risque, d'aprés la
- La plongée loisir justifie-t-elle l'intervention et la prise de risque.
<http://pagesperso-orange.fr/aresub/medecinesubaquatique/medecineplongee/memtoto/fopc.htm#16>
Pour ma part, et si cela devait m'arriver, je ferais comme d'autres petits
camarades que je connais, plonger avec le FOP, plonger en toutes
1/ Obligation de pratiquer une échographie doppler pour tout plongeur
effectuant des plongées avec procédures de décompression ou à une
profondeur supérieure à 30 mètres.
2/ En l'absence de dépistage cardiaque, quitte à faire plus américain que
A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression
B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6)
C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé
par 2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de
la courbe de sécurité.
D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant
les profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie"
E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude
faisant quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en
fin de plongée. (Étude DAN).
F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn
G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour
(et encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un
intervalle d'au moins 12 heures.
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles
--
Enlevez vos_palmes pour me contacter
http://picasaweb.google.com/pconstant.net
http://www.pconstant.net
Pascal C
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire
ou ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
Bonjour à tous
On ne peut être que d'accord avec ces points, mais....
1- Echographie doppler : de mémoire, d'autres shunts que le FOP peuvent se
produire (pulmonaires notamment) : on fait quoi ?

Sur les points mentionnés, et en tant qu'encadrant (E2 actuellement, en
stage péda MF1) :
A/ Interdiction de toute plongée avec procédure de décompression :
pourquoi pas ?

B/ Interdiction des plongées de profondeur supérieure à 30 mètres (DAN,
risque divisé par 6) :
bien qu'étant Trimix normoxique, c'est pas grave, je me rabattrai sur mes
autres passions (photo et vidéo) : la lumière est plus belle près de la
surface.

C/ Utilisation systématique d'ordinateur de plongée, (DAN risque divisé par
2), seul moyen d'être sur de sa vitesse de remontée et du respect de la
courbe de sécurité :
oui, encore faut-il avoir lu le manuel de son ordi (si, si, récemment un
candidat divemaster qui n'a pas compris pourquoi son ordi s'est mis en vrac,
alors qu'il a fait des paliers à 8m....... au lieu d'entre 3 et 6). Donc
utilisation mais surtout apprentissage......

D/ Avec ordinateur, plongée multiniveaux sans décompression, en évitant les
profils dangereux dits '"inversés" ou "en dents de scie" :
Yaisssssss : on fait comment pour enseigner les remontées ? En rajoutant le
point H (plongées successives, pas bien) : on fait passer un élève par jour
(faut pas qu'il se plante, le gars ou la fille....)

E/ Palier systématique de 3 à 5mn entre 3 et 5 mètres. Cette attitude
faisant quasiment disparaître toutes les bulles veineuses au doppler en fin
de plongée. (Étude DAN) :
Quelle étude ? J'ai vu des corrélations entre le niveau de bulles et la
vitesse de remontée, mais pas avec le palier. Ca m'intéresse !

F/ Vitesse de remontée fixée à 10 mètres/mn : Oui

G/ Méfiance vis à vis des plongées successives pas plus de deux par jour (et
encore) , interdiction des successives profondes, respect d'un intervalle
d'au moins 12 heures

H/ Interdiction du portage des bouteilles à l'issue de la plongée :
équipement de chèvres sur les bateaux ou obligation d'avoir un préposé non
plongeur pour le déchargement des bouteilles :
sans oublier le guindeau électrique, l'ascenceur hydraulique, l'hydratation
permanente, le chauffage (ces 2 points si omis, pouveant favoriser un ADD)

Et crois-tu vraiment qu'avec tous ces points on serait SUR à 100% d'éviter
TOUS les ADD ? (je ne parle pas des barotraumatismes...)
Alain
Halvabuza
2010-02-13 17:51:54 UTC
Permalink
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire
ou ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause
et avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente
de 10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
merci de vos commentaires
Je pense que le mieux est de demander l'avis d'un medecin fédéral hyperbare.

Enfin c'est mon conseil ...

Halvabuza.
Olivier Goldberg
2010-02-13 22:26:37 UTC
Permalink
Post by thierry
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee à faire ou
ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securité ,remontée lente de
10m à la surface ,une plongée par jour maxi,
Actuellement et d'une manière générale, il n'y a pas d'élément de preuve
que la fermeture d'un FOP puisse diminuer le risque d'ADD. Inversement,
les procédures de prudence (courbe de sécurité, nitrox, limitation des
conditions de plongée, des efforts,...) est efficace.
Il faut aussi noter qu'un FOP n'est pas l'autre, et qu'il faut voir ce
qu'on a comme passage réel pour avoir une attitude valable dans la
situation particulière qui est la tienne.

Il y a eu pas mal d'articles intéressants chez DAN sur le sujet
<www.daneurope.org> mais le site est actuellement en maintenance.
--
Olivier Goldberg
Pour le courrier personnel, écrire à: olivier (at) ogoldberg (point) net
Mon blog: http://blog.ogoldberg.net
c***@gmail.com
2013-01-07 15:26:07 UTC
Permalink
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee � faire ou
ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securit� ,remont�e lente de
10m � la surface ,une plong�e par jour maxi,
merci de vos commentaires
bonjour, je ne suis pas le fil jusqu'au bout car difficile à lire.
ayant également un fop spontané +asia decouvert 1 an après un avc sans cause établie il m'est opposé une interdiction "de principe" .
je suis interessée par ton expérience as tu pu reprendre la plongée même avec des conditions restrictives?. merci
Olivier Goldberg
2013-01-08 21:22:28 UTC
Permalink
bonjour, je ne suis pas le fil jusqu'au bout car difficile à lire. ayant
également un fop spontané +asia decouvert 1 an après un avc sans cause
établie il m'est opposé une interdiction "de principe" . je suis
interessée par ton expérience as tu pu reprendre la plongée même avec des
conditions restrictives?. merci
Dans l'ensemble, et sous réserve bien sûr que chacun est unique et qu'un
FOP n'est pas l'autre, les recommandation actuelles habituelles sont de
limiter les plongées à 30 m de profondeur, dans la courbe de sécurité
sur bases d'un protocole de décompression calculé pour l'air, et en
utilisant du Nitrox, ce qui minimise l'absorbtion d'azote.
Il est également recommandé de plonger "sans responsabilité,
c'est-à-dire accompagné de quelqu'un qui ne dépend pas de nous pour
remonter normalement... et qui est capable de nous aider si besoin.

Quelques infos (bien qu'un peu anciennes) ici :
<http://daneurope.org/web/guest/readarticle?p_r_p_-1523133153_groupId=10
103&p_r_p_-1523133153_articleId=16744>
et ici :
<https://www.diversalertnetwork.org/medical/faq/Patent_Foramen_Ovale_PFO
Bien cordialement,
--
Olivier Goldberg
Pour le courrier personnel, écrire à: olivier (at) ogoldberg (point) net
Devenir Mobile Viking? Contactez-moi!
D***@aol.com
2013-01-08 05:51:19 UTC
Permalink
Post by thierry
bonjour
quelqu'un a t il des precisions
apres decouverte d'un fop et asia important
le cardio propose une fermeture du fop pour continuer la plongee � faire ou
ne pas faire?
etant mordu pas question d'arreter de plonger en connaissance de cause et
avec les precautions necessaire
favoriser le nitrox ,rester dans la courbe de securit� ,remont�e lente de
10m � la surface ,une plong�e par jour maxi,
merci de vos commentaires
Bonjour,
J'ai une trés bonne copine qui a eu un ADD (leger) il y a environ 7/8 ans et qui s'est fait boucher le FOP qui avait été mis en évidence à la suite de cet ADD. Tout s'est trés bien passé et je te dis pas les plongées qu'elle à fait avec moi depuis ...!
Daniel
Loading...